Sarkozy critique l’attitude «irresponsable» de Hollande à l’égard de Poutine

Sarkozy critique l’attitude «irresponsable» de Hollande à l’égard de Poutine

LE SCAN POLITIQUE – Le candidat à la primaire de la droite appelle au dialogue avec Moscou alors que le président russe a annulé sa venue à Paris.

De notre envoyée spéciale en Haute-Savoie

L’attitude que la France doit adopter face à la Russie se transforme en vif débat entre la gauche et la droite. Celle-ci plaide pour une main tendue à l’égard de Vladimir Poutine, qui vient d’annuler sa visite à Paris initialement prévue le 19 octobre prochain. En visite ce mardi en Haute-Savoie, Nicolas Sarkozy a critiqué l’indécision de François Hollande qui confiait la veille qu’il ne savait pas s’il recevrait à l’Elysée son homologue russe. «Je regrette la politique conduite avec constance vis à vis de la Russie. J’ai des désaccords avec Monsieur Poutine mais je considère que le devoir de la France, l’intérêt de la France et de l’Europe, c’est que la Russie, la France et l’Europe dialoguent», a expliqué à la presse le candidat à la primaire de la droite.

«Comment va-t-on arranger la situation si on ne parle que par communiqués interposés, si on se fait la tête, si on entre dans une nouvelle Guerre froide? C’est irresponsable», a lancé Nicolas Sarkozy qui s’est plusieurs fois rendu en Russie depuis sa défaite, en 2012. «J’ai eu a gérer des crises très difficiles avec Monsieur Poutine comme sur la Géorgie», a-t-il rappelé avant de marteler: «Comment trouve-t-on des solutions si on ne parle pas?»

«Nous devons parler à la Russie pour lui expliquer en quoi son attitude n’est pas acceptable sur un certain nombre de dossiers», a insisté le candidat pour qui «la realite du combat diplomatique c’est de parler, de discuter, de trouver des terrains d’entente».


Sarkozy critique la déclaration de Juppé

Le tacle d’Alain Juppé, estimant lundi soir sur BFMTV qu’en «matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu’un avenir», passe mal dans le camp sarkozyste. «Vous savez en campagne électorale, il y a la tentation de faire des petites phrases, de dire des méchancetés. Moi je ne veux pas de ça», a rétorqué Nicolas Sarkozy. «Il y a trop d’inquiétudes et trop de problèmes en France. Monsieur Juppé dit ce qu’il veut dire. Je ne pense pas que ça fait avancer le débat. Moi je veux parler aux Français de mes solutions pour la France. Ça me paraît une autre hauteur de vue», a poursuivi l’ex-chef de l’État.http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/10/11/25002-20161011ARTFIG00225-sarkozy-critique-l-attitude-irresponsable-de-hollande-a-l-egard-de-poutine.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s