Policiers attaqués : « pas des sauvageons », mais des « criminels » pour Sarkozy

Policiers attaqués : « pas des sauvageons », mais des « criminels » pour Sarkozy

« S’attaquer à un fonctionnaire de police, c’est s’attaquer à la République », a expliqué le candidat fustigeant les propos de Bernard Cazeneuve

Nicolas Sarkozy a réagi aux propos de Bernard Cazeneuve. « Quand on organise un guet-apens contre des fonctionnaires de police à Viry-Châtillon, c’est une honte de parler de sauvageons comme le fait l’actuel ministre de l’Intérieur », a déclaré l’ancien chef de l’État, candidat à la primaire de la droite lors d’un meeting mardi à Archamps (Haute-Savoie). « Ce sont des criminels car s’attaquer à un policier de la République pour tuer, c’est un crime (…) S’attaquer à un fonctionnaire de police, c’est s’attaquer à la République », a-t-il ajouté.

Un commentaire sur « Policiers attaqués : « pas des sauvageons », mais des « criminels » pour Sarkozy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s