Alain Claeys, l’islamo-collabo maire de Poitiers justifie le financement public du concert de Black M

Alain Claeys, l’islamo-collabo maire de Poitiers justifie le financement public du concert de Black M

Voici un autre élu socialiste qui vient de publier un éditorial scandaleux :
https://magazine.poitiers.fr/poitmag239/p3-edito.pdf
Alain Claeys, le maire de Poitiers, justifie dans la gazette locale le financement du concert de Black M qui a eu lieu cet été :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/27/black-m-chasse-de-verdun-a-sevi-a-poitiers-pour-70000-euros-ames-sensibles-sabstenir/
On constate à nouveau la compromission socialiste à l’égard d’un chanteur qui a fait partie de « Sexion d’assaut » dont le nom évoque une milice nazie et qui a qualifié la France de « pays de kouffar »
http://www.paroles.net/sexion-d-assaut/paroles-desole
Voir aussi délits d’image à ce sujet : http://www.delitdimages.org/black-m/
« Black M n’aime ni ce pays de kouffars ni les pédés! »
Pour Alain Claeys, député maire PS, en gros, il faut savoir s’ouvrir à toutes les expériences culturelles (que de grands mots), un « cheminement qui vaut pour tous »…
Lire cela à propos de Black M est une honte absolue.
Cette soi-disant gauche se complaît dans la compromission à des fins clairement électorales ! C’est flagrant !
Que cela ait lieu à Poitiers fait d’autant plus mal…
Honte à ceux qui lui ont permis de prendre le pouvoir aussi !  http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/04/alain-claeys-lislamo-collabo-maire-de-poitiers-justifie-le-financement-public-du-concert-de-black-m/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s