Air France : les inquiétantes tentatives de sabotage de salariés radicalisés

Air

Air France : les inquiétantes tentatives de sabotage de salariés radicalisés

La sécurité est-elle garantie sur les vols d’Air France ? « Le Canard Enchaîné » de ce mercredi 5 octobre rapporte que la compagnie aérienne fait face à une multitude d’incidents en lien avec la montée de l’islamisme radical au sein de ses effectifs.
Air France a enregistré plusieurs tentatives de sabotage sur certains de ses appareils. – Sipa

« Allah Akbar » tagué sur les trappes de remplissage de kérosène d’une quarantaine d’appareils, des toboggans d’évacuation trafiqués dans un atelier de maintenance, des annonces de sécurité programmées en arabe… La compagnie Air France fait face à une multitude d’incidents dus à la montée de l’islamisme radical au sein de ses effectifs, révèle le Canard Enchaîné ce mercredi 5 octobre. Les faits signalés n’ont fait aucune victime mais auraient pu se révéler très dangereux aussi bien pour les passagers que pour le personnel…

En témoignent les « anomalies » constatées « à plusieurs reprises » sur certains avions dont le « moteur relais »censé contrôler les réacteurs depuis le cockpit présentait des « avaries ». « Heureusement, explique le Palmipède, qu’au moment de la check list, l’alarme a fonctionné », et qu’à « chaque fois l’anomalie a été détectée. » Après enquête, le suspect identifié parmi les employés du groupe par les services de renseignement, un Français converti, aurait pris la fuite au Yémen, se sentant surveillé.

Inquiétant, d’autant que sur le tarmac, l’individu aurait conservé « quelques amis. » Deux d’entre eux sont d’ailleurs soupçonnés d’être à l’origine d’autres dommages volontairement causés, dans un atelier de maintenance, sur des toboggans d’évacuation. Et que l’on savait déjà que des agents radicalisés ont soigneusement noyauté, depuis des années, les syndicats de l’entreprise. « La radicalisation des musulmans pratiquant un islam rigoriste date de la fin des années 2000 avec la montée du communautarisme au sein même des syndicats », expliquait ainsi à , dans une longue enquête parue en janvier dernier, Jean-Claude Chapon, délégué syndicat central CFDT.

Le problème de la sécurité des sous-traitants 

La sécurité est-elle alors garantie sur les vols d’Air France ? Ces divers incidents interrogent, malgré un dispositif de surveillance renforcé. Depuis le printemps, une trentaine d’agents du renseignement parisien ont en effet renforcé les équipes de la sécurité intérieure (DGSI) en poste à Roissy. Des dizaines de badges d’accès ont par ailleurs été retirés aux salariés de la plateforme aéroportuaire de Roissy, tous « passés au crible » par les services avant d’être embauché. Sur les 90.000 salariés des 900 entreprises qui gravitent autour de la compagnie, une dizaine de personnes seraient également actuellement sous surveillance.

Problème, les ateliers des sous-traitants d’Air France ne font pas l’objet des mêmes mesures de sécurité. Ainsi en est-il du site d’Air France Industries, basé à Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne, chargé d’inspecter la qualité de certains équipements de sécurité. Sans badges d’accès requis, aucune enquête sur le profil et le passé judiciaire des salariés n’est dilligentée. « Nos personnels comme nos clients sont en sécurité absolue », assure toutefois la direction de la compagnie aérienne au Canard Enchaîné.

……………..http://www.marianne.net/air-france-les-inquietantes-tentatives-sabotage-salaries-radicalises-100246828.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s