Pourquoi Najat Vallaud-Belkacem veut une école obligatoire jusqu’à 18 ans

Pourquoi Najat Vallaud-Belkacem veut une école obligatoire jusqu’à 18 ans

VIDÉO – Dans la course à la présidentielle, la ministre de l’Éducation donne des gages à son camp et son électorat.

Pour «aller plus loin sur l’éducation lors du prochain quinquennat», «je proposerai d’étendre la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans». C’est par un tweet publié le 17 septembre lors des universités de l’engagement, organisées par le PS jusqu’au 3 décembre, que la ministre de l’Education a formulé cette proposition toute politique, fortement marquée à gauche. Dans la course à la présidentielle, Najat Vallaud-Belkacem se pose à contre-courant des positions de candidats à la primaire à droite, qui veulent durcir l’orientation en fin de 3e. Elle donne ainsi des gages à son camp et à son électorat. Pour le Snes, syndicat majoritaire du second degré, l’allongement de la scolarité obligatoire est une vieille revendication.

Mais concrètement, cette mesure est-elle envisageable? Aujourd’hui, l’école est obligatoire de 6 à 16 ans. Dans les faits, la quasi-totalité des enfants de trois ans est scolarisée à l’école maternelle, cette spécificité française. Dans un but affiché de réduction des inégalités scolaires, l’actuelle majorité s’était engagée en 2012 à augmenter la scolarisation des moins de trois ans, notamment dans les zones d’éducation prioritaire. À ce jour, l’objectif fixé à 30 % est loin d’être atteint ( 11,5 %).

L’orientation vers la voie professionnelle diminue

En revanche, l’extension de la scolarité obligatoire de 16 à 18 ans, semble plus difficile à mettre en œuvre. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: si 92% des jeunes sont encore scolarisés à 17 ans, ils ne sont plus que 77% à l’âge de 18 ans. Entre-temps, l’orientation a œuvré, à l’issue de la classe de 3e, vers la voie générale et technologique et vers la voie professionnelle en seconde ou en première année de CAP.

En déclarant vouloir étendre la scolarité obligatoire à 18 ans, que souhaite la ministre? Davantage d’élèves dans la voie générale ou cette impossible mise en valeur de l’enseignement professionnel? À ce jour, en fin de classe de 3e, 61% des élèves se dirigent vers une seconde générale et technologique -une proportion qui ne cesse de progresser (+7 points entre 2006 et 2014)-, tandis que l’orientation vers la voie professionnelle diminue (33,8% en 2014, soit -4 points en 8 ans). Dans le même temps, les redoublements ou les orientations vers un enseignement préprofessionnel baissent également (39%, soit 2,5 en huit ans). Quant aux «sorties», elles restent stables (1,3%).

Chaque année, 110 000 jeunes quittent le système scolaire sans qualification. En décrétant une scolarité obligatoire allongée, la ministre prétend lutter contre le décrochage scolaire. Mais cette simple incantation peut-elle suffire?   http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/21/01016-20160921ARTFIG00172-najat-vallaud-belkacem-veut-une-ecole-obligatoire-jusqu-a-18-ans.php?utm_medium=Social&xtor=AL-155-[twitter]&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed#link_time=1474495725

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s