Présidentielle 2017 : Manuel Valls ne croit plus à une victoire de François Hollande

Présidentielle 2017 : Manuel Valls ne croit plus à une victoire de François Hollande

Lors du séminaire de rentrée des députés PS, mardi 13 septembre à l’Assemblée nationale, Manuel Valls a martelé qu’il était temps de mettre un terme à la « machine à perdre ». S’il jure, pour la forme, que rien n’est jamais perdu en politique, c’est le pessimisme qui domine dans les faits. Selon lui, rien n’arrêtera cette mécanique infernale.

Le fond de sa pensée, confiée à des proches, c’est qu’il n’y croit quasiment plus pour 2017, voire plus du tout. Au cœur de ses inquiétudes ? La primaire de la gauche en janvier avec ses divisions et ses débats. « C’est un vrai risque », selon le Premier ministre.

L’autre danger pour le chef du gouvernement : Emmanuel Macron. Selon lui, l’ancien ministre de l’Économie « est dans une stratégie d’empêchement« . Si François Hollande n’a rien vu venir, Manuel Valls affirme avoir été beaucoup plus lucide. Lui, dit-il, a compris les ambitions de son ministre dès le début de l’année.

Cap sur 2022

Manuel Valls ne fait pas dans la demi-mesure pour le taper en privé : Emmanuel Macron « peut détruire la gauche » s’il se présente contre François Hollande, a-t-il lancé en petit comité. Il accuse même l’ex-ministre de « populisme light ». Encore un peu et il le classerait dans la même catégorie que Nicolas Sarkozy, coupable, selon lui, « de mettre le feu au pays« .

Le tableau est donc très sombre. À écouter Manuel Valls, une réélection de François Hollande tiendrait du miracle. Lui, sera loyal jusqu’en mai 2017. Mais il prépare clairement la suite, c’est-à-dire 2022. « Ma vie politique ne s’arrête pas dans huit mois« , assure le pensionnaire de Matignon qui ne craint pas la concurrence d’Emmanuel Macron. Manuel Valls en est certain : « On ne s’improvise pas candidat à la présidentielle« .

S’il l’avait pu, Manuel Valls aurait viré Emmanuel Macron au lendemain du meeting parisien du 12 juillet. « Je lui ai dit, précise-t-il même. La politique ce n’est pas un truc de Bisounours ». À bon entendeur salut…

 http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-manuel-valls-ne-croit-plus-a-une-victoire-de-francois-hollande-7784856051

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s