Pour Éric Ciotti, François Hollande est « indigne » car il instrumentalise le terrorisme

Pour Éric Ciotti, François Hollande est « indigne » car il instrumentalise le terrorisme

François Hollande tient ce jeudi 8 septembre un discours qu’il espère important et fondateur. Salle Wagram, à Paris, le chef de l’État va donc se poser en gardien de la République et de l’État de droit face à cette menace que représente le terrorisme. Une manière pour le Président de s’affirmer et probablement de poser les bases de sa reconquête, à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Cette initiative ne plaît évidemment pas à tout le monde et notamment à Éric Ciotti.Invité de RTL ce jeudi 8 septembre, le député LR des Alpes-Maritimes dénonce une attitude « indigne » de la part du chef de l’État. Le porte-parole de Nicolas Sarkozy dans le cadre de la primaire dit :

Je note une forme d’indignité à cette démarche ce matin. Ce quinquennat est quelque part un peu indigne. Prendre le sujet du terrorisme qui est un sujet grave – 240 morts depuis le début 2015 – pour se relancer politiquement… Instrumentalisation ! Instrumentalisation, aujourd’hui pas des attentats mais de cette thématique.

Et Éric Ciotti d’étayer son attaque en citant un passage du livre du journaliste Cyril Graziani, Le premier secrétaire de la République (éd. Fayard) dans lequel François Hollande confie, début 2016, à Julien Dray : « Les attentats, c’est la seule fois où j’ai eu la paix. »

Pour Éric Ciotti, si cette citation est vraie, « elle est terrifiante« . Il ajoute :

Je crois que faire un discours politique pour annoncer, relancer, préparer, je ne sais pas… sa candidature sur le thème des attentats, du terrorisme, devant Terra Nova qui avait initié le communautarisme avant 2012, c’est choquant et personnellement ça me choque et je dis que c’est indigne.

Il est tout de même étonnant d’entendre Éric Ciotti dénoncer une telle instrumentalisation, l’élu LR étant souvent en première ligne pour s’alarmer des dangers du terrorisme. « Nous sommes dans l’opposition, c’est peut-être une différence que vous aurez relevé », lance-t-il à la journaliste de RTL Elizabeth Martichoux. Du coup, avant de parler de François Hollande, l’élu a bien évoqué le danger djihadiste. Évidemment. Mais il a le droit, il est dans l’opposition.   http://lelab.europe1.fr/pour-eric-ciotti-francois-hollande-est-indigne-car-il-instrumentalise-le-terrorisme-2841007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s