NOUVEAU Au Vietnam, François Hollande esquisse sa stratégie de campagne

HOLLANDE LA FRANCE NE VEUT PAS DE VOUS SVP PARTEZ  VOUS L AVEZ DIT C EST DUR ALORS PARTEZ !!  vous etes incapable de gouverner la France de l air ….LA ROSE MAFIA C EST FINI !

NOUVEAU

Au Vietnam, François Hollande esquisse sa stratégie de campagne

En visite à Hanoï, le président de la République veut croire que tout est encore possible pour lui et souligne la nécessité pour la gauche de ne pas se diviser.

Envoyé spécial à Hanoï et Hô-Chi-Minh-Ville

Une foule dense s’est formée sur son passage. François Hollande la fend. Des mains se tendent pour le saluer. Des téléphones portables se dressent de tous côtés pour le photographier. Des applaudissements fusent parfois. Un jeune homme attend, une pancarte à la main «Vive le président». On se croirait en 2012, lorsque François Hollande avait fait des déambulations dans les rues la signature de sa campagne électorale. Quatre ans ont passé.

Nous sommes en 2016 à Hanoï au Vietnam.

Et il faut bien 9210 kilomètres de distance avec Paris pour trouver un peu d’enthousiasme autour du président de la République. Il y a entamé mardi une visite d’État de deux jours. Loin de la France donc. Loin de cette impopularité record dans laquelle il reste englué depuis les premiers jours de son quinquennat. Loin aussi des déchirements des socialistes qui s’interrogent sur sa capacité à obtenir un second mandat en 2017. Loin enfin de ceux qui, dans son propre camp, sont partis en campagne pour tenter de l’empêcher de se représenter. Mais François Hollande a beau déambuler à l’autre bout du monde, il a la tête en France, dans la campagne électorale qui arrive. Il ne pense même qu’à cela, quitte à afficher parfois un air absent.

Comme lors de cette rencontre organisée dans un café du quartier historique de Hanoï avec une dizaine de jeunes Vietnamiens. Tous ont fait leurs études en France avant de rentrer au pays pour travailler. L’un a obtenu la médaille Fields, équivalent du prix Nobel en mathématiques, une autre dirige le marketing et la communication d’un croisiériste de luxe dans la baie d’Along, un autre encore gère les ventes de la Banque pour l’investissement et le développement du Vietnam. Tous sont passés par de grandes écoles ou universités françaises. Ils en discutent avec lui avant de demander une photo souvenir. François Hollande organise le placement autour de lui. «On va mettre le banquier ici», sourit-il en l’écartant un peu sur sa droite. Comment oublier Emmanuel Macron? Sa démarche menace les chances de réélections de François Hollande. Lequel veut croire que tout est encore possible pour lui. Que ceux qui prendront le risque de se présenter contre lui, s’il se présente, finiront par comprendre qu’ils se réservent un rôle de figurant dans l’élection. Que si la gauche se divise, sa défaite est assurée.

Elle en prend le chemin. Et parfois, François Hollande semble se résoudre à la défaite annoncée. À Hô-Chi-Minh-Ville, devant la communauté française, il évoque le film Éternité, qui sort mercredi 7 septembre et a été réalisé par le Franco-Vietnamien Tran Anh Hùng. «L’éternité, c’est de penser que parce que nos vies ont une limite, nous sommes capables de donner le meilleur de nous-mêmes. C’est le sentiment que nous pouvons laisser une trace», disserte-t-il.

Comme s’il regardait déjà derrière lui. Puis, un peu plus tard dans son discours, il se tourne vers l’avant et ce que pourrait être le thème de sa campagne électorale. «La France c’est une idée bien plus qu’une identité», lance-t-il. Le thème devrait être au cœur de son discours de jeudi à Paris, celui qui doit lui permettre de se relancer. Il compte dessus pour faire la différence avec ceux qui, à gauche, tentent de l’empêcher de se présenter. «Il y a une différence entre tous les autres et moi. Je suis président de la République, pas les autres», confie-t-il. Le poids de la fonction comme dernier atout.http://www.lefigaro.fr/politique/2016/09/06/01002-20160906ARTFIG00274-au-vietnam-francois-hollande-esquisse-sa-strategie-de-campagne.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s