Marseille : un retraité tué pour son collier en or

Marseille : un retraité tué pour son collier en or

L’octogénaire a été roué de coups alors qu’il se trouvait au sol. Le mode opératoire des agresseurs intrigue la police qui fait face, depuis le début de l’année, à une recrudescence des vols de bijoux.

Marseille, 11e arrondissement, mercredi 31 août. Eugène Griot, 80 ans, se trouvait dans la petite allée de sa propriété rue de Ruissatel, lorsqu’une voiture, occupée par trois individus, se porte à sa hauteur. Comme le relate La Provence, deux hommes sortent du véhicule et se jettent sur lui pour lui voler son collier. L’ancien maçon est projeté au sol. Les individus arrachent son collier et le frappent à plusieurs reprises. Victime d’une commotion cérébrale, le vieil homme est transporté à l’hôpital par des secours rapidement prévenus. L’homme décédera deux jours plus tard des suites de ses blessures. La police évoque une agression «très sauvage» au regard des multiples lésions, notamment au visage, dont souffrait la victime, laissée inconsciente par les voleurs. Le parquet a saisi la brigade criminelle de Marseille qui est en charge de l’enquête. Les auteurs de l’agression mortelle n’ont toujours pas été appréhendés.

La violence de l’agression n’est pas la seule chose qui a étonné la police. Les lieux du drame l’ont surprise. En effet, le 11e arrondissement de Marseille est un quartier résidentiel et tranquille. Les policiers ont aussi noté un mode opératoire différent en matière de vols de bijoux, notamment, l’utilisation d’une voiture.

263 vols de bijoux depuis le début de l’année

Les affaires de ce type ne sont pas rares à Marseille. Et l’année 2016 connaît un envol considérable de ces larcins. Selon les chiffres de la préfecture, on en dénombre déjà 263 sur les huit premiers mois de l’année contre 200 sur la même période en 2015. Selon des sources policières, rapportées par La Provence, la première quinzaine du mois d’août a été marquée par 41 vols de bijoux dans les rues de Marseille, contre 16 sur la même période l’an passé.

La mobilisation des forces de l’ordre a permis l’arrestation d’une vingtaine de malfaiteurs depuis juillet. Aucun lien n’a pu être établi entre les différents auteurs des faits, qui sont parfois mineurs. Contactée par Le Figaro, Valérie Boyer, la députée-maire LR des 11ème et 12ème arrondissements de Marseille, dénonce un manque d’action du gouvernement. «Nous avons besoin de renforts des forces de police, ce n’est pas possible d’avoir de tels drames en plein état d’urgence.» Mais elle est surtout horrifiée par le niveau de violence atteint dans cette affaire. «Il faut réagir, c’est effrayant cette violence aveugle… Là c’est Orange Mécanique…»http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/05/01016-20160905ARTFIG00243-marseille-un-retraite-tue-pour-son-collier-en-or.php?utm_medium=Social&xtor=AL-155-[twitter]&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed#link_time=1473112959

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s