Pénalités Sarkozy: Estrosi demande à Fillon « d’assumer le paiement » par l’UMP

ALORS MONSIEUR FILLION VOUS N AVEZ JAMAIS ETE DELOYALE ?

Pénalités Sarkozy: Estrosi demande à Fillon « d’assumer le paiement » par l’UMP

Christian Estrosi, député-maire de Nice, a appelé lundi François Fillon à « clairement assumer le paiement » par l’UMP des pénalités infligées à Nicolas Sarkozy pour dépassement des dépenses de campagne, pour « démontrer toute sa loyauté » à son parti et à l’ancien président. »Vu les mensonges de Jean-Pierre Jouyet, il appartient à François Fillon d’avoir des actes qui rendent incontestable sa loyauté vis-à-vis de sa formation politique et vis-à-vis de l’ancien président de la République », a déclaré M. Estrosi sur France Info.Dans leur livre « Sarko s’est tuer », les journalistes du monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme affirment que François Fillon a évoqué ce dossier judiciaire lors d’un déjeuner avec le secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Jouyet, le 24 juin, peu avant le déclenchement d’une enquête préliminaire sur le sujet.Le parquet de Paris a déclaré dimanche avoir lancé son enquête « au vu des seuls éléments portés à sa connaissance par les commissaires aux comptes de l’UMP ». »Je m’étonne que François Fillon ait pu s’interroger, et d’ailleurs j’attends du triumvirat (actuellement à la tête de l’UMP, ndlr), et d’ailleurs ça peut être un des premiers actes qui permette à François Fillon de démontrer toute sa loyauté, que ce soit François Fillon, que ce soit Alain Juppé, que ce soit Jean-Pierre Raffarin, de déclarer clairement assumer le paiement de cette amende pécuniaire et sa responsabilité vis-à-vis de l’ancien chef de l’Etat », a poursuivi M. Estrosi.Interrogé sur le fait de savoir si M. Jouyet devait démissionner, M. Estrosi a répondu: « Quand (…) on est rentré dans le gouvernement du mensonge, soit on en tire les conséquences soit on finit par se discréditer aux yeux de la population qui ne peut pas admettre ce type de comportement ».Le parquet de Paris avait confié le 6 octobre à des juges financiers une information judiciaire pour « abus de confiance », « complicité » et « recel » dans cette affaire. Les juges doivent déterminer si l’UMP pouvait se substituer à Nicolas Sarkozy pour prendre en charge plus de 400.000 euros de pénalités pour dépassement du plafond autorisé des dépenses de campagne lors de la présidentielle de 2012, fixé à 22,5 millions d’euros. Cette pénalité avait été établie fin 2012 par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).         http://www.leparisien.fr/nice-06000/penalites-sarkozy-estrosi-demande-a-fillon-d-assumer-le-paiement-par-l-ump-10-11-2014-4281309.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s