Juppé a du bol

En voilà un qui « a du bol « , lui !

Marianne Debout

Si à l’inverse de Hollande un homme politique « a du bol » , à l’évidence c’est bien Juppé !
Et sans même bouger le petit doigt pour forcer la chance!
Non…il n’aura eu qu’à être lui-même, hautain, distant, dédaigneux, prétentieux… déjà vieux et même a priori assez pour être « vieux sage » pour que la noria des journalistes l’élève sans autre examen au rang de grand favori de la primaire des Républicains .

A peine était-il sur les rangs et sans même que soient connus tous les compétiteurs que c’était dit, c’était fait : les journalistes venaient de décider avec une touchante unanimité de le porter sur la voie royale de leurs certitudes jusqu’au perron de l’Elysée.
Avec l’étonnante permanence de leur enthousiasme, depuis ils confortent le sien de sondage en sondage, tous oublieux d’une possible manipulation de ces derniers avec des questions formulées pour induire certaines réponses et tout autant du fait que les sondages appartiennent de toutes manières à l’éphémère, a fortiori quand ils sont construits pour évaluer une réalité complètement hypothétique.

En soi de la part des journalistes cela relève d’un besoin d’exister tout autant dans une compétition éditoriale permanente et féroce que dans la nécessité de meubler l’actualité, voire de la créer avec un puissant désir d’exercer leur pouvoir d’influence et de persuasion . Ne peuvent-ils déjà se glorifier après cinq ans d’acharnement et de sarko-bashing d’avoir largement contribué à faire élire Hollande en 2012 ?

Manifestement soucieux de ne pas se désavouer ne sont-ils pas encore les masques et les béquilles d’un pouvoir aussi tragiquement incompétent que chancelant ?

Et c’est bien dans ce contexte-là que Juppé « a du bol » car en raison du refus de reconnaître leurs erreurs, leurs manipulations, leur éventuelle mauvaise foi voire leur comportement de chiens à la curée dès qu’il s’agissait (et s’agit encore) de Nicolas Sarkozy, les journalistes se sont jetés sur le plus politiquement proche de Hollande, le plus socialiste des Républicains qui dénonçait lui-même en Octobre 2014 devant Pujadas ses antérieures positions de droite…
Devant un tel acte quasiment de contrition comment auraient-ils pu résister à tant de séduction ?

Un clone de Hollande mais teinté de bleu juste assez pour faire croire à une bienveillante mais réelle neutralité des médias ?
A l’évidence c’était le candidat rêvé pour essayer de contrer le retour de Nicolas Sarkozy au premier plan de la scène politique.

Alors oubliés le catastrophique passage de Juppé à Matignon et la France dans la rue…
Oublié son mépris des femmes, fussent-elles ministres de son gouvernement, et le renvoi des « Juppettes » qui n’en méritaient pas tant…
Oublié le scandale de son appartement et de celui de son fils dont il avait fait modifier le loyer à la baisse, l’un et l’autre si bien situés rue Jacob à Paris…Rappelons qu’à l’époque le délit de prise illégale d’intérêt ayant été établi Juppé aura échappé à un jugement grâce à la clémence (complaisance ???) du procureur qui avait accepté de classer le dossier si Juppé déménageait, ce qu’il s’était empressé de faire bien entendu.
Oubliée aussi sa condamnation ultérieure à 14 mois de prison avec sursis assortie d’un an d’inégibilité…pour prise illégale d’intérêts.

Certes, revenu d’un volontaire exil au Québec pour se refaire une virginité , Juppé aura« payé » sa dette à la société. La formule est consacrée mais pour qui veut prétendre à la fonction suprême l’oubli de tels faits est curieux de la part de journalistes toujours si prompts à fouiller jusqu’aux poubelles dès qu’il s’agit de politiques de droite.

Et oui…mais Juppé n’a -t-il pas avoué en 2015 sur France2 avoir voté pour Alain Krivine (Ligue communiste révolutionnaire) parce que Pompidou « manquait de punch »…
La cohérence du raisonnement échappe au commun des mortels mais un tel choix ne pouvait qu’emporter l’enthousiasme de journalistes fervents supporters de la gauche et peut-être même est-ce là la source originelle de la « tendresse assez irrationnelle » de l’ex-député socialiste Jérôme Guedj pour Juppé, irrationnelle malgré l’implication personnelle de Guedj sur les questions de vieillissement.

Toujours est-il que si la perte de mémoire des journalistes si fervents supporters de Juppé peut étonner mais se raccrocher à un chrétien pardon ,leur totale absence de réactivité devant la multiplicité de faits aussi troublants qu’actuels devient carrément suspecte.
Tel une girouette Juppé multiplie les changements de cap, les oublis et lapsus, les explications entortillées après des prises de positions totalement contradictoires à quelques jours d’intervalle (déchéance de nationalité) , les incohérences et approximations(il prétend construire l’avenir avec la religion musulmane tout en admettant ignorer à peu près tout du coran)…et malgré cette accumulation on ne relève dans les médias ni critique ni réserve.
Tout passe… tout glisse… et même « l’oubli » de 97 millions d’euros de factures dans une délibération du conseil municipal de Bordeaux !
Dénoncée par le conseil d’état « cette omission » restera ignorée du plus grand nombre puisque non vraiment diffusée par les médias…alors que toujours selon le Conseil d’état elle
« caractérise une insuffisance d’information des membres du Conseil municipal sur les conséquences financières du contrat » et j’ajouterai pour ma part les conséquences logiques sur les impôts des Bordelais.
De deux choses l’une soit l’oubli est volontaire et il y a duperie, soit il ne l’est pas et relève dans ce cas d’incompétence et d’incurie.

« Silence » pourtant dans les grands médias alors que Juppé voudrait se voir confier la gestion de la France.
Silence parce que Juppé a du bol…

Mais se pose alors pour tous les électeurs une question majeure : après avoir subi bientôt pendant cinq ans un incompétent pingouin qui n’a pas de bol, serait-il raisonnable d’opter pour un vieux coq déplumé monté sur une girouette au prétexte que lui il en a ?

Un commentaire sur « Juppé a du bol »

  1. JE NE SAIS PAS SI C EST DU BOL POUR BEAUCOUP DE FRANCAIS.. MAIS JE PENSE PLUS AU RAS LE BOL..CAR DEPUIS 2012 SI LES FRANCAIS NON RIEN COMPRIS , ET NON RIEN APPRIS SUR LES MEDIAS… C EST TRES GRAVE..ET POR LA FRANCE ET POUR EUX ET LEURS ENFANTS…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s