Mosquée : polémique après l’appel à la prière par haut-parleur

LA FRANCE SOUMISE DE PLUS EN PLUS A L ISLAM  ?   ..ILS OSENT TOUS LES ASSOCIATIONS GAVÉES DE L ARGENT DES FRANCAIS NE SAVENT PLUS QUOI FAIRE POUR NOUS DÉCLARER LA GUERRE ! ( VOIR LE PAUVRE RESTAURATEUR DU CENACLE ) ça sent le coup montée les femmes en burqua ne sont pas autorisé d après leurs loi d aller manger dans un restaurant  non halal … et secundo ces femmes n avaient pas le droit de porter la burqa interdit en FRANCE depuis 2010 !!

Mosquée : polémique après l’appel à la prière par haut-parleur  QU’EST-IL passé par la tête du président de l’association cultuelle musulmane de Meaux qui gère la mosquée de l’avenue Henri-Dunant ? Vendredi dernier, pour la grande prière, Nabil Jarboui et l’imam ont installé des haut-parleurs à l’entrée du lieu de culte… pour appeler les fidèles à la prière et pour permettre à ces derniers d’entendre les prêches. L’incident n’a pas duré bien longtemps, la police municipale de Meaux est en effet intervenue rapidement. Des fonctionnaires du commissariat deMeaux se sont également déplacés. De nombreux habitants du quartier auraient été très choqués.

Le président de la mosquée, que nous n’avons pu joindre hier soir par téléphone, aurait estimé, selon des témoins, qu’« en France, les cloches sonnent bien pour la messe ». Certes, les cloches des églises sont autorisées à retentir à l’occasion des messes, pour donner l’heure, et, en des temps anciens, pour sonner l’alerte. En revanche, les lieux de prière musulmans n’ont absolument pas le droit, en France, d’appeler les croyants à la prière, comme le font les muezzins dans les pays où règne l’islam.

Hier soir, un fidèle musulman meldois avertissait : « On est en France, quand même, en terre chrétienne ! Il se prend pour qui ce président ? Il radicalise le quartier. Il faut entendre les prêches de l’imam, c’est honteux. Dernièrement, il a longuement évoqué la situation des jeunes filles scolarisées dans les collèges et les lycées, qui ne seraient plus vierges. » Au nom de l’Association des musulmans de Meaux et de sa région, Rachida Benahmed estimait pour sa part que : « Ces provocations discréditent la communauté musulmane. Si ça continue, tout ce que M. Jarboui va réussir à faire c’est fermer la mosquée. »

Vendredi, la police municipale a clairement mis en garde le président de ne pas recommencer son expérience.

Le Parisien  http://m.leparisien.fr/seine-et-marne/mosquee-polemique-apres-l-appel-a-la-priere-par-haut-parleur-03-06-2008-3298541992.php#xtor=AD-1481423554

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s