Régionales : les socialistes craignent une déroute

XVM19f3fb4e-50ad-11e5-9e57-b1bee94af3f8

À trois mois du dernier scrutin avant la présidentielle de 2017, la gauche, qui détient jusqu’à présent la quasi totalité des régions, redoute un nouveau vote sanction.

Au soir du 13 décembre, les pertes pourraient être lourdes pour le PS: dans le meilleur des cas, la gauche devrait conserver l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, la Bretagne, le Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, la Corse, voire l’Île-de-France. Au pire, certains responsables du PS parient sur la victoire dans seulement deux régions: Bretagne et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Face à ce qui s’annonce comme la cinquième défaite électorale consécutive pour le PS depuis 2012, la gauche peine à faire taire ses divisions. Les mauvais résultats économiques du gouvernement risquent de prendre le pas sur les enjeux locaux, au grand dam des têtes de listes régionales. Pour François Hollande, un nouveau camouflet électoral compromettrait un peu plus ses chances de réélection. Le chef de l’État, qui espère encore limiter les dégâts, va multiplier les déplacements sur le terrain, à la rencontre des Français.http://www.lefigaro.fr/politique/2015/09/01/01002-20150901ARTFIG00363-regionales-les-socialistes-craignent-une-deroute.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.