General Electric : une ancienne ministre soupçonne un proche de Macron de prise illégale d’intérêts

Venant confirmer des informations de L’Obs, Delphine Batho a annoncé saisir le procureur de Paris au sujet d’une possible prise illégale d’intérêts de la part du DG de General Electric France, Hugh Bailey, ancien conseiller de Macron à Bercy.

Déçue d’avoir vu l’un de ses amendements passer à la trappe dans le projet de loi énergie-climat, adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 28 juin, Delphine Batho, ancienne ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie entre juin 2012 et juillet 2013, a annoncé sur Twitter son intention de saisir le procureur pour une potentielle «prise illégale d’intérêts» à l’encontre du directeur général de General Electric (GE) Hugh Bailey. La député a précisé à L’Obs avoir envoyé, toujours ce 28 juin, une lettre au procureur de la République de Paris Rémy Heitz, l’avertissant du supposé délit.

Selon la présidente de Génération écologie, en 2016, alors que Hugh Bailey est conseiller en charge du financement export d’un certain Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, le conglomérat américain aurait reçu une garantie financière à l’exportation d’un montant de 70,3 millions d’euros pour l’acquisition de quatre turbos alternateurs destinés à la centrale irakienne de Bazian. Quelques mois plus tard, courant 2017, Hugh Bailey rejoint GE France en qualité de lobbyiste, puis en sera nommé directeur général en avril 2019.

C’est précisément ce qui pose problème à l’ancienne protégée de Ségolène Royal. Pour la député des Deux-Sèvres, le haut-fonctionnaire pourrait s’être rendu coupable d’une prise illégale d’intérêts. Elle avance l’article 432-12 du Code pénal qui le définit comme «le fait, par une personne chargée d’une mission de service public de prendre directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise dont elle a en tout ou partie, la charge d’assurer la surveillance, l’administration, la liquidation ou le paiement».

General Electric : une ancienne ministre soupçonne un proche de Macron de prise illégale d'intérêts© Capture d’écran/legifrance.gouv
Article 432-12 du code pénal.

«L’un des plus stupéfiants cas de pantouflage»

En apparence, Hugh Bailey ne serait donc plus concerné, car n’exerçant plus de fonction étatique. Pourtant, selon L’Obs, ce dernier serait toujours fonctionnaire en disponibilité du corps des administrateurs civils, ce qu’a confirmé le secrétariat général des ministères économiques et financiers auprès du magazine. Il pourrait donc réintégrer la fonction publique à tout moment. L’Obs décrit un «grand écart» qui «constitue l’un des plus stupéfiants cas de pantouflage et de possible retropantouflage […] de l’histoire récente».

Interrogé sur le sujet, Hugh Bailey se défend en renvoyant la balle à la Commission de la déontologie de la fonction publique, qui avait validé cette transhumance vers le privé. Roland Peylet, président de la commission, tempère toutefois, expliquant, toujours à L’Obs, que l’entité ne dispose de toute façon «d’aucun moyen d’investigation».

La Commission spécifie à l’époque qu’Hugh Bailey doit «s’abstenir de toute relation professionnelle jusqu’au 1er septembre 2019 avec les membres de cabinet du ministre de l’Economie [Emmanuel Macron] […] ainsi que des contacts professionnels jusqu’au 1er novembre 2020 avec les services de la sous-direction du financement des entreprises de la direction générale du Trésor».

Selon les recommandations de la commission donc, de la date de sa nomination à septembre 2019, Hughes Bailey n’aurait pas pu entrer en contact avec son ancien employeur, Emmanuel Macron, devenu entre-temps président de la République, au sujet de GE, ou encore avec Alexis Kohler, secrétaire général de l’Elysée et à l’époque directeur de cabinet du futur président. Une mission plus qu’acrobatique.

Le rapporteur du texte reconnaît une ingérence

Mais ce n’est pas tout. Face à l’étonnement de Delphine Batho après que son amendement n’a pas été conservé, le rapporteur du projet de loi énergie-climat, Anthony Cellier (LREM), avoue que suite «à certains coups de fils passés par des entreprises», il avait finalement décidé de renoncer à apporter son soutien à l’amendement (qui réclamait que les garanties à l’export qu’accorde l’Etat ne puissent plus bénéficier aux activités liées aux énergies fossiles). Et le député LREM de ne citer qu’une seule entreprise… General Electric. D’après lui, si le texte était adopté en l’état, GE risquerait en effet «de délocaliser une partie de sa production de la France vers les Etats-Unis». Et cela alors que l’entité française du géant américain de l’énergie fait aujourd’hui face à un plan social de grande ampleur comprenant 792 suppressions de poste sur le site de Belfort, annoncé au lendemain des élections européennes.

S’il est reconnu coupable de prise illégale d’intérêts, Hugh Bailey risque cinq ans de prison et 500 000 euros d’amende, dont le montant peut être porté au double du produit tiré de l’infraction. Le procureur de la République de Paris, Remy Heitz, nommé récemment par Emmanuel Macron, trouvera-t-il matière à ouvrir une enquête ? Dans le cadre de l’affaire Benalla, il s’était notamment distingué en classant sans suite l’enquête pour faux témoignage qui pesait sur Patrick Strzoda, directeur du cabinet d’Emmanuel Macron, devant la commission d’enquête sénatoriale.

Alexis Le Meur

 

https://francais.rt.com/france/63479-general-electric-ancienne-ministre-soupconne-proche-macron-prise-illegale-interets

Italie : arrestation d’un Italo-Marocain, ancien djihadiste de l’État islamique, « considéré comme l’un de leurs meilleurs éléments »

ET ON APPELLE CES RACAILLES DES CHANCES POUR L EUROPE ? …..

Italie : arrestation d’un Italo-Marocain, ancien djihadiste de l’État islamique, « considéré comme l’un de leurs meilleurs éléments »

Le Rapport de Synthèse des services secrets américains, italiens et allemands a permis l’arrestation d’un ressortissant marocain, ex-djihadiste au sein de l’organisation islamiste Daech, à Brescia.

L’individu, disposant également de la nationalité italienne, est accusé d’appartenir à des groupes radicaux et d’avoir combattu dans les rangs de Daech, entre 2013 et 2018. Le Marocain, Samir Boukana, était très imprégné des pensées radicales, selon les enquêteurs, lors de son séjour en Allemagne.

Selon les médias italiens, l’homme a eu trois enfants de son épouse turque, durant son passage en Syrie. Considéré comme l’un des meilleurs éléments de l’organisation Daech, Samir Boukana a fini par rejoindre les forces kurdes, en août de l’année dernière.

Bladi

Val-de-Reuil-Louviers (27) : le commissariat sauvagement attaqué aux cris de «Allah Akbar» et «Bande d’enculés de Français»

Val-de-Reuil-Louviers (27) : le commissariat sauvagement attaqué aux cris de «Allah Akbar» et «Bande d’enculés de Français»

J-2

EXCLUSIF – Une quinzaine de personnes ont lancé projectiles, engins pyrotechniques et pavés sur ce commissariat au sud de Rouen, dans la nuit de jeudi à vendredi, insultant les fonctionnaires venus défendre les lieux.

La scène est impressionnante. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le commissariat de Val-de-Reuil-Louviers (Eure), au sud de Rouen, a été pris d’assaut par une bande de jeunes.Aux alentours de deux heures du matin, une quinzaine d’individus cagoulés ont attaqué l’établissement en lançant des projectiles en nombre, tirant également des mortiers, selon les rapports de police, consultés par Le Figaro. Sur les images de vidéosurveillance que nous avons pu consulter, on aperçoit deux agents de garde tenter de contenir les tirs des assaillants à l’aide de boucliers. En chemisette, les fonctionnaires ne semblent pas du tout préparés à un tel assaut. Des fumigènes, des «éléments pyrotechniques» de toutes les couleurs ainsi que des pavés sont jetés sur les policiers.

(…) Une enquête de flagrance a été ouverte des chefs de «dégradations volontaires de biens d’utilité publique en réunion» et «violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec armes par destination». Selon les premières investigations, les auteurs des faits sont des jeunes âgés de 15-20 ans. Lors de l’assaut, plusieurs d’entre eux ont crié «Allah Akbar», d’autres insultant les forces de l’ordre. «Bande d’enculés de Français»«Venez sortez on va vous cramer», ont scandé les suspects, cagoulés mais pas gantés, qui se sont enfuis à l’arrivée des renforts. Sur les lieux, les restes de 115 projectiles ont été retrouvés.

(…) Le Figaro

Des heurts ont éclaté, dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin 2019, à Val-de-Reuil (Eure), rapporte le site d’information Actu.fr . « Jusqu’à 4 h, une trentaine d’individus ont tenté de prendre d’assaut le commissariat de police », indiquent les syndicats Alliance et CFE CGC dans un communiqué.

Ouest-France

Facebook fera de la délation au profit du régime macroniste

QUITTEZ CE RÉSEAU DE FRELONS VENDUS AU POUVOIR ..1-censure-facebook-1050x600.jpg

Facebook fera de la délation au profit du régime macroniste

Facebook a accepté de fournir à la justice française l’adresse IP des auteurs de propos haineux sur internet. C’est le secrétaire d’Etat au Numérique qui l’annonce à Reuters. Cédric O précise que c’est une décision spécifique à la France de la part du réseau social américain.

“Ils nous ont annoncé que (…), eu égard aux discussions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient transmettre les adresses IP pour les contenus de haine en ligne qui seraient demandées par la justice. Ce qui est une énorme nouvelle.”

L’adresse IP est un numéro d’identification des moyens de connexion sur internet. Jusqu’ici, lorsque la justice française la demandait, Facebook ne la donnait que s’il s’agissait de dossiers relevant du terrorisme ou de la pédopornographie.

Il reste à savoir ce qu’est la haine en ligne…

Facebook fera de la délation au profit du régime macroniste

Révélations : 1er article – Qui dirige le monde ?

Il y a quelques temps j’avais dans un de mes articles, prévu de faire des révélations, le temps est venu qu’elles se fassent vérités puisque vous, nous n’en pouvons plus de ce monde.

Il m’a fallu du temps pour que je regroupe des idées, des faits et des vérités, si vous êtes prêts à lire et à rechercher aussi dans mes écrits toutes ces informations alors accrochez vous car le moment des révélations est venu.

La majorité d’entre vous d’entre nous a pour principale ambition d’être heureux, alors dans cet instant pouvez vous répondre à cette question ?

Est ce que vous l’êtes vraiment ?

Comment renouer avec les valeurs d’antan ?

Comment pouvons nous agir ?

Etes vous prêts à agir ?

A vous informer ? non sur les médias publiques mais ailleurs ?

Je vais vous donner des liens des articles qui regroupe vous montre que ce monde est une vraie supercherie faite à votre insu, pour permettre à une minorité de gens de dominer le monde, de dominer les humains, non ce n’est pas du complotisme c’est la réalité.

Etes vous sûr que ce monde dans lequel vous vivez, nous vivons est celui dans lequel les hommes sont LIBRES-HEUREUX-EN BONNE SANTE ?

Qu’est ce qu’un « libre penseur » ces mots vous parlent ils ?

2796c749d27653c2467d242d0960b3ef

La notion de libre-pensée, apparue pour la première fois dans un discours de Victor Hugo dans un discours de 1850son discours en entier, à lire merci.

Il existe des liens étroits entre la libre-pensée, l’athéisme, le scepticisme, le rationalisme ou encore l’humanisme. Toutefois, la définition précise de la libre-pensée n’a jamais fait l’objet d’un consensus.

Par exemple, en principe, un libre-penseur peut croire en l’existence d’un dieu, si la base de cette conviction est un argument rationnel, plutôt qu’un argument fondé sur une autorité ou une tradition. Toutefois, certains libre-penseurs athées, qui considèrent qu’il n’y a pas d’argument rationnel en faveur de l’existence d’un dieu, auront du mal à accepter que de tels croyants se disent libre-penseurs. Chez certains libres-penseurs (particulièrement en Belgique), cette attitude fait également intervenir la notion de libre examen.

La libre-pensée ne peut, selon eux, être seulement une notion d’opposition au dogme ou à des principes mais implique une capacité à examiner avec honnêteté ses propres préjugés et ses stéréotypes par introspection, car, entraînant notre adhésion systématique à une idéologie, ces derniers empêchent chez l’individu, par le conformisme qu’ils induisent, l’expression de la libre pensée (lire le lien).

Etes vous libre de vos pensées ? celles ci peuvent elles s’exprimer librement ?

L’histoire du monde est menée par un groupe de personnes qui veulent que ce monde leur appartienne, sans être complotiste il y a dans le monde actuel des faits que l’on peut recouper/regrouper les uns aux autres et avec les autres, alors commençons par le début, merci pour votre attention.

Celui qui n’a jamais eu d’autres informations que celles dispensées par l’éducation nationale, puis par les radios, journaux ou chaines de télévision, risque d’être fortement surpris par les informations qu’il découvrira au cours de ces articles qui se feront suite.

Un monde dans lequel celui qui ouvre les yeux doit constater qu’il est de plus en plus pervers. C’est-à-dire que le Mal y remplace le Bien ; que les gens les plus méprisables sont protégés, et même souvent récompensés, tandis que l’homme de bien est pénalisé.

Celui qui vole le contribuable est élu aux plus hautes fonctions tandis que celui qui dénonce ses escroqueries va en prison. L’homme qui défend sa famille contre l’intrusion de malfaiteurs est plus condamné que ceux-ci. L’agriculteur qui essaye de fournir des produits sains à notre marché est poursuivi en justice alors que sont encouragés ceux qui abusent des produits chimiques et détruisent l’environnement… etc…etc…

Tous les jours vous lisez dans les médias des faits, des tromperies, des malversations, des scandales, des etc… ?

Notre monde va à sa perte, à sa fin aussi, si nous ne faisons rien aujourd’hui, et bien nos enfants, petits enfants connaîtrons un monde bien différent de celui de nos grands pères pères etc…

Un policier tenant des menottes et un homme vêtu d'un costume bleu portant des livres Des chiffres sur une surface brune

En 2010, les dirigeants du Club Bilderberg, ceux qu’on nomme le Nouvel Ordre Mondial ont mis en place tous les éléments décisifs pour leur accession à un pouvoir mondial absolu, les éléments les plus décisifs de leur plan se mettant en place en 2015 pour aboutir en 2025 à établir leur règne sur toute la planète. Tout le monde a le sentiment que nous approchons d’une fin inexorable. Certains se résignent, d’autres se rassurent en se raccrochant au mysticisme qui promet la fin de cette ère pour que commence l’âge d’or, d’autres encore entrent dans les croyances ésotériques, mais la majorité préfère surtout ne pas savoir.

Attention aussi car les révélations du groupe Bilderberg, se fait officiellement c’est juste le dessus de l’iceberg, car les vrais desseins de ce groupe de personnes 13 familles sont secrets. A lire merci.

La France est l’un des pays les plus riches au monde, or, même là où tout le monde pourrait bien vivre, ils ont réussi à appauvrir l’ensemble de la population, à restreindre toutes les libertés, à mécontenter la plupart des catégories professionnelles, à mettre en difficulté l’économie, à démotiver la jeunesse… Ils ont développé la corruption, l’injustice, la pauvreté, l’insécurité, et le désespoir de tous.

Que connaissons nous de notre passé, pas celui qui nous précède mais celui qui est le départ de toute civilisation ?

Klaus Dona, LHistoire cachée de lHumanité Klaus Dona (Documentaire)

Erich Von Däniken,  » Présence des Extraterrestres  » le Film , Erich Von Daniken ( Auteur ) 1970

Zecharia Sitchin, Origine de l’humanité selon les tablettes Sumériennes

Entre autres car beaucoup d’autres, ont fait mieux que mettre en évidence certaines incohérences de notre histoire : ils ont libéré de nombreux scientifiques du carcan dans lequel les maintenaient leur crainte de déranger l’ordre établi en s’opposant à l’histoire officielle, et de la dérision avec laquelle ils auraient été traités s’ils avaient été les premiers à avancer de telles hypothèses. Grâce à eux donc, de nombreux scientifiques de toute la planète reviennent sur les postulats anciens et peuvent s’exprimer sur internet, bravant l’interdit politique, programmes de manipulations des populations, d’abord par Edward Bernays (neveu de Freud), puis au sein de programmes de manipulation mentale de la CIA(Artichoke, Monarch, MKUltra…).

Les premiers dans les années 1980 alors qu’internet était un simple projet militaire, non civil, deux personnes le Père Régimbald et Serge Monast en 1985 nous annonçaient le Nouvel Ordre Mondial. Aurore Rouge loge 666 en 1966 établit tout ce qui de passe en ce moment dans notre monde. J’ai écrit cet article en octobre 2015, depuis 2003 je blogue j’essaie d’avertir les hommes.  Beaucoup de mes écrits ont été censurés comme beaucoup de personnes qui essaient de mettre à jour le fonctionnement de ce monde pourri.

A force d’être persécuté moralement et psychologiquement nous le serons physiquement, d’ailleurs les gilets jaunes en sont une formidable vérité actuelle, voir une tragédie, les réalités de notre monde sont très différentes de ce que la version officielle nous présente, cela tant dans nos informations actuelles, que dans l’histoire qui sert le plus souvent à manipuler nos esprits dès notre jeune âge au travers de l’éducation nationale, de la religion, et même de nos parents, eux mêmes victimes de cette désinformation.

Ces réalités historiques dévoilées, facilement vérifiables vous constaterez par vous même la logique de notre monde actuel, vous deviendrez un libre penseur par le seul fait de faire passer toute information au crible de son scepticisme vous découvrirez dans cette série d’articles un monde qui n’est en fait que la réalité évidente et logique qui apparaîtrait naturellement à toute personne n’ayant subi aucun conditionnement, nous en subissons chaque jour, manipulation de masse, tout est organisé, média, journaux télévisés et papiers, propagande etc…

Exemple : Charlemagne le bon roi qui a inventé l’école, le vrai personnage, ripailleur, brutal, inculte, essentiellement préoccupé d’achalander son harem de plusieurs centaines de filles, aide à mieux comprendre cette époque, le genre de liens que les rois, les papes et toute l’aristocratie développaient dans leur intérêt commun… un article qui récapitule sa naissance date tronquée, sa vie etc…. à lire très intéressant. Charlemagne n’était pas un saint, plutôt un despote.

Le début de notre civilisation 3000 avant JC est marquée par le bien et le mal, ensuite c’est là que çà se complique car la norme humaine est celle de l’homme prédateur de l’homme. La torture, les massacres, l’esclavage, l’inceste, le cannibalisme en étaient les marques les plus évidentes et dans une société fonctionnant selon ces normes, ce sont les plus barbares des hommes qui parvenaient aux plus hautes fonctions, se les transmettant de père en fils, d’où les dynasties citées dans les écrits anciens, avec leur cortège d’incestes, de meurtres inter familiaux et de tout ce que la morale d’aujourd’hui réprouve comme ci dessus mentionné Charlemagne qui avaient interdit à ses filles de se marier et avait des relations sexuelles avec elles. En ce temps là les plus dévoyés des hommes détenaient donc le pouvoir, et pour que celui-ci soit supérieur à celui de la force brute, ils prétendaient le tenir des dieux. Dans toutes les civilisations, la caste des prêtres était dominante toutes religions confondues, la superstition des peuples, donc leur soumission, les prêtres pouvaient ainsi satisfaire leur soif de richesses et assouvir leurs vices. Selon leurs goûts, les uns exigeaient que les plus jolies femmes leur soient livrées à la prostitution, d’autres préféraient les jeunes enfants, et les sacrifices humains étaient l’occasion d’exercer leur sadisme.

Le mal, le culte de satan, fils de Bélial, les plus connus sont Moloch et Mardouk, Baal ce nom générique était le plus souvent associé à un nom de dieu local, par exemple Baal-Moloch, ou Baal-Zebub (qui a donné Belzebuth). Le culte de Baal était mené par la caste des prêtres qui au nom des dieux  exigeaient des sacrifices humains. Lire cet article complet sur Baal. Il est dans toutes les religions voir l’image.

Croissant de lune, cela vous parle t’il ? Pourquoi ce symbole est-il omniprésent en islam sur les minarets,  les mosquées et les drapeaux ? Des musulmans se justifient en trouvant le prétexte du calendrier lunaire, mais le calendrier lunaire n’explique en aucun cas cette lune sur chaque mosquée et minaret car les Israélites en Yéshoua (Jésus) suivent le calendrier lunaire Biblique et ce n’est pas pour cela qu’il y a des croissants de lune sur les bâtiments religieux.

  • Les Chrétiens prennent la croix comme leur symbole et ça représente la rédemption du Christ. 
  • Les Juifs prennent l’Étoile de David comme symbole car elle représente le royaume 
  • Mais pourquoi les Musulmans prennent le croissant comme symbole? 
  • Le secret derrière ceci est : Le croissant avait une grande importance dans l’ancienne période païenne pré-islamique, car c’était le symbole de dieu de la lune pour les païens.

Les Sources de l’Islam : Le croissant de la lune

Le ramadan et la lune. Parce que l’islam suit un calendrier lunaire, les dates du Ramadan changent chaque année.  Le calendrier lunaire reflète les cycles de la lune, et quand il est comparé à ou intégré dans un calendrier solaire de 12 cycles (que la plupart du monde occidental utilise), il y a un peu plus de douze lunaisons (ou phases de la lune) dans une année solaire. Le calendrier grégorien (calendrier solaire) se compose de près de 365 jours et le calendrier islamique est un calendrier lunaire avec près de 355 jours.

Les dates du ramadan 2019 et à venir.

calendrier lunaire pour le ramadan.

Quelle est la véritable origine de ce symbole ? Le croissant islamique ou le pieu sacré de Baal.

Baal et ses multiples facettes, visages dans les religions. A lire Baal, ses origines.

Notre monde est donc baaliser par ces gens qui  mènent ce monde, tirent les ficelles comme des marionnettes, que nous sommes, si nous nous battons plus, si nous refusons de le faire bientôt ils auront gagné, alors les Gens ne nous laissons pas dominer, pourtant ils sont là, visionnez cette vidéo ici…..

psychological-manipulation-techniques

La suite au prochain article.

Bien à vous.

LaddyMarie

 

Ce que nous coûte tous ces élus, le saviez vous ???

Résultat de recherche d'images pour "élus"

La France compte 618.384 élus qui se compose ainsi. 

Répartition des mandats nationaux et locaux

 
Députés 577
Sénateurs 311
Conseillers régionaux 2.040
Assemblée territoriale de Corse 51
Assemblée de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis et Futuna 131
Conseillers départementaux 4.054
Maires 36.785
Conseillers municipaux environ 536.519
Députés européens 78
Elus intercommunaux environ 38.000
Total 618.384 élus

A chaque mandat présidentiel, le nombre est évoqué mais pas appliqué dans les mesures de restrictions budgétaires, la liste s’allonge à chaque mandat présidentiel. D’après un rapport du Sénat : en 2011, 83% des parlementaires français cumulaient plusieurs mandats.

La question du cumul des mandats est un débat récurrent de la vie politique. Plusieurs lois sont déjà intervenues pour limiter ces cumuls en 1985, en 2000 puis en 2014. La réforme des institutions, présentée le 4 avril 2018 par le Premier ministre, entend encore restreindre cette pratique. Elle prévoit de rendre incompatible la fonction de ministre avec un mandat exécutif local et de limiter le cumul des mandats dans le temps pour les parlementaires et les responsables locaux. Et qui sont les élus qui respectent cela ???

Pratique courante des élus, pas vu, pas pris. (Ouvrir le lien pour lire)

Maintenant venons en aux faits puisque les Français n’ont aucune vue sur ce nous et vous coûte cette soit disant démocratie à la Française ?

LES IMAGES VALENT MIEUX QUE DES MOTS….

Vous pouvez retrouver tous ces chiffres sur ce site…. là…..

Avec ce tableau, pour ceux qui veulent plus d’explications…. là…..

Je vais faire la synthèse de ce que les gens veulent savoir,  sur ce que nous coûte ces élus qui dépensent à tire l’arigot l’argent que nous donnons à ces élus qui ne sont même pas capables de défendre la France et son peuple, si chacun de nous faisions les 1% de ce que ces nantis font chaque jours nous serions en prison, mais eux non, ALORS MESDAMES ET MESSIEURS, il est temps de réagir contre cette oligarchie malfaisante qui sur notre dos nous pompe notre énergie et nos économies. SAVOIR DIRE STOP !!!

Le budget de la Présidence de la République atteint de l’ordre de 110 millions d’euros par an.

Le budget de fonctionnement de l’ensemble du gouvernement, rémunération des ministres et des collaborateurs comprise, avoisine 200 millions (et encore, en arrondissant à la hausse).

Celui de l’Assemblée nationale pèse quant à lui 568 millions tout compris en 2019. C’est l’équivalent du budget de la ville de Nice.

Le Sénat, lui, coûte 354 millions. Les deux chaînes parlementaires, 30 millions. Ajoutons le Conseil constitutionnel : environ 12 millions par an.

COMBIEN CELA FAIT’IL ???  1 268 millions par an de dépenses.

Sur un budget total de ???  107 milliards d’euros.

Mais je vais aller plus simple combien nous sommes d’habitants en France ??? 67.19 millions

Pour faire simple divisons simplement puisque ce calcule doit être simple

107 milliards (divisé par le nombre d’habitants) 67.19 millions (cela fait) que vous payez par an à peu près puisque j’ai arrondi les chiffres 1 600,00 euro par personne ???

Ensuite vous pouvez multiplier par le nombre de personnes dans une famille soit 2 adultes et 2 enfants = 6 400 euros

Je vous laisse lire cet article où les budgets de l’éducation, de l’armée sont expliqués avec des mots tous simples….  là…..

Maintenant puisque nous en venons au centre du point, là où je veux attirer votre attention.

Parce que même si certains élus comme le laisse savoir le journal Libération dans un article du mois de janvier 2019….. fait l’éloge des élus en mentionnant qu’ils sont tous honnêtes, moi je dis non !!!  lire l’article…. là……

Certains n’en paient pas du tout, comme de hauts fonctionnaires, beaucoup d’élus, les oligarques s’octroient des droits, leurs droits, des largesses, leurs largesse, en fait ils nous enfument et nous entubent et personne ne dit rien parce que çà arrange tout ce petit monde de profiteurs sur le dos du peuple Français.

Ils ont crées sous notre nez et notre crédulité, en fait les Français ne regardent pas plus loin que leur bout de leur nez, c’est comme les médecins après eux y’a dieu, mais que fait dieu, ben il fait rien donc c’est eux qui décident qui votent leur bien être bien après notre mal être ??? notre mal à nous loger, notre mal à nous alimenter, notre mal à vivre tout court.

NICHES FISCALES = Les niches fiscales, appelées également dérogations fiscales ou dépenses fiscales, désignent les avantages fiscaux dont peuvent bénéficier les contribuables pour diminuer le montant de leur impôt, dès lors qu’ils remplissent certaines conditions.

Ah  ben alors !!! Sans être illégal, une niche fiscale peut résulter d’un vide ou d’une lacune juridique qui permet de ne pas être imposé.

Dans tout ce méli mélo bien sur pour nous tromper, on trouve niche fiscale, niche sociale, impôts différés, avoir fiscal, en fait une grosse toile d’araignée où les protagonistes de ces niches ne savent plus quoi inventer pour ne pas payer !!!

Comment un député gagnant plus de 50 000 euros par an peut-il ne pas payer d’impôt sur le revenu… voire se faire remettre, par l’Etat, plus de 1 000 euros ? voir plus ??? Par un subtil jeu sur les niches fiscales, dont l’une d’entre elles est au cœur du financement, légal, des partis politiques. Un montage que Le Monde a pu consulter à lire dans cet excellent article où ce journal met le doigts dans l’engrenage de l’Etat dans l’Etat. Lire l’article ici….

Puisque un élu peu avoir jusqu’à et voir plus c’est une moyenne 13 000 euros de déduction d’impôts par an ????

ELLE EST PAS BELLE LA VIE DE NOS ELUS, pendant que 8 millions de Français vivent sous le seuil de la pauvreté ????

Encore un calcul ??? 567 députés (multiplié par 13 000 euros de fraude)

çà fait         7 371 000 millions d’euros.

POURQUOI CES ELUS SONT ILS AUSSI POURRIS ET CORROMPUS ???

Selon Médiapart ce serait la faute des partis politiques ??? Problème majeur des démocraties, la corruption des élus trouve en France ses racines dans le fonctionnement des partis. Elle y est favorisée par le mode électoral, les conditions d’exercice des mandats et l’impunité dont elle bénéficie. Pourtant, la corruption ruine le pays et menace la démocratie. Des solutions existent mais il ne faut pas compter sur le pouvoir actuel pour les mettre en œuvre. Lire l’article là…..

Le roi du cumul des mandats, avec, au sommet de la hiérarchie, un virtuose peu connu sur la plan national, mais redoutablement implanté dans son fief: le Girondin Philippe Madrelle, champion toutes catégories avec… 185 ans au compteur.

« Bien des élus, pour rester en place, s’organisent pour éviter toute concurrence dans leur camp en éliminant les personnalités les plus brillantes, surtout quand elles sont ambitieuses », souligne le politologue Laurent Bach. A Marseille, Jean-Claude Gaudin joue depuis des lustres avec ses différents dauphins pour mieux régner en maîtresur l’hôtel de ville. Et tant pis si, pour préserver sa carrière personnelle, l’édile prive de fait sa cité de multiples talents. A lire l’article sur les dérives de ces élus, tout et n’importe quoi….

Juste un dernier mot sur les retraites puisque c’est le sujet du moment et que chacun sait ce que cela va devenir en macronnie encore une fumisterie.

Lorsqu’un citoyen cotise 1 euro, il touchera une retraite de 1,5 euro s’il est salarié et une pension d’environ 2 euros s’il est fonctionnaire. Lorsqu’un parlementaire verse une cotisation de 1 euro, sa retraite s’élève à 6,1 euros.

Si les citoyens doivent travailler pendant 40 ans pour toucher une pension de 1129 euros, les députés peuvent y accéder en cotisant pendant 5 ans seulement,  imaginez en 30 ans de carrière = 6 774 euros plus les avantages acquis pendant ses mandats, et du fait que ces gens sans scrupules font des cumuls de mandats, et qu’ils vont jusqu’au bout de leur vie pour avoir encore plus, plus, plus.

Quand on a des vieux croûtons encore au Sénat 71% on plus de 70 ans, à l’Assemblée Nationale c’est 52 %, vu aussi la moyenne d’âge du Conseil Constitutionnel 72 ans de moyenne d’âge.

Voilà la panorama des politiques Français. C’est pas beau, c’est même déprimant….

Amis Français maintenant, alors qu’est ce que l’on fait ???

Le bateau France coule et nous tous coulons avec ses dérives, ses mensonges d’état, ces nantis élus, qui nous pompent NOTRE argent, nous les besogneux, nous, ceux qui se lèvent tous les matins pour aller bosser qu’allons nous devenir…. ???

Notre pays qui a tellement de belles choses à offrir à chacun de nous, alors mobilisons nous pour que la justice soit enfin là pour le peuple Français.

Résultat de recherche d'images pour "marianne pleure"

Bien à vous

LaddyMarie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La théorie La théorie du Grand remplacement «n’est pas absurde»«n’est pas absurde» pour Marion Maréchal

La théorie du Grand remplacement «n’est pas absurde» pour Marion Maréchal

Dans un article de l’hebdomadaire britannique The Economist, Marion Maréchal multiplie les divergences idéologiques avec Marine Le Pen.

Du «conservatisme» dont elle continue de se réclamer, quand Marine Le Pen accuse ce courant d’aller «à l’encontre de la méritocratie». De l’étiquette de «populiste» qu’elle rejette, quand Le Pen s’en pare volontiers. Ou de sa volonté de faire tomber les digues entre droite traditionnelle et nationaliste, à rebours de la présidente du Rassemblement national qui qualifie le projet d’«union des droites» d’«arlésienne qui n’a jamais marché», préférant tendre la main aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon, avec qui elle reconnaissait «certaines convergences», dans une interview récente à Valeurs actuelles.

Alors que Marine Le Pen répétait dimanche sur le plateau de France 3, «ne pas connaître» la théorie du «grand remplacement», qu’elle qualifiait déjà en 2014 de «vision complotiste», la jeune femme a, au contraire, choisi de venir en renfort de l’écrivain Renaud Camus, assurant que sa théorie «n’était pas absurde». […]

Le Figaro

http://www.fdesouche.com/1178837-la-theorie-du-grand-remplacement-nest-pas-absurde-pour-marion-marechal

Et avec l’Islam on en est où ???

brown concrete wall
Photo de Andreea Ch sur Pexels.com

En l’absence de recensements officiels portant sur la religion, il est assez difficile de chiffrer avec précision le nombre de musulmans en France. Les évaluations les plus récentes se situent dans une fourchette allant de 5,7 millions à  8,4 millions, en 2016 en France, soit 8,8% de la population, musulmans pratiquants et non-pratiquants, mais les chiffres ne sont pas très juste, allez savoir pourquoi ?

En 2015, le nombre de musulmans dans le monde est estimé à 1,8 milliard, soit 24 % de la population mondiale, ce qui fait de l’islam la deuxième religion du monde après le christianisme et devant l’hindouisme. C’est, chronologiquement parlant, le troisième grand courant monothéiste de la famille des religions abrahamiques, après le judaïsme et le christianisme, avec lesquels il possède des éléments communs.

L’islam se répartit en différents courants, dont les principaux sont le sunnisme, qui représente 90 % des musulmans, le chiisme et le kharidjisme.

Je ne vais pas m’étendre sur ce qu’est telle ou telle religion.

Lisez cet article qui regroupe toutes les religions, merci.

Où se trouvent les croyants ? Aujourd’hui, ce “Jeu de cartes”, il faut s’attaquer à un sujet épineux : la religion.capture-decran-2018-04-24-a-08-08-16.png

L’étude démographique basée sur près de 2 500 procédures de recensement, sondages et registres de population, 31,2% seraient chrétiens (2,26 milliards), 24,1% musulmans (1,8 milliard), 15,1% hindous (1,1 milliard), 6,9% bouddhistes (511 millions) et 0,2% juifs (14,6 millions), 16 % de la population mondiale (1,16 milliard de personnes) sans appartenance religieuse — ce qui ne veut pas forcément dire sans sentiment religieux comme le montrent les sondages (voir notre dernière carte). Ce groupe de personnes, qui n’appartient à aucune mouvance religieuse particulière, forme par conséquent le troisième groupe religieux du monde et rivalise en taille avec la population revendiquant être de confession catholique.

Si les chrétiens sont, avec les musulmans, les fidèles les plus équitablement répartis sur la surface du globe, il est tout de même intéressant de se pencher sur la taille des foyers religieux. Les trois foyers majeurs de la chrétienté (Europe, Afrique et Amérique du Sud) demeurent relativement égaux en taille. Cependant, contrairement aux idées reçues, la plus grande partie des personnes de confession musulmane se situe en réalité en Asie et non au Moyen-Orient.

Pour finir, cette rétrospective internationale et universelle je vous propose un dernier éclairage à l’aide d’une carte interactive réalisée en janvier 2018 par les équipes du quotidien britannique The Telegraph à l’occasion de la Journée mondiale de la religion.

Lien à cliquer, passez votre souris sur la carte du monde, agrandissez pour voir votre pays votre région et pourquoi pas là où vous habitez.

Pour les détracteurs qui se gaussent les papilles intellectuelles, faisant une masturbation via un coït des méninges, et bien vous avez tout faux il n’y a pas 25 millions de musulmans en France cela reste une minorité par rapport au reste du monde soit 1/5ème de la population mondiale…

Je voulais remettre les pendules à l’heure par rapport à de nombreux détracteurs qui font passer certaines religions pour la 1ère, vue les statistiques je n’ai rien inventé, ni extrapolé juste ramené des faits et des vérités.

Combien de mosquées en France…

(selon les chiffres de la mise à jour du 8 janvier 2018 (6556  lieux recensés pour 95 départements.) 

Quand on va sur cette page et qu’on lit çà j’ai la rage….

Adresse du CCIF – Collectif contre l’islamophobie en France  >>>ADDH-CCIF 8-10 passage du Désir PARIS 75010

 » Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d´ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d´un peuple croyant «  Le Coran/ verset 9.14  

« Lorsque vous rencontrez  des mécréants frappez-les à la nuque. Puis, après les avoir dominé, enchaînez-les solidement.   Ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions » Le Coran / verset 47.4 

25 janvier 2019 / Nouvelle mise à jour de la page des mosquées, salles de prière, agences de propagande, associations et écoles salafistes. 217  lieux recensés

(L’après Daech, entre géopolitique et mystique.
« L’après-Daesh », c’est peut-être un peu tôt. En Irak ou en Syrie, l’État islamique a perdu son assise territoriale ces derniers jours. Mais une partie de leurs combattants est toujours-là, disséminée, qui pourra encore perpétrer des attentats. Il y a aussi tous les groupes affiliés de l’État islamique que ce soit ailleurs au Moyen-Orient, dans la bande sahélo-saharienne, en Afghanistan ou au Pakistan…).

Selon la religion musulmane et la croyance ce serait Adam qui aurait édifié la 1ère, puis Abraham qui l’aurait reconstruite, puis ensuite Ismaël sur un ordre de Dieu.

La mosquée Quba est la première construite aux premiers temps de l’hégire. Après avoir été chassé de la Mecque, le Prophète trouva refuge aux abords de Médine où il y construit sa maison et cette mosquée. L’édifice, qui a évolué à travers le temps, fait désormais 6.000 m², dispose de quatre minarets de 42 mètres et possède 62 coupoles.

C’est quoi une mosquée ? Une mosquée est plus qu’un lieu de culte ; elle sert d’institution sociale et éducative : elle peut, ainsi, être accompagnée d’une madrassa, d’une bibliothèque, d’un centre de formation, voire d’une université. Elle sert aussi de lieu de rencontres et d’échanges sociaux.

Changement d’affectation des lieux de culte.

Les mosquées dans le monde,  « toute la terre est une mosquée sauf les cimetières et les lieux d’aisance ». Une autre parole affirme que « la terre m’a été rendue lieu de prière et pure.  Quiconque parmi les hommes de ma communauté atteindra l’heure de la prière aura un lieu de prière et de pureté ».

Selon une parole attribuée à Mahomet,

Plusieurs exemples de lieux de culte étant passés d’une religion à une autre existent, certains concernent l’islam. La Kaaba était avant l’islam un lieu de culte païen, on y trouvait 360 idoles L’Islam et le paganisme, la kaaba et la pierre noire,  (Ce temple longtemps honoré avant Abraham était un sanctuaire polythéiste muni de 360 statues d’idoles (ou bétyles), il s’y trouvait aussi des images d’Abraham et d’Ismaël, ce qui indique que Mahomet ne fut pas le premier à parler du rapport de ce sanctuaire avec Abraham et que la nation arabe conservait une vieille tradition à ce sujet, alors qu’Abraham (s’il a vraiment existé ce qui reste à prouver) ne s’est jamais rendu en Arabie… que Mahomet fit détruire lorsqu’il effectua la circumambulationautour de la Kaaba futur principal lieu saint de l’islam. Quant à la mosquée Al-Aqsa désignée comme le troisième lieu saint de l’islam, elle fut érigée sur le mont du Temple là où se situait le Second Temple de Jérusalem et qui est aujourd’hui encore perçu par les Juifs comme le lieu le plus saint du judaïsme. En 1453, lors de la prise de Constantinople, les Ottomans transformèrent presque toutes les églises, monastères, et chapelles de la ville y compris la basilique Sainte-Sophie (Hagia Sophia), badigeonnant les mosaïques contraires à l’interdit de la représentation dans l’islam et lui adjoignirent quatre minarets, Sinan architecte turc fut influencé par l’architecture de Sainte-Sophie dans ses réalisations ultérieures. En 1528 le souverain moghol Babur fit construire une mosquée à Ayodhya en Inde. Les Hindous et des historiens considèrent qu’elle fut construite sur le lieu où se trouvait le temple du dieu hindou Rāma, démoli par le pouvoir islamique, en conséquence de quoi un groupe de 75 000 personnes menés par des hommes politiques indiens ont démoli cette mosquée lors d’émeutes en 1992. Inversement des mosquées ont également été converties, notamment en Espagne après la Reconquista comme en témoigne l’actuelle cathédrale de Séville située à l’emplacement d’une ancienne mosquée almohade dont le minaret a été conservé et transformé en clocher ou la Mezquita de Cordoue. On observe également ce phénomène en Europe du Sud-Est et Inde à la fin de leur occupation musulmane.

Si au fur et à mesure des siècles les musulmans et les chrétiens ont fait de leur lieux de cultes tantôt l’un tantôt l’autre, 4 exemples d’églises qui sont devenues des mosquées.  la chapelle Saint-Joseph de Clermont-Ferrand a été prêtée pendant plus de 30 ans à la communauté musulmane de la ville qui s’est contentée de camoufler les symboles chrétiens derrière de nouvelles décorations, la commune de Graulhet dans le Tarn. En 1981, une église désaffectée a été transformée en mosquée.

Cependant il convient de noter que de nombreuses contraintes conditionnent une telle transformation.

• En effet, si l’église appartient à la commune, il faut d’abord qu’elle fasse l’objet d’une opération de désaffectation, c’est-à-dire retirer à l’église son caractère public. Pour ce faire, il faut impérativement l’accord de l’évêque puis du Préfet. En revanche, une telle opération n’est pas nécessaire si elle appartient à un diocèse. En outre, la commune ne peut céder l’église pour un prix inférieur à sa valeur réelle, sous peine de porter atteinte au principe de non subvention des cultes.

• De plus, il faut prendre en compte le fait que bien souvent, les églises inusitées se situent en zone rurale où le culte musulman est peu présent, comme dans les petits villages. L’offre et la demande de lieux de culte auraient donc peu de chance de se rencontrer.

• Une des autres contraintes serait que l’édifice ne soit pas trop « marqué » par une architecture ou une « décoration » chrétienne. Difficile en effet d’imaginer une mosquée avec des vitraux représentant la Crucifixion ! De plus, l’intervention sur les décors au sein d’une église s’avère d’autant plus difficile lorsque cette dernière est classée au titre des monuments historiques (aujourd’hui près de 15 000 églises le sont).

• Enfin, même si toutes ces conditions sont remplies, encore faut-il que la communauté locale soit suffisamment souple pour accepter une telle transformation.

De telles opérations ont également pu être réalisées dans de grandes villes telles que Lille (Chapelle des Sœurs Dominicaines) ou Nantes (Chapelle Saint-Christophe).

Essayer de rétablir le lien. Le gouvernement a organisé ce lundi 15 juin 2015  la première rencontre de l' »instance de dialogue » censée renforcer le lien avec les musulmans de France. Responsables de fédérations, recteurs de mosquées, imams, aumôniers, théologiens, islamologues et personnalités de la société civile étaient ainsi invités à participer à des réunions et des tables rondes. A la question de savoir s’il fallait transformer des églises abandonnées en mosquées pour pallier ce manque, Dalil Boubakeur a répondu qu’il s’agissait d’une option envisageable. « C’est le même Dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels et je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister et vivre ensemble », a-t-il indiqué.

Toutes les églises n’ont pas le même propriétaire

Pour répondre à cette question, il faut se demander à qui appartiennent les églises. Et c’est dans la loi de 1905 que se trouve la réponse. La règle est très simple. Tous les édifices construits ou acquis avant la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat sont la propriété de l’Etat. Les églises et leur entretien sont à la charge des communes, et seules les cathédrales sont sous la responsabilité directe de l’Etat.

Quant aux lieux de culte édifiés après 1905, ils appartiennent au patrimoine de l’Eglise et sont gérés par des associations cultuelles qui relèvent en principe du diocèse.

Or, lorsqu’une église est propriété de l’Etat, ce dernier à certaines obligations, notamment celle de mettre l’édifice à la disposition des croyants. Comme le souligne le site du diocèse d’Annecy, « cette propriété publique est grevée d’une sorte d’’usufruit cultuel’, puisque ces biens sont affectés au culte catholique, à l’exclusion de tout autre ». Difficile donc de transformer une église datant d’avant la loi de 1905 en mosquée.

Voilà un problème que personne ne soulève, un problème envahisseur, qui profane les églises, les lieux de cultes sont des lieux d’échanges de Dieux ??? comment peut dire Dalil Boubakeur recteur de la Grande Mosquée de Paris depuis 1992, il a été président du Conseil français du culte musulman de 2003 à 2008, puis de 2013 à 2015, peut dire des choses pareilles,  je suis outrée en écrivant cet article de voir l’amalgame que peuvent faire certains sur les cultes ??? Dire qu’il y a des similitudes ??? des rites ??? pris dans deux religions ??? et dire à un chrétien ou un juif que sa religion ressemble à celle des musulmans…. AU SECOURS….

La liberté, l’égalité des droits pour l’ensemble des citoyens, l’état de droit, le suffrage universel, la responsabilité des élus et la séparation des pouvoirs (religieux et politique), sont des principes auxquels une majorité de musulmans devraient se soumettre adhérant ainsi au vingt-et-unième siècle, respecter les droits, la lois, les institutions et la république Française, mettre sa religion en avant est elle un frein à la citoyenneté ??? ou alors sont’ils plus con-citoyens que citoyens….

L’état est un état bankster, qui fait de notre pays un minarais sur l’Europe et le monde, avoir vendu notre France avec le pacte de Marrakech,  macron a vendu la France, aux islamistes, pendant que le grand débat est accueillie dans une mosquée à Marseille. La mosquée Islah de Marseille, accusée de promouvoir la haine par le sénateur RN Stéphane Ravier, a hébergé lundi soir une réunion publique dans le cadre du “grand débat national” lancé par Emmanuel Macron.

« Une mosquée islamiste, qui diffuse des textes appelant au djihad » Le président du groupe RN-MBM au conseil municipal de Marseille, Stéphane Ravier, n’hésite d’ailleurs pas à évoquer sur Twitter « une mosquée islamiste, qui diffuse des textes appelant au djihad, à la haine des mécréants, à la mort des apostats ». Maire du VIIe secteur de la ville, l’élu avait d’ailleurs déjà dénoncé auprès de Valeurs actuelles « un lieu de culte qui publie des textes haineux ».

« Les élus qui se disent républicains, qui disent défendre les valeurs de la République, la laïcité, en réalité, sont prêts à tout, quitte à aller dans des débats dits ‘nationaux’ dans une mosquée, qui plus est reconnue comme islamiste. » Visiblement gênée par la mauvaise publicité, la mosquée a suspendu, ce mardi, son site Internet désormais inaccessible. Voilà qui clos tout, chutt plus personne ne voit et plus personne n’a rien à dire.

Lien du tewett.

MERCI AUX ANONYMOUS   AUX LANCEURS D’ALERTES ETC… (qui lisent cet article) de faire la lumière SUR CETTE QUESTION ??? QUI A SUPPRIME CE SITE ??? personne ne le dit ??? est ce tabou ??? ou inquiétant ???

Extrait de l’article de la Croix : Au fond de la salle, Ali explique que, dans le quartier des Oliviers, les fidèles prient dehors depuis un mois. La mosquée, qui occupait depuis seize ans un local sans droit ni titre en connaissance de cause de la mairie, a été fermée en février.  Lien de l’article.

Du coup parce que je suis curieuse j’ai demandé à mon ami gogole combien de mosquée à Marseille ???  30 mosquées, combien d’églises ??? 11 églises….  lien de l’article. c’est quand même drôle de voir çà… que soit disant des fidèles priaient dehors…. ou sous une tente…. au fait que dit Mahomet ??? « la terre m’a été rendue lieu de prière et pure.  Quiconque parmi les hommes de ma communauté atteindra l’heure de la prière aura un lieu de prière et de pureté ».

ET voilà que je lis cet article, petit extrait : Malek Chebel, fervent partisan d’un islam moderne et soutenant les mouvements de laïcité, fait part à Historia de ses espoirs et de ses inquiétudes. « Il est indispensable que les mentalités évoluent. Pour ce faire, un travail de concept et de pratique visant à séparer la vie religieuse de la vie civile est nécessaire. Le rôle de l’imam doit s’inscrire dans le cadre de la mosquée où il remplit une fonction morale d’orientation spirituelle. Sorti de la mosquée, l’imam redevient un citoyen comme les autres. Il serait dangereux de croire qu’il puisse avoir une autorité sur tout. Mon combat consiste à récuser radicalement, et sans retour, toute forme d’ingérence du religieux dans la vie civile et politique. » « Il faut séparer le Palais de la Mosquée » un article à lire qui date de 2003 mais tellement vrai, à lire c’est troublant de vérité, merci à lui.

Je termine sur ce point positif.

Bien à vous.

LaddyMarie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Histoire d’un président Algérien ombre de lui même.

pexels-photo-981294.jpeg
Photo de Brett Sayles sur Pexels.com

Depuis 10 ans ce président oscille dans les hôpitaux Français et Suisse.

Des séjours hospitaliers au Val-de-Grâce

Du 26 novembre au 17 décembre 2005, le président Bouteflika séjourne trois semaines à Paris, au Val-de-Grâce. Pas de surprise dans le choix de cet établissement, dépendant du ministère de la Défense, qui accueille périodiquement des responsables étrangers et français. Là, son hospitalisation est marquée par un secret quasi total, un seul bulletin médical algérien révèle qu’il a été opéré d’un « ulcère hémorragique au niveau de l’estomac ». Il passe ensuite deux semaines de convalescence dans un palace parisien avant de regagner Alger.

Depuis son hospitalisation au Val-de-Grâce, en 2005, officiellement d’un ulcère hémorragique (en fait, il souffrirait d’un cancer), le président algérien, qui est suivi régulièrement, avait considérablement ralenti son activité, au point que les conseils de ministres ne se tenaient qu’à de rares occasions. Depuis, il ne fait que de rares apparitions publiques, n’assiste pratiquement plus aux sommets de chefs d’État et de gouvernement (Ligue arabe, Union africaine) et, par conséquent, ne voyage pratiquement plus du tout – il n’avait pas assisté aux obsèques d’Hugo Chavez.

Du 19 au 21 avril 2006, il est hospitalisé au Val-de-Grâce pour des « examens postopératoires ».

Du 27 avril au 16 juillet 2013, le président algérien est hospitalisé 80 jours à Paris à la suite d’un AVC, d’abord au Val-de-Grâce puis à l’Institution nationale des Invalides, spécialisée dans la prise en charge du grand handicap. Dans un bulletin de santé, rendu public le 11 juin, ses « médecins accompagnateurs » avaient réaffirmé que M. Bouteflika avait eu un AVC le 27 avril « sans retentissement sur ses fonctions vitales » et qu’il observait une « période de réadaptation fonctionnelle ».

Du 13 au 16 janvier 2014, il subit de nouveau des examens médicaux.Le 17 avril, pour sa première apparition publique depuis mai 2012, il vote en fauteuil roulant pour l’élection présidentielle, qu’il remporte malgré ses ennuis de santé.

Le 1er novembre, M. Bouteflika se recueille sur les tombes de « martyrs » de la guerre d’indépendance. Selon des images diffusées par la télévision algérienne, il arrive en fauteuil roulant au cimetière.

Des séjours à Grenoble, où se trouve désormais son cardiologue

Du 13 au 15 novembre 2014, il est un court instant hospitalisé dans un hôpital de Grenoble. Selon le quotidien régional français Le Dauphiné libéré, il est traité dans un service de cardiologie et maladies vasculaires.

Le 3 décembre 2015, il se rend en France pour une « courte visite privée » durant laquelle il effectue des « contrôles médicaux périodiques », selon les mots de la présidence. Selon des sources concordantes en France, le président algérien est entré au groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, où il avait déjà effectué un court séjour en novembre 2014. Son cardiologue, Jacques Monségu, qui officiait auparavant à l’hôpital du Val-de-Grâce, travaille dans cette clinique.

Du 24 au 29 avril 2016, M. Bouteflika effectue « des contrôles médicaux périodiques » à Genève, selon la présidence. Son état de santé avait fait l’objet de spéculations après la diffusion, le 10 avril, d’une photo, notamment tweetée par le Premier ministre français Manuel Valls, dans laquelle il semblait très affaibli.

Du 7 au 15 novembre 2016, il subit un contrôle médical qualifié de « périodique » par la présidence algérienne.

Le 20 février 2017, la présidence algérienne annonce le report de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel en Algérie à cause de « l’indisponibilité temporaire » de M. Bouteflika due à une « bronchite aiguë »,  lien à lire.

QUI EST Abdelaziz Bouteflika  ???

Un peu troublant ???

Le mystère des origines de Bouteflika

Le lieu de naissance du Président algérien est un curieux tabou. Les raisons ? Abdelaziz Bouteflika est né à Oujda, au Maroc, ville d’un pays à la fois frère et ennemi.

Histoire histoire…. petits récapitulatif à lire sur ce sujet entre Ahmed Benbella (natif de Maghnia, juste en face de Oujda), en doublure de Houari Boumediene, entre finalement en conquérant à Alger. C’est le fameux clan de Oujda qui sort vainqueur avec une singularité : Boumediene est un Chaoui (NDLR: un groupe ethnique berbère) de l’est, mais sa famille idéologique est de l’ouest, de Oujda,  lien à lire.

Je vous mets de petits liens (en rouge), qui en veut dire long sur ce qui est ce président de l’Algérie depuis 1958  ???? quand il a commencé à aimer le pouvoir ??? mais l’aimait il déjà bien avant ???

Né le 2 mars 1937 à Oujda (Maroc), de parents originaires de Tlemcen, dans l’ouest de l’Algérie, il grandit dans un milieu modeste, sa mère étant gérante d’un bain maure, son père, Ahmed, est originaire de Tlemcen, qu’il quitte au milieu des années 1930 pour des raisons économiques. Il décédera en 1958. C’est sa mère, Mansouriah, qui élèvera seule Abdelaziz, l’aîné, et ses quatre frères et deux sœurs, un clan familial très soudé, puisque rien de transparaît, Mustapha (médecin) et Saïd (conseiller spécial) travaillent aux côtés de leur frère de président . Abderrahim, lui, est secrétaire général du ministère de la Formation professionnelle. Le dernier, Abdelghani, est avocat au barreau de Paris. Des deux sœurs, c’est la plus grande qui veille sur Bouteflika. Elle habite dans l’appartement familial d’El-Biar, à Alger, il s’engage contre la présence coloniale française au moment de la guerre d’Algérie. Lorsque la grève des étudiants est décidée par le Front de libération nationale (F.L.N.), en mai 1956, il rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale (A.L.N.), à la frontière algéro-marocaine, en wilaya V (Oranie). Très vite, il est affecté au secrétariat de l’état-major général de l’armée des frontières. Le commandant Si Abdelkader – son nom de guerre – est appelé à travailler au sein de l’état-major avec le colonel Houari Boumediene, dont il devient l’homme lige.

Après l’indépendance proclamée en juillet 1962, il est député de Tlemcen à l’Assemblée constituante et ministre de la Jeunesse et des Sports. Le 4 septembre 1963, il est confirmé officiellement à la tête du ministère des Affaires étrangères dont il restera le titulaire sans discontinuer pendant seize ans, jusqu’en février 1979. Désigné membre du comité central et du bureau politique du F.L.N. le 23 avril 1964, appartenant au cercle restreint des intimes de Boumediene, il fait alors partie du fameux « groupe d’Oujda », qui réunit des officiers ayant combattu dans l’Ouest algérien pendant la guerre d’indépendance contre la France. Abdelaziz Bouteflika est directement à l’origine du processus ayant conduit au coup d’État du 19 juin 1965. En voulant le limoger, le président de la République, Ahmed Ben Bella, a en effet précipité sa propre chute.

Le point culminant de sa carrière de diplomate se situe en septembre 1974 : l’Assemblée générale de l’O.N.U. le porte à sa présidence, le temps d’une session. Il réussit à faire exclure l’Afrique du Sud des travaux de l’Organisation et reçoit Yasser Arafat. 

Paradoxalement, l’homme le plus connu d’Algérie reste un mystère. Sa vie est parsemée de zones d’ombre : sa personnalité, ses goûts, sa manière de diriger, ses relations ou ses opinions sont enveloppées d’un épais brouillard. Rares sont ceux à qui il accorde sa confiance, et donc se livre. Ses proches, à de rares exceptions, sont incapables de citer un défaut et refusent de s’aventurer sur le terrain de sa vie privée. Ses détracteurs, eux, font feu de tout bois sur le thème de « l’homme du passé ». Certains propagent de nauséabondes « confidences ». Les rumeurs les plus folles font éclore les plus distendues des à priori des peut être et des certitudes. Sur son état de santé ou sur un pseudo-mariage secret avec la fille d’un ex-collaborateur, lien à lire.

Un petit point sur son frère Saïd. On le qualifie volontiers de vice-président, de vizir ou de président bis. Plus jeune frère du chef de l´État, conseiller spécial à la présidence, Saïd Bouteflika exerce une influence considérable. Dernière illustration de cette proximité, le black-out médiatique qu´il a imposé tout au long de l´hospitalisation d´Abdelaziz Bouteflika en France (du 27 avril au 16 juillet) pour un accident vasculaire cérébral (AVC), à 76 ans. Depuis le Val-de-Grâce, les Invalides, l´hôtel George V – où il a pris ses quartiers – ou encore une célèbre brasserie parisienne, Saïd filtrait l´information, prodiguait recommandations et instructions au gouvernement, aux cadres de la présidence, aux directeurs des médias publics ou privés, aux élus du Front de libération nationale (FLN)… Bref, le conseiller se substituait presque au président. Obscur enseignant à l´université Houari-Boumédiène de Bab-Ezzouar jusqu´en 1999, cet homme à la silhouette frêle est aujourd´hui le maillon fort de la famille et le pivot du clan présidentiel. À tel point qu´on lui prête, au « pays des mille et une rumeurs », l´intention de désigner le successeur de son frère, voire de lui succéder lui-même. La vie de cet homme aussi mystérieux que puissant au palais d´El-Mouradia comme à la ville est une énigme. Si bien que le département d´État américain lui-même, à en croire les câbles secrets du site WikiLeaks, a demandé entre 2008 et 2009 à ses diplomates basés en Algérie, en France, au Maroc et en Tunisie d´enquêter sur cet homme « secret et discret ». lien à lire.

Il y a tant à lire à dire à penser et à supputer, sur ce président, je me suis consacrée dans cette dernière phase, à sa fortune et les affaires dont il est mêlé.

Sa fortune, c’est un peu louche et aussi très controversé, un côté qui dit que le président aurait détourné avec les généraux une trentaine de milliards de dollars, placés du Liechtenstein au Brésil», rapportait Challenges en mars 2011, lien à lire.

Les chiffres officiels du salaire présidentiel, c’est-à-dire 700.000 dinars soit environ 7.000 euros par mois, plus 3.000 euros d’indemnités mensuelles, alors que le salaire moyen en Algérie est de 241.2 €, (46 fois et demie moins pour un salaire moyen) c’est encore pire que chez nous en France.

Certains médias annonceraient que la fortune du président Algérien se monterait à 245 millions de dollars, lien à lire.

Ferait il partie des 10 hommes les plus riches de l’Algérie ??? liste des hommes les plus riches. lien à lire.

J’ai cherché sur des sites Africain  ou autre pour vous apporter quelques réflexion sur cet individu entouré d’une famille très soudée, ou rien ne transparaît, tout est filtré comme si de lourds secrets avaient du mal à faire le jour ? lien à lire.

Une famille assez sulfureuse noyée dans la corruption et ses scandales. Article paru en 2017 et pas si loin de nous, lire ce blog intéressant de Mohsen Abdelmoumen, avec un lien sur un article assez troublant, mais personne n’en parle, il a fallu que je cherche un peu. Extrait de l’article : (Si l’Algérie vit une crise politique majeure après le scandale des élections du 4 mai qui sont un véritable attentat à la pudeur, un viol organisé par des personnages sans honneur, des traîtres de la nation, comme Ould Abbes le faux moudjahid ou Ouyahia le chef des oligarques et leur entourage respectif, tous corrompus jusqu’à la moelle, ce n’est pas mieux sur le plan économique. Des entreprises publiques sont bradées, brisées, vendues aux oligarques, dont je rappelle qu’ils sont présents dans le Parlement illégitime avec plus de 70 députés qui proviennent du FCE d’Ali Haddad el kharay. J’ai toujours dit que ces élections n’allaient rien régler mais consacreraient la crise. Pour ma patrie, j’aurais aimé me tromper. Hélas, la réalité m’a donné raison et nous avons tous vu les images dégradantes des fraudes massives qui ont terni encore plus l’image de l’Algérie avec des bourrages d’urnes) lien à lire.

Il y a pléthore de personnes qui se battent pour la liberté de leur pays, l’Algérie. Je voulais remettre les choses un peu à leur place.

QUESTION ???? pourquoi le peuple Algérien subit depuis presque 20 ans ce clan ?

Pourquoi du moment où ce peuple a eut son indépendance à sombré dans ce système d’oligarchie. Nous sommes tous les humains de cette terre liés à la même enseigne, pourquoi ne pas unir nos forces et combattre cette oligarchie politique et financière ?

SE BATTRE POUR COMBATTRE CETTE MAIN MISE SUR DES RICHESSES QUI N’APPARTIENNENT PAS A CES GOUVERNEMENTS ????

Ce pays est riche, son PIB est supérieur à celui de pays comme le Portugal, le Danemark, les Emirats Arabes Unis ou la Hongrie. Le gaz naturel et, dans une moindre mesure, le pétrole ont permis au pays de se désendetter et de constituer des réserves de changes. La Banque centrale algérienne détient environ 140 milliards de dollars, soit plus que la France, ce qui place l’Algérie en 10ème place mondiale. L’endettement extérieur est limité à quelques points du PIB. Et la situation devrait encore s’améliorer. L’Algérie profite en effet de la stratégie de diversification des importations de gaz et de pétrole mise en place par l’Union européenne. Ainsi, elle est devenue, en quelques années, le 3ème fournisseur de gaz de l’UE et devrait bientôt dépasser la Norvège.

Aujourd’hui encore, 140.000 personnes quittent l’Algérie chaque année pour trouver un avenir meilleur à l’étranger. 28% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Soit beaucoup plus qu’en Tunisie (15 à 20%). Ce qui rend la population très sensible aux variations de prix des biens de première nécessité. La mortalité infantile est l’une des plus fortes de la région, chez les femmes dont le taux d’activité ne dépasse pas 14%. Il était de 17% il y a 10 ans.

Autre plaie de la société algérienne, le logement. Dépassé par l’accroissement démographique, le secteur ne suit pas. Les Algériens les plus modestes s’entassent à la périphérie des villes dans des immeubles vétustes et mal construits. Ces constructions faites à la va-vite, dans des conditions financières souvent occultes, sont très sensibles aux séismes. En 2003, le tremblement de terre dans la région d’Alger, qui avait fait près de 3000 morts, avait attisé la colère et placé le logement au rang de priorité nationale. Depuis, les promesses ne se sont pas concrétisées. « Les ressources pétrolières sont mal réparties et la corruption est endémique. » lien à lire.

Face au presque ancien président de l’Algérie, 8 candidats : 4 connus et 4 méconnus.

Lien à lire sur la présentation des candidats à l’élection présidentielle Algérienne.

Chaque citoyen Algérien fera son choix lors du vote. Au cas où le président Bouteflika est réélu, et bien tout recommencera comme avant ou plutôt cela continuera comme avant.

Maintenant le peuple Algérien à son à venir (avenir) en main, à lui de se diriger vers une justice sociale, que chacun d’eux puissent prospérer et vivre dans leur pays sans en partir, pour vivre en paix.

Bien à vous

LaddyMarie

 

 

 

Ces Elus qui tapinent pour Washington

antique blank camera classic
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Ces élus oligarques qui par un souci de carrière passe par là…

French-American Foundation cette fondation qui voit passer chaque année des élus de tous bords et des noms que l’on va connaître maintenant par leur félonie

La French-American Foundation – France est une organisation qui se consacre à « renforcer les liens entre la France et les États-Unis ». Site Wikipedia.

Fondée en 1976, elle se donne pour objectif d’encourager un dialogue actif entre les deux pays. L’une de ses activités principales est l’organisation de séminaires pour des jeunes dirigeants (Young Leaders) français et américains issus de la politique, de la finance, de la presse « à fort potentiel de leadership et appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines ». Ces séminaires sont un des instruments du soft power américain.

En 1975, plusieurs personnalités politiques, universitaires et économiques décidèrent de créer un environnement d’échanges et de débats afin d’approfondir la relation entre la France et les États-Unis, et ce notamment dans une situation marquée par une certaine animosité dans les relations franco-américaines (avec le choc pétrolier, la trop grande importance du dollar et des désaccords géopolitiques). La naissance de la French-American Foundation fut officialisée en 1976 à Washington par les présidents Valéry Giscard d’Estaing et Gerald Ford, lors des célébrations du bicentenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. Ses fondateurs sont officiellement Alain Chevalier, Olivier Chevrillon, Philippe Dennery, Jean-Louis Gergorin, Pierre de Gunzburg, Serge Hurtig, Pierre Jouven, James G. Lowenstein, David McGovern, Thierry de MontbrialPierre Tabatoni et Nicholas Wahl.

Le premier programme d’envergure, le programme Young Leaders, vit le jour cinq ans plus tard, en 1981.

D’autres programmes suivirent ensuite, avec la création des Jeunes Espoirs[réf. nécessaire], le forum Cyber Security and the Law, l’adaptation en France du Translation Prize, et, dès 2011, la création d’un rendez-vous mensuel, le French-American Breakfast qui réunit une centaine de personnes autour d’un invité d’honneur venant partager sa vision des relations entre la France et les États-Unis.

En 2012 est créée la France China Foudation (FCF), institution franco-chinoise suivant le même modèle : son comité stratégique est composé en 2017 de personnalités influentes comme Jean-Paul AgonJacques AttaliLaurent Fabius ou encore Jean-Jacques Annaud.  L’Opinion la présente alors comme étant « familière de l’Élysée ».

Peut être un peu du charabia pour vous mais mettez vous au courant de qui nous gouverne et pourquoi ???

Une petite vidéo qui en guise de mise en bouche vous expliquera que :

A écouter et à visionner jusqu’au bout….

Emmanuel Macron – Laurent Wauquiez – François Hollande – Valérie Pécresse –  Edouard Philippe – Nicolas Dupont-Aignan – Jacques Toubon – Fleur Pellerin – Arnaud Montebourg – Bill et Hillary Clinton etc…. bien d’autes.

Cette fondation est soutenue par :

SODEXO – AXA – GOOGLE – VIVENDI – BNP PARIS BAS – IBM – LOUIS VITTON – L’ORÉAL -ETC….

Yougs Leaders :

Créé en 1981, le programme Young Leaders est le programme phare de la French-American Foundation et continue de jouer un rôle clé dans l’approfondissement de la coopération entre la France et les Etats-Unis. Il rassemble aujourd’hui 400 dirigeants issus du monde de l’entreprise, de la haute fonction publique, de l’armée, des médias et de la recherche.

Chaque année, vingt français et américains âgés de 30 à 40 ans et appelés à jouer un rôle important dans les relations franco-américaines, sont sélectionnés par un jury en France et aux Etats-Unis. Les candidats retenus participent à deux séminaires de cinq jours chacun, sur deux années consécutives – alternativement en France et aux États-Unis – afin d’échanger sur sujets d’intérêts communs aux deux pays et tisser des liens d’amitié durable.

PROMOTIONS :

Liste de toutes les promotions de 1981 à aujourd’hui…

Les jeunes qui sont dans cette fondation à visionner en images….

la liste….

Les galas avec du beau monde voir les photos….

Le lundi 24 octobre 2016, la French-American Foundation – France organisait son Dîner de Gala annuel en présence de plus de 600 invités au Théâtre National de Chaillot autour de son invité d’honneur : Bill Gates, Co-fondateur de la Bill & Melinda Gates Foundation.

De très nombreuses personnalités ont assisté à cette soirée : Son Excellence l’Ambassadeur Jane D. Hartley, l’ancien Président de la République Valéry Giscard d’EstaingPatricia Barbizet, Directrice générale d’Artemis, Iris Knobloch, Présidente-Directrice générale de Warner Bros. France, Stéphane Richard, Président-Directeur général d’Orange, Antoine Frérot, Président-Directeur général de Veolia Environnement et Carlo d’Asaro Biondo, Président Europe de Google.

Étaient également présents le Commissaire Européen Michel Barnier, le chef pâtissier Pierre Hermé et le scientifique Bertrand Piccard.

Si vous voulez une adhésion cela passe par là….

Membre actif – 200€
Membre partenaire – 500€
Membre bienfaiteur – 1 000€
Membre leader – 2 000€

Bulletin d’adhésion…

Je vais finir par cet article de Médiapart (Il existe de nombreuses instances où l’oligarchie organise la porosité entre les différentes sphères qui la compose, pour s’assurer que tous ces gens travaillent en bonne intelligence à la préservation et à la promotion de l’intérêt du groupe. Des programmes spécifiques sont conçus pour s’assurer de cette cohérence de classe, et le programme « Young Leaders » en fait partie.)

Macron Président de la République Française et Young Leaders de la promotion 2012. Macron a fait plusieurs voyages emblématiques aux États-Unis. Dès le début de l’année 2016, Emmanuel Macron passe ses troupes et ses soutiens en revue, de l’autre côté de l’Atlantique. Alors ministre de l’Économie, il passe notamment par Las Vegas.

Un article de Libération daté du 6 décembre 2016 nous indique sans plus d’analyse que Macron y a rencontré « une trentaine d’invités de la French-American Foundation lors d’un petit-déjeuner au Links Club de l’Upper East Side, un club de gentlemen golfeurs traditionnellement issus de l’ancienne élite bancaire de la ville. 

La Fondation est une incubatrice d’Oligarques qui par leur pouvoir en font des leaders qui vendent la France ailleurs et surtout à la botte des USA.

Maintenant je vous laisse le soin de lire attentivement cet article.

BIENTÔT LES ELECTIONS EUROPÉENNES donnez vous le droit et le choix de ne pas élire un politicard qui aura trempé dans cette mouise nauséabonde du pouvoir.

Maintenant vous savez à vous d’agir, vous ne pourrez pas dire si vous avez lu cet article que vous ne saviez pas….

Bien à vous.

LaddyMarie

ps : j’ai laissé les liens de mes sources à vous de cliquer et de lire merci.

Qui est François Berléand ???

De grands parents juifs ashkénazes,  juifs russes, arrivés en France en 1928. Son grand-père paternel, homme facétieux et mythomane, qui parlait treize langues, aurait été metteur en scène à Odessa. Sa grand-mère paternelle Berthe, a été comédienne de théâtre yiddish. Ainsi, François Berléand a repris le flambeau de la fibre théâtrale de la famille.

Il raconte son enfance dans Le Fils de l’homme invisible, paru en 2006 ; Berléand y relate le traumatisme qui le conduisit à onze ans à un dédoublement de la personnalité, aux portes de la folie, étrangement causée par une affirmation de son père : « De toute façon, toi, tu es le fils de l’Homme invisible ». Cela a construit sa personnalité d’acteur.

Après avoir fréquenté l’équipe du Splendid, il décline la proposition de Josiane Balasko de rejoindre la troupe, et préfère jouer dans le théâtre subventionné. Il commence sa carrière cinématographique en 1978. Mais il enchaîne alors surtout de la figuration, des rôles de « troisième couteau » (second plan) et quelques rares seconds rôles dans des comédies à succès durant les 1980.

Lui qui se défini anti-raciste voilà un extrait d’un article retrouvé sur le net…

Berléand n’aime pas le « Joly accent » de la candidate écolo

PRÉSIDENTIELLE 2012

François Berléand poursuit ses attaques contre Éva Joly. Le comédien a estimé que l’ancienne juge « ne devrait pas être candidate » à la présidentielle car elle n’est pas née en France et qu’elle « ne parle pas le français sans accent ».  Pour qui roule François Berléand et pourquoi s’en prendre si ouvertement à Éva Joly ? Difficile de répondre. Mais visiblement, le comédien a un compte à régler avec l’ancienne juge. Ou alors, il ne l’aime pas tout simplement. En tout cas, il tape fort. Invité sur RMC, Berléand a estimé que l’écologiste  « ne devrait pas être candidate » à la présidentielle car elle n’est pas née en France et qu’il ne comprenait pas qu’elle « ne parle pas le français sans accent ».

Lire l’article du journal France Soir qui date de 2012.

Retrouvé aussi un article sur le journal l’Express où il définit des fautes de goûts lisez c’est très wouahhh !!!!

Quelle est pour vous l’erreur de style rédhibitoire?

Les ongles sales me répugnent. Je considère également comme une faute de goût ces signes de religiosité qui enlaidissent: ça vaut autant pour les bas, la jupe longue et la perruque des juives orthodoxes, l’habit des soeurs et des curés, que le hijab noir ou marron de certaines musulmanes. Pour avoir vécu pendant sept ans à Pantin, j’ai constaté qu’elles étaient de plus en plus nombreuses à le porter. Je trouve ça moche, ces couleurs tristes ne sont pas seyantes.

Et ce monsieur combat le racisme ????

Lire l’article de l’Express qui date de 2017.

Il confit à Europe1 que ses faveurs se portent sur Emmanuel Macron. « Je suis très macroniste », confie-t-il carrément. « Parce qu’il est jeune et c’est un vrai social-démocrate. La France est un pays qui a besoin d’être extrêmement réformé et lui donne à penser qu’il va réformer la France s’il se présente. »

Lire l’artcicle Europe1 et visionnez la vidéo.

Ses prises de positions sont un peu effarantes, voir cet article de 2014 où il prend position pour Manuel Valls :  « Entre François Hollande et Manuel Valls on a une cohabitation, enfin, une cohabitation entre guillemets parce que ce sont deux socialistes mais disons qu’il y a un socialiste qui est un peu plus pragmatique que l’autre, » a commencé à expliquer François Berléand. Poursuivant sur sa lancée, l’acteur a clairement apporté son soutien au premier ministre français. « J’ai l’impression que Manuel Valls va faire beaucoup de bien à la France, » a ainsi déclaré François Berléand.

Manuel Valls, qui valse au gré de ses conquêtes féminines ( lire ses conquêtes féminines…)  se dit un coup pro Palestinien ensuite contre, un coup il est socialiste un coup il avec l’extrême droite, un coup il est Français un coup il est Espagnol…. L’ancien premier ministre et candidat à la mairie de Barcelone va s’afficher dans une manifestation à Madrid contre le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez. Le parti d’extrême droite Vox a également appelé à manifester ce jour-là.

Maintenant François Berléand s’en prend aux Gilets Jaunes :

« On voit 20 gilets jaunes qui bloquent des camions et qui provoquent des kilomètres de bouchons. Mais comment c’est possible de laisser faire 20 gilets jaunes? À un moment, il faut circuler, il faut travailler », s’indigne encore l’acteur.

« J’en ai rien à foutre des conséquences de dire ça, mais je crois qu’une majorité des gens pensent ça. Je m’en fous, je ne suis pas sur les réseaux sociaux alors ils diront que je fais chier, mais je dis ce que je pense », ajoute-t-il.

Il pousse son coup de gueule sur les ondes…

Moi je pousse plus loin avec cette photo !!!

Capture3

Se tenant par les épaules : Daniel Cohn-Bendit, François Berléand, Emmanuel Macron et Romain Goupil.

Chacun se fera une idée de ce monsieur qui crie au scandale sur certaines choses qui se veut être Français, qui se veut être quoi au juste un trublion qui fait le buzz sur ses coups de gueules, il devrait rester à sa place, je pense que les Français ne sont pas dupes à des prises de pouvoirs inter-radio-presse.

Il est Français par le sol et non pas par le cœur, si cela était,  il défendrait notre République, nos lois, notre façon d’être Français, il ne représente pas du tout le France.

C’est çà être Français…. à lire très bien expliqué.

Je vais terminer mon article par un autre article de Valeurs Actuelles, voilà l’ambiance de la France en ce moment…. MENSONGES D’ÉTAT…..

Alexandre Benalla était indispensable au couple Macron. Dans une interview donnée à L’Opinion, Daniel Cohn-Bendit revient sur le « lien d’affection »

Bien à vous.

LaddyMarie

Qui est Richard Ferrand ?

pexels-photo-157251.jpeg

Comme beaucoup de politique il a commencé à gauche et se dit d’être socialiste, radical et citoyen, tout çà à la fois.  Je vous laisse lire sa biographie sur le site Wikipédia qui en dit long sur sa véritable personne.

Sans doute le 1er homme de la 1ère heure, macron en fait presque son bras droit,

Trois juges sont nommés pour l’affaire Ferrand.

Le parquet de Brest avait ouvert le 1er juin 2017 une enquête préliminaire pour établir s’il y avait lieu ou non de poursuivre Richard Ferrand pour avoir permis à la société immobilière de sa compagne, Sandrine Doucen, d’emporter en 2011 un marché immobilier lors de la location d’un local commercial par les Mutuelles de Bretagne, qu’il a dirigées de 1998 à 2012.

L’ouverture de cette enquête préliminaire avait coûté son poste au gouvernement à Richard Ferrand, qui assure n’avoir « rien commis d’illégal ni d’immoral ».

La Cour de cassation a décidé le 25 juillet de délocaliser le dossier à Lille. L’enquête sur l’affaire immobilière de Richard Ferrand, le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, est dépaysée à Lille révèle France Inter, jeudi 30 août 2018.

Troisième déménagement pour l’enquête portant sur l’affaire immobilière de Richard Ferrand et des Mutuelles de Bretagne. Alors que le parquet de Brest l’avait classée sans suite en octobre 2017, le parquet national financier avait ouvert une information judiciaire pour « prise illégale d’intérêt » en janvier dernier 2018, à Paris,  à la demande de l’association Anticor.

Selon France Inter, le juge d’instruction a convoqué Richard Ferrand en mars dernier 2018. Mais l’audition a été annulée car Anticor a envoyé chez le juge son vice-président, lui-même magistrat à Paris. Les avocats de Richard Ferrand ont estimé que l’impartialité de la justice ne pouvait pas être assurée et la Cour de cassation, qui est du même avis, a dépaysé l’affaire à Lille.

Il est reproché à Richard Ferrand, macroniste de la première heure, d’avoir loué aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général, un bien acquis par sa compagne. L’affaire empoisonne le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale depuis le début du quinquennat.

Merci à certains journalistes de ne pas étouffer certaines affaires misent sur le devant de la scène politique.

LE SCÉNARIO DE LA FABULEUSE AFFAIRE FERRAND

Richard Ferrand, directeur général, donc patron salarié, des Mutuelles de Bretagne, a eu la main sur toute l’opération, a tout organisé pour faire lui-même la fabuleuse affaire.

Il est donc plus qu’urgent que le président de la République se fasse entendre, et siffle la fin de la partie en sortant immédiatement Ferrand du gouvernement.?? A défaut, c’est son quinquennat et tous ses engagements (notamment de lutter contre la corruption) qui s’effondrent, pour laisser la place aux populistes d’extrême droite et d’extrême gauche.??Avec cette affaire Ferrand, que d’aucuns s’évertuent à minimiser, c’est le sort de notre démocratie qui est en jeu… Il y a urgence.

lire cet excellent article, merci à ce journal.

Maintenant il y a d’autres faits à son actif, Ferrand à bloqué un journaliste.

Après avoir été bloqué sur Twitter par le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, un journaliste a porté plainte pour «discrimination», lui reprochant d’entraver la liberté d’information. Une première dans l’Hexagone.

Le plaignant, Guillaume Tatu, qui a été conseiller médias de Jean-Luc Mélenchon et se présente sur son profil LinkedIn comme un «journaliste engagé», estime que la décision de Richard Ferrand constitue «une discrimination fondée sur des opinions politiques».

Lire l’article sur la façon dont Ferrand exclu certains journalistes….

Lire L’article du parisien qui complète le précédent article.

Ce qui me questionne aussi, ce sont tous ces politiques qui ne paient pas d’impôt et en premier lieu le président de l’assemblée nationale…. qui en plus est poursuivi dans une affaire de malversation d’argent.

Il demande à chaque Français de faire des efforts pendant que lui empoche plus de 14 500 euro par mois et il paie 0 impôt OUI vous avez bien lu.

En montant au perchoir, le président de l’Assemblée nationale voit aussi son revenu s’élever. En plus de son indemnité de 7.209,74 euros brut de député, le quatrième personnage de l’État touche un autre revenu, consacré à son poste. Une sorte d’indemnité «spéciale» à hauteur de 7.267,43 euros brut. Le président de l’Assemblée nationale touche ainsi 14.477,17 euros brut, sans compter que l’indemnité consacrée au poste est totalement défiscalisée… Un autre avantage non négligeable.

En plus il y a la résidence :

Une résidence de luxe

« Le principal avantage d’être président de l’Assemblée nationale, c’est de pouvoir disposer de l’hôtel de Lassay » rappelle Didier Maus, spécialiste du droit constitutionnel. Le prestigieux bâtiment qui date du 18e siècle est accolé au Palais Bourbon, là où se trouvent l’hémicycle et les salles de réunion des députés.

Le locataire a, à sa disposition, des appartements privés et plusieurs salons de réception, ainsi qu’un grand jardin arboré. Sans oublier une grande cave à vin et une cuisine digne des meilleurs restaurants, comme le rappelle ce reportage de France 2 daté de 2012.

Une rémunération avantageuse

Le président cumule plusieurs indemnités : à celle « de base » perçue par tous les députés (7.209 euros bruts) s’ajoutent une indemnité spéciale de 7.267 euros bruts, et une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM, 5.840 euros bruts). Au total, sa rémunération mensuelle s’élève à environ 20.000 euros bruts, dont une large partie (l’indemnité spéciale et l’IRFM, soit 13.000 euros) n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

Enfin, au même titre que les autres députés, le président de l’Assemblée nationale bénéficie d’un abonnement gratuit au TGV, et des voitures de fonction du Palais-Bourbon.

Je vous joins aussi toute la liste que ces chers députés de l’assemblée nationale avantage en nature, salaire etc….

Fiche de synthèse n°17 : La situation matérielle du député.

Chacune et chacun se fera une idée de tous les privilèges qui sont accordés à ces députés.

A vos commentaires, partagez en masse, il faut que cela cesse.

Voilà pourquoi la France croule avec des privilèges princiers voir royaux.

Bien à vous.

LaddyMarie

Destitution du président de la république pour manquement à ses devoirs.

close up of a sign against white background
Photo de Tayeb MEZAHDIA sur Pexels.com

Pourquoi macron doit être destitué ?

Il est responsable de son gouvernement

Cela fait 2 fois que ce gouvernement contourne pour des besoins électoraux la loi Républicaine en un laps de temps très court, voir un temps record.

Je développe :

Le 29 janvier 2019 Castaner ministre de l’intérieur, il dit : avant d’être des djihadistes ils sont français, en plus ils ont brûlés leur papier.

FAUX : pourquoi ??

L’article 23-8 du Code civil stipule qu’un Français « PERD la nationalité française » s’il occupe un emploi dans une armée ou un service public étranger ou une organisation internationale dont la France ne fait pas partie et qu’il n’a pas résigné son emploi ou son concours malgré l’injonction…

Est il au courant du Code Civil ??? quand même pour un ministre de l’intérieur, là çà fait un peu tache, mais bon pour un ancien caïd, je fais le costaud mais j’ai un pois chiche dans le cerveau.

Casterner dans une vidéo sur Bfm tv…… à écouter très instructif il ne pourra pas dire que c’est pas vrai. 

Explication du pourquoi les djihadistes ne sont plus Français, à lire et signer la pétition en ligne merci.

Belloubet dans chaque prison il y aura une urne ??

PARDON J’AI MAL LU ???

Si si madame monsieur vous avez bien entendu.

Comment oui s’il vous plait lisez l’article ci après….

Attaques contre les lois de la République par Belloubet ministre de la justice.

Elle ne peut pas contourner la loi, elle ne peut pas faire sa loi.

La loi est pour tous et tout le monde autant que pour le président de la république et ses ministres.

Maintenant les djihadistes rentrent en France avec l’aide des USA, ils vont venir en France dans les prisons qui sont déjà gangrenées par des extrémistes, c’est une bombe à retardement VOIR une bombe nucléaire, macron là on ne l’entend pas puisqu’il est en train de faire campagne pour les Européennes.

Voilà ce que dit la constitution !!!!

« Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique en scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant; il est jugé par la Haute Cour de justice.

Les membres du gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis. La procédure définie ci-dessus leur est applicable ainsi qu’à leurs complices dans le cas de complot contre la sûreté de l’État. Dans les cas prévus au présent alinéa, la Haute Cour est liée par la définition des crimes et délits ainsi que par la détermination des peines telles qu’elles résultent des lois pénales en vigueur au moment où les faits ont été commis. »

« Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

Le président et ses ministres ne peuvent pas pour des besoins personnels ou collectifs contourner les lois de la République, c’est indécent et c’est mentir aux Français.

J’ai averti les médias et certains politiques via tweeter, pas de réponse bien sur, voilà maintenant vous savez ce qui se passe.

Madame Monsieur ce gouverne-ment incapable de gérer la France incompétents sur les lois, sur la valeur de notre République, notre France est en danger….

Est ce que vous allez être passif ou actif ?

Est ce que ce sera trop tard plus tard ?

Alors maintenant votre vie est entre vos mains

UNE PÉTITION EST EN LIGNE, LISEZ, INFORMEZ VOUS, SIGNEZ

M E R C I

#tousunisunememevoix

Bien à vous

LaddyMarie

 

Encore une attaque contre la République et les lois.

blur close up focus gavel
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Tout Français majeur a le droit de vote sans distinction de sexe, d’origine, de religion ou d’idéaux politiques. Ce droit s’applique dans la commune où il est inscrit et lui permet de participer au choix de conseillers lors des élections locales, ou de député(s) lors des élections nationales et européennes. Le droit prévoit cependant la possibilité d’assortir une condamnation pénale d’une interdiction qui prive le citoyen de son droit de vote pour un temps limité. Cette privation n’est cependant pas automatique et on peut jouir du droit de vote en prison.

Belloubet promet une urne dans chaque prison !!! Non et Non la loi ne donne pas la permission de mettre des urnes dans les prisons, il y a des lois, mais c’est quoi cette ministre de la justice ??? qui ne respecte pas la France la République, Stop !!!

Voilà ce que dit le site Service Public, je pense que là c’est dépassé les bornes !!!

La personne détenue qui n’a pas été définitivement condamnée à une interdiction des droits civiques peut voter, physiquement ou par procuration.

Elle peut demander au juge d’application des peines une permission de sortir d’une journée pour aller voter, sauf si elle a été condamnée à une peine de prison supérieure à 5 ans, dont moins de la moitié a été exécutée.

L’exercice du droit de vote implique une inscription sur les listes électorales.

À ce titre, la personne détenue doit :

  • soit attester d’un domicile personnel qui lui permet de s’inscrire à tout moment sur les listes de la commune de son domicile jusqu’au 31 décembre de l’année précédant le scrutin,
  • soit avoir élu domicile auprès d’un centre communal d’action sociale, d’un centre intercommunal d’action sociale ou d’un organisme agréé par la préfecture,
  • soit avoir obtenu une attestation de résidence certifiant de sa présence au sein de l’établissement pendant au moins 6 mois. . La personne détenue peut alors s’inscrire sur les listes électorales de la commune de l’établissement. Un certificat de présence est fourni à la personne détenue.

En dehors de ces conditions, lorsque la personne détenue ne dispose pas d’un domicile personnel, elle peut demander à être domiciliée à l’établissement pénitentiaire. Un certificat temporaire de domiciliation doit dès lors lui être fourni afin qu’elle puisse s’inscrire sur les listes électorales de la commune de l’établissement.

Dans les cas où la personne détenue ne peut pas bénéficier de la permission de sortir, elle peut voter par procuration, en désignant un mandataire qui ira voter à sa place.

Pour que le mandataire désigné puisse voter à la place de la personne détenue, il faut qu’il soit en possession d’une procuration sur laquelle la signature de la personne détenue est dûment certifiée.

La personne détenue doit s’adresser au greffe de la prison pour demander :

  • la délivrance d’un extrait du registre d’écrou justifiant son incapacité à se rendre à un bureau de vote
  • et le passage d’un officier de police pour certifier la procuration.

Une fois certifiée, la procuration permet au mandataire de la personne détenue de voter à sa place le jour de l’élection. Sa validité est limitée à un scrutin, sauf exception.

Une personne détenue en prison a-t-elle le droit de voter ?

Par ailleurs, la demande de permission de sortir peut toujours être refusée, et ce à quelques jours du scrutin, empêchant celle qui n’a pas prévue de procuration de voter. Si les personnes détenues n’ont plus d’attache dans leur commune d’origine, elles doivent s’inscrire sur les listes électorales de la commune du lieu d’implantation de la prison. Et pour la procuration trouver un mandataire inscrit dans la même commune. Autant de démarches qui peuvent s’avérer extrêmement complexes. Ainsi, le taux de participation des personnes détenues est très faible (entre 4 et 8% selon les élections).

Y’en a marre de ces politiques de merde qui font tout et n’importe quoi parce que çà leur convient, à leur guise, racler le fond, tout çà pour une élection, avoir le 1ère place, on aura tout vu, la France est une République que l’on respecte, elle a des lois et chacun doit s’y soumettre et d’autant le ministre de la justice.

Bien à vous.

LaddyMarie

 

Quand la mafia russe entre à l’Elysée par la petite porte.

photo of two red dices
Photo de Jonathan Petersson sur Pexels.com

Vincent Crase, mis en examen aux côtés d’Alexandre Benalla, a reçu 294.000 euros venant d’un oligarque russe proche de Vladimir Poutine. Et cela un mois avant son licenciement.

Une affaire dans l’affaire ? Le 31 juillet dernier, Vincent Crase, un proche d’Alexandre Benalla, avait été mis en examen et limogé de LARem pour son intervention musclée à la place de la Contrescarpe lors de la manifestation du 1er mai. Il était essentiellement chargé du service du contrôle des entrées de l’Élysée.

L’ex-gendarme réserviste a touché 294.000 euros de la part d’Iskander Makhmudov.

Cet oligarque russe, proche de Vladimir Poutine, est la 22ème plus grande fortune de Russie et possède Ural Mining and Metallurgical Company. Un groupe qui est entre autres le deuxième producteur de cuivre de Russie. Le puissant homme d’affaires aurait signé un contrat de 294.000 euros avec Mars Conseil, une PME fondée par Vincent Crase.

L’entreprise de Crase fournit des chauffeurs ou du personnel de sécurité à des gens fortunés. Selon Le Point, la société n’avait connu presque aucune activé jusqu’au limogeage de l’ex-gendarme en juillet dernier. Cette somme d’argent versée et ce regain d’activité semblent donc suspicieux pour Tracfin. L’organisation sous l’égide du ministère de l’économie est chargée d’enquêter sur les blanchiments de capitaux.

Pour réaliser son contrat avec Iskander Makhmudov, Crase a eu recours à Velours, une autre entreprise de sécurité, ancien employeur d’Alexandre Benalla.

Lors de leur échange du 26 juillet, dont l’enregistrement sonore est dévoilé par Mediapart, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont évoqué aussi les déboires de la société Mars (gérée par Crase et dans laquelle Benalla prétend n’avoir aucun intérêt). Alors que la justice s’intéresse à cette société qui fournir des prestations de sécurité à un homme d’affaires russe, Benalla semble avoir formenté un changement statutaire pour brouiller les pistes.

Si la position de Vincent Crase dans l’affaire est connue, le rôle exact d’Alexandre Benalla est plus flou. Ce dernier, interrogé par la commission d’enquête sénatoriale le 21 janvier assure n’avoir jamais contribué à la négociation entre la société de son ami et le client russe. Or Mediapart révèle, photo à l’appui, qu’Alexandre Benalla a déjà rencontré un certain Jean-Louis Hagenauer, représentant en France d’Iskander Makhmudov.

Izkander Makhmudov entretient des relations étroites avec toute la mafia russe en général. Il a été impliqué avec Oleg Deripaska dans des affaires de blanchiment d’argent par la police espagnole pour ses relations avec Gennady Petrov. Ce dernier est membre de la mafia Tambovskaya, accusée de racket, de commerce, de stupéfiants, de trafic d’influence. Vladimir Poutine est le parrain de cette mafia et de Gennady Petrov et de Izkander Makhmudov.

Les réseaux de Poutine en France infiltrent des organisations politiques diverses, syndicats, milieux d’affaires, etc. Les services secrets russes ont hérité de l’époque soviétique des méthodes de recrutements capables de débaucher des taupes dans les plus hautes sphères de l’État. Leur derniere recrue : Alexandre Benalla.

Lire l’excellent article de Médiapart, sur ce petit monde, les mensonges et les tromperies  qui se font sans doute à coups de milliards, la vérité elle n’a pas de prix, et heureusement que la presse indépendante est là pour révéler, ce qui se passe en coulisses.

Le Kremlin a infiltré l’Élysée.

Si  vous voulez aller plus loin sur l’affaire Benalla……

Affaire Benalla : comprendre les derniers rebondissements en 5 minutes  

Maintenant je me pose la question, qu’est ce qui va encore sortir de cette boîte de pandore.

Bien à vous.

A suivre…

LaddyMarie

Les mensonges de 20 mois de présidence.

pink revolver gun
Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

Décortiqué 20 mois de présidence, pour un président imbu de sa personnalité, qui glorifie le culte de la personnalité, beaucoup de politiques et de médias l’appellent d’ailleurs « le grand monarque ».

Le programme des présidentielles de E.Macron 2017

J’ai voulu reprendre point par point ce programme et vous démontrez comment les mensonges écrits deviennent des mensonges que l’on subit tous aujourd’hui. Il  a écrit

Pour renouer avec l’esprit de conquête français, je veux passer avec vous un contrat de droits, de devoirs, et de responsabilités.

On trouvera dans les pages qui suivent le contenu de notre projet, celui qui sera mis en œuvre par le futur gouvernement. Mais je veux auprès de vous prendre des engagements clairs sur les chantiers essentiels pour l’avenir de notre pays. Ce sont ces mêmes engagements que je demanderai au gouvernement comme à l’ensemble des parlementaires qui constitueront la majorité présidentielle.

En quelques phrases le décor est monté, on fait un rétro-actif, il savait déjà bien avant son élection que la majorité lui appartiendrait, il fait fort n’est ce pas ?

Il annonce 6 grands chantiers de son quinquennat, éducation-culture, travail, économie, démocratie, la sécurité nationale et l’international.

Il écrit : Je veux que nous retrouvions ensemble la fierté d’être français. Car la France est une chance. Et chacun doit pouvoir y tenir ses promesses. Je serai le garant du bon fonctionnement de nos institutions. Je définirai les responsabilités du gouvernement en particulier en matière de modernisation de l’action publique et de sérieux budgétaire. Je veillerai aussi à ce que l’énergie citoyenne, l’expérimentation, l’innovation, les initiatives émanant du terrain participent à la modernisation de notre pays. Une grande cause nationale sera mise au cœur de cet engagement: l’égalité entre les femmes et les hommes. Je rendrai compte chaque année devant le Parlement de l’avancée de ce contrat avec vous. Il permettra de retrouver l’esprit de conquête dont nous avons besoin.

Quand je continue à lire son livret de campagne, je suis prise de colère, horrifiée par son contenu, me disant, mais quel bonimenteur, (ce sont vous savez ces vendeurs sur les foires qui font de la ré-clame pour un produit qui une fois acheté ne sert à rien et encombre nos placards). Vous voyez où je veux en venir ?

PAGE 4 : le travail :  (cliquez sur le lien pour plus de détail) bien vivre de son travail.  Tous les smicards qui bénéficient de la prime d’activité toucheront par exemple l’équivalent d’un 13e mois de salaire, soit 100€ nets de plus chaque mois. (lisez cela : Nous savons aussi que le travail a toujours
changé (les porteurs d’eau ou les conducteurs de calèche ont été remplacés par d’autres
métiers), que de nouveaux besoins naissent.

Le président se croit encore au début du 19ème siècle ???

PAGE 11 : la santé :  (cliquez sur le lien pour plus de détail). Les conséquences sur notre santé sont connues: des dizaines de milliers de morts par an rien qu’en France, des cancers de plus en plus nombreux et de plus en plus précoces…

Le 24 janvier 2019 à la suite du grand débat à Bourg-de-Péage (Drôme). Interrogé sur la « sortie du glyphosate » il a dit  « il n’y a aucun rapport […] qui a montré que c’était mortel. » est ce qu’il est au courant ??? est ce qu’un président doit avoir des mots comme çà ??

Il a écrit : Nous placerons la France en tête du combat contre les perturbateurs endocriniens et les pesticides. Ils sont l’une des principales causes de l’augmentation des cancers des enfants depuis 20 ans.

« Génocide silencieux » et « fraude scientifique » : l’accablant documentaire sur le glyphosate

Si le glyphosate n’est pas un pesticide c’est quoi alors ???

PAGE 13 : Le changement : (cliquez sur le lien pour plus de détail).En Marche n’attend pas une nouvelle loi pour l’incarner dans le champ politique. Aucun de nos candidats à des élections–locales, nationales et européennes–n’aura de casier judiciaire. Nos futurs élus auront l’interdiction absolue
d’embaucher des membres de leur famille dans leur équipe.

J’ai trouvé un site intéressant sur les représentants politiques qui ont à voir quelque par avec la justice, donc casier judiciaire non vierge.

TOUS LES DÉLITS D’ÉLUS EN UN CLIC !

Vous pouvez aussi rechercher sur le site de la Haute Autorité….

Un petit tour de qui à le bonnet d’âne des infractions…. Ces politiques qui vous volent et continuent leur mandat en toute impunité.

D’ailleurs il écrit sur cette même page : Nous alourdirons les sanctions contre la fraude fiscale… quand le président cache ses revenus, son patrimoine et ses actifs. Macron ne s’explique toujours pas sur son patrimoine passant de 3,3 millions d’€ à moins de 200 000€

Cherchez l’erreur ???

PAGE 15 :  La Sécurité :  (cliquez sur le lien pour plus de détail) l’état qui protège, cette page est édifiante vu ce qui se passe aujourd’hui en France,  il écrit : Vivre dans la peur, c’est vivre sans être libre/La peur, c’est aussi une forme d’angoisse quotidienne/La puissance de l’État doit être mise au service de la protection de tous les Français, partout sur le territoire. Et pour cela, ce sera tolérance zéro lorsque il s’agit de sécurité. Car la sécurité est la première de nos libertés.

Il a écrit :

Aujourd’hui, la police est distraite de ses missions essentielles. Elle n’est plus assez présente sur la voie publique ni assez disponible. Elle croule sous la « paperasserie ». Elle ne dispose pas suffisamment des outils juridiques lui permettant de sanctionner immédiatement et lisiblement les infractions les plus simples.

Demain, notre police sera plus proche du terrain, mieux intégrée dans le tissu social des quartiers, mieux à même d’intervenir avec discernement et de traiter les problèmes de proximité, et ainsi de répondre aux préoccupations de chacun de protection et de tranquillité.

Et bien voilà on se rend compte aujourd’hui de la véracité de ses écrits, les forces de l’ordre dans la rue pour plus de répression de la population qui manifeste pacifiquement.

PAGE 17 : Education :  (cliquez sur le lien pour plus de détail),  il écrit : Nous créerons un «Pass Culture». Il permettra à chaque Français de 18 ans d’effectuer 500 euros de dépenses culturelles (cinéma, théâtre, livres…). Nous ne retirerons pas un euro au budget du ministère de la Culture.  Ah mais où va t’il aller chercher cet argent ??? SI CELA EST AUTANT CONCLUANT QUE « PACOURS SUP » bonjour le flop… RDV  cet été 2019.

PAGE 18 : LAÏCITÉ : pas de lien sur le programme à proprement dit, je fais une synthèse. Il a écrit : Nous avons tous en partage notre langue, notre premier trésor commun, à la fois notre socle et notre phare: ce qui nous a fait et ce qui nous distingue, nourri aussi par la vitalité de nombreuses et belles langues régionales.

Et bien vu celui qui va représenter la France à l’Eurovision ??? paroles de la chanson, mi anglais, un français méli mélo, bref c’est pas çà la France, Molière au secours. parole de la chanson, lisez.

Il a écrit  : Nous ferons de la maîtrise de la langue française le principal critère de l’obtention de la nationalité française. Nous renforcerons l’apprentissage de notre langue pour les candidats à la naturalisation. Quelle meilleure preuve de la volonté de quelqu’un de s’intégrer et de devenir français?

Ben on est pas rendu…

Je suis de plus en plus estomaquée en lisant son programme, je l’avais parcouru, au moment des élections, mais là il y a pas de mot pour définir l’envie de vomir, par autant de mesquineries et de mensonges. à plus j’avance à plus je sens que cet odieux personnage suit sa ligne de front, quitte à mettre à feu et à sang la France. Je passe la page 21 sur l’Europe, j’y reviendrais peut être plus tard dans un autre article.

PAGE 23 : Il écrit : Le plus insupportable, en France, c’est que plus on part du bas de l’échelle sociale, plus les obstacles s’accumulent: en matière d’éducation, de santé, de logement, d’accès à l’emploi, au crédit, ou aux vacances… Et à l’inverse, plus on est haut dans la société, plus les barrières se lèvent d’elles-mêmes. L’égalité ne consiste donc pas à faire pareil pour tout le monde: sinon on ne corrige pas toutes ces injustices. La vraie égalité consiste plutôt à faire plus pour ceux qui ont moins: les mères célibataires, les habitants des territoires abandonnés, les jeunes décrocheurs qui ont cessé d’aller à l’école, les seniors victimes d’un chômage de longue durée, et surtout les 9 millions de Français pauvres. Il faut donc concentrer nos efforts là où ils sont les plus indispensables.

Quand au seuil de son quinquennat la première chose qu’il a fait c’est effacé l’impôt sur le fortune.

Il a écrit : Nous donnerons accès à un(e) auxiliaire de vie scolaire à tous les enfants qui en ont besoin pour avoir une scolarité comme les autres. Ces AVS auront un emploi stable et un salaire décent. Quand les LREM font blocages pour « empêché qu’un débat ait lieu sur le statut des accompagnant·e·s pour enfants handicapés ».

Il a écrit : Nous augmenterons de 100 euros par mois l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).  Je te donne d’une main et je te reprends de l’autre.

Je vais finir cet article, car il me faudrait encore plus temps et de perte de temps pour vous écrire encore et encore sur le programme macron, la machine qui détruit tout sur son passage.

Je vous met en lien le programme, je vous laisse le soin de lire ce qui vous intéresse, à vos commentaires,  merci,  programme d’en marche le bulldozer.

Bien à vous tous.

LaddyMarie

 

Fraude : la France championne en toutes catégories.

antique bills business cash
Photo de Pixabay sur Pexels.com

En période de crise économique, l’opinion publique cherche des boucs émissaires. Comme une évidence, un climat de suspicion entoure les bénéficiaires d’allocations sociales.

De ce climat, émergent bien souvent deux catégories d’assistés : les paresseux et les fraudeurs, mais attention il y a aussi l’état, les politiques, les entreprises et les citoyens eux mêmes, il en ressort que le premier protagoniste c’est l’état lui même, voir les politiques de tous bords et en premier le chef de l’état avec ses phrases assassinent font aussi scandale, du pognon de dingue à venez me chercher, etc…

Si on ne dispose guère de données suffisamment pertinentes pour tordre le cou à cette prétendue oisiveté liberticide, les fraudes sont en revanche tout à fait quantifiables et de nombreux rapports et études ont été publié sur le sujet.

Alors, qui sont les vrais tricheurs ? Afin d’envisager la question avec d’avantage d’humanisme, je me suis amusée à rechercher les fraudeurs, ceux qui sont pointés du doigt et ceux que l’on imagine même pas.  SUIVEZ LE GUIDE, c’est par ici…. SÉSAME PAIE MOI….

turned on laptop on bed
Photo de Lisa Fotios sur Pexels.com

Selon le magistrat spécialisé Charles Prats, quelque 1,8 million de numéros de Sécurité sociale seraient basés sur des documents frauduleux, alimentant une escroquerie qui pourrait s’élever à plusieurs milliards d’euros chaque année. L’administration assure au Figaro que le risque est maîtrisé, mais bien sur nous allons les croire.

Un «scandale d’État». Un non-problème, pour l’administration de la Sécurité sociale. Qui a raison? Le premier, ancien membre de la Délégation nationale de lutte contre la fraude, service rattaché à Bercy, affirme dans plusieurs médias (Europe1, RMC) que des comptes de sécurité sociale frauduleux permettent à des individus de prétendre aux aides sociales des différentes branches (maladie, vieillesse, famille) à une échelle massive. Une estimation de 14 milliards d’euros est avancée, presque le triple du déficit de la Sécurité sociale en 2017.

La direction de la Sécurité sociale (DSS) et la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) assurent de leur côté que le risque est entièrement maîtrisé, et qu’une fraude à cette échelle est impossible. Pourtant, la sénatrice UDI-UC Nathalie Goulet, qui s’est saisie du dossier au niveau parlementaire, dit se heurter à une fin de non-recevoir des gouvernements et majorités successives depuis plusieurs années sur le sujet, et évoque «un État dans l’État», qui préfère rester muet sur le dossier plutôt que d’avouer sa faute.

Je vous mets en lien les rapports de la Cour des Comptes, rapports publics édifiant à lire, avec la tête reposée.

Rapports publics 2019 sur les fraudes

Si toutes les fraudes sont un trou béant de notre économie, il y a plus grave en effet. Dans leur rapport public 2018, les magistrats de la Cour des comptes ont décidé de se réintéresser aux moyens consacrés à la lutte contre la fraude aux cotisations sociales -une manne, quelque 400 milliards d’euros de cotisations sociales  ,étant prélevées chaque année- et à leurs résultats.

Ils s’étaient en effet penchés en 2014 sur la question et avaient alors «mis en évidence la modestie des redressements notifiés et recommandé de renforcer les moyens d’action des organismes compétents en matière d’investigation, de sanction et de recouvrement des redressements et pénalités». Leur conclusion, quatre ans plus tard ?

Les progrès constatés sont «insuffisants», la politique de contrôle «donne des signes préoccupants d’essoufflement», et ce alors que «des pans entiers de prélèvements sociaux» leur échappent «totalement ou dans une grande mesure».

Il y a bien sur fraude dans la fraude et chaque fois qu’un scandale éclate il est tout de suite étouffé par le pouvoir. Tout le monde le sait, tous concernés mais les politiques se gardent bien de ne rien divulguer. Chutt !!! Silence c’est interdit de savoir.

Lutte : Fraude fiscale, fraude sociale : deux poids, deux (dé)mesures…

Entre 30 et 50 milliards. C’est le montant du manque à gagner dû à la fraude, en France. 70% sont imputables à la fraude fiscale et 30% à la fraude sociale. En conséquence de quoi, le gouvernement propose d’amnistier partiellement les fraudeurs fiscaux et d’alourdir les sanctions contre les fraudeurs aux prestations sociales, cherchez l’erreur…

Si bien sur nous citoyens lambda, nous payons nos impôts, maintenant ils sont prélevés à la source, le gouvernement ne dira pas qu’il y a fraude, ce serait nous prendre pour des idiots, mais comme ce gouvernement nous prend quand même, pour des idiots, c’est dit, dans quelques semaines ou mois je pense qu’il va y avoir d’autres scandales, à suivre….

Pourquoi jusqu’à présent les GAFA ne paient pas d’impôts en France ?

Contacté par Le Figaro, Google indique avoir réalisé – en 2017 -, un chiffre d’affaires de 325 millions d’euros en France et payé un impôt sur les bénéfices de 14,1 millions au fisc français. Cette année-là, Google avait enregistré un chiffre d’affaires de 94,7 milliards d’euros* à travers le monde. De son côté, Apple dispose de deux filiales en France (Apple France SARL, chargé des fonctions «support», et Apple Retail France qui gère les Apple Store et ses 2.000 employés). Selon nos sources, Apple France SARL a déclaré un chiffre d’affaires de 89 millions d’euros et payé 14,5 millions d’impôts en 2017 tandis qu’Apple Retail France a réalisé un chiffre d’affaires de 711 millions d’euros et payé 4,6 millions d’impôts. Pour rappel, la marque à la pomme a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 195,5 milliards d’euros** à travers le monde en 2017.

Avec 108 salariés dans sa filiale française, Facebook a déclaré en 2017 un chiffre d’affaires de 56 millions d’euros et n’a payé qu’environ 1,9 million d’euros, le chiffre d’affaires réel de l’entreprise est bien supérieur. La filiale française du réseau de Mark Zuckerberg revendique 39 millions d’inscrits dont 35 millions de personnes actives. En 2017, selon ses comptes, un utilisateur européen rapportait par ailleurs quelque 24,2 euros en moyennes. Résultat : selon BFM TV, le chiffre d’affaires réel de Facebook en France serait de 850 à 950 millions d’euros.

De son côté, Google France, qui compte 639 salariés, n’a payé qu’un impôt de 14 millions d’euros en 2017 pour un chiffre d’affaires déclaré de 325 millions d’euros. Mais selon une étude du cabinet PwC pour le Syndicat des Régies Internet et relayée par BFM TV, rien qu’à lui seul? le marché de la publicité sur les moteurs de recherche Internet, très largement dominé par Google, atteignait en 2017 deux milliards d’euros. Amazon en France, a enregistré en 2017 un chiffre d’affaires de 380 millions d’euros. Son impôt sur les sociétés s’est élevé à huit millions d’euros.

Les Google, Amazon, Facebook et autres Apple (GAFA) seront soumis à une taxe qui « s’appliquera en tout état de cause au 1er janvier 2019 et portera donc sur l’ensemble de l’année 2019 pour un montant que nous évaluons à 500 millions d’euros ».

JE POSE CETTE QUESTION OU VA ALLER CET ARGENT ???? 

QUI VA EN PROFITER ???

Le chiffre est vertigineux : 1038 milliards d’euros. C’est la somme qu’ont atteint en 2017 les prélèvements obligatoires en France, selon un rapport destiné aux parlementaires repéré par Les Echos. Pour la première fois, l’ensemble des impôts et cotisations passe la barre des 1 000 milliards d’euros, en raison d’une augmentation de 43,3 milliards par rapport à l’année précédente.

Malgré les baisses d’impôts décidées par le gouvernement, la somme totale prélevée devrait continuer à augmenter pour atteindre 1 057 milliards d’euros en 2018, puis 1 070 milliards en 2019.

Le top 5 des impôts qui rapportent le plus à l’état…

La liste des 252 taxes et impôts que nous payons en France, championne toutes catégories.

Sécu                                                                                14 milliards

CAF                                                                                   2 milliards

Fraude fiscale                                                             100 milliards

GAFA                                                                            500 milliards

 

Voilà déjà 616 milliards d’euro par an, qui devraient être dans les caisses de l’état, plus toutes les fraudes des entreprises, des politiques qui vivent sur le dos de la république, la liste est longue de toux ceux qui volent la république et l’état.

 

LaddyMarie 

Diktat : Dix ONG humanitaires suisses n’ont plus accès au financement de l’UE

ET bien c est une bonne nouvelle , ces associations pro migrants sont coupables de l invasion d Europe , tant mieux  je suis heureuse , il faut plus rien donner a aucune asso caritative,   ne donnez rien, aidez vos proches, ou les nécessiteux de chez nous .

Interrogé par plusieurs journalistes, dont la correspondante de la RTS Isabelle Ory, la porte-parole de la Commission européenne Mina Andreeva a également indiqué lundi qu’il ne s’agit pas d’un acte « punitif » lié aux négociations sur un accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne.

 

 

 

Diktat : Dix ONG humanitaires suisses n’ont plus accès au financement de l’UE

Depuis le 1er janvier 2019, dix ONG humanitaires suisses n’ont plus accès au financement de l’Union européenne, révèle lundi SRF. Caritas Suisse, Médecins sans frontières ou encore Terre des hommes sont concernées par cette mesure.

L’Union européenne dépense chaque année des milliards pour l’aide humanitaire dans les zones de catastrophe. Jusqu’à récemment, en vertu d’une convention, les ONG suisses pouvaient postuler pour obtenir des fonds européens dans ce domaine. Pour elles, c’est une manne non négligeable: l’année passée, les dix organisations concernées ont ainsi reçu plus de 50 millions d’euros.

Lié au Brexit?

Mais la Commission a décidé de revoir sa collaboration avec les ONG des pays en dehors de l’Union. Selon les informations de SRF, c’est un développement lié au Brexit. De son côté, la Commission conteste cette interprétation. Elle assure aussi que sa décision n’a rien à voir avec les négociations en vue d’un accord-cadre institutionnel. Pour elle, c’est la base légale qui ne suffit plus pour poursuivre la collaboration avec la Suisse.

 

 

La commission de l’UE laisse cependant entrevoir une petite ouverture. Des discussions sont en cours avec les ONG helvétiques pour trouver une solution. La porte-parole n’a pas voulu en dire plus.

Guillaume Meyer/lan

Source RTS

Quand la presse indépendante est menacée.

image-7-845x456

Quand les libertés de la presse indépendante quand ce gouvernement essaie par le biais de la justice de s’en prendre à elle quand votre liberté bientôt ne sera qu’un pâle souvenir parce qu’elle n’existera plus ECOUTEZ…merci

Affaire Benalla : Tentative de perquisition dans les locaux de Mediapart.

Pourquoi il faut écouter cette vidéo, et pourquoi il faut se battre pour que la presse indépendante continue son travail d’information, à la base voilà pourquoi aujourd’hui il faut faire masse avec cette presse qui ne dit que la vérité sur des mensonges d’état.

Justice : l’Elysée prend la main sur les procureurs

Voilà le portrait du nouveau procureur de la république…. 10 choses à savoir sur Rémy Heitz

Qui est le nouveau procureur de la république à Paris 

Voilà pourquoi l’état et le gouvernement s’emploie a nommé des personnes qui seront de vrais toutous aux ordres de ces oligarques qui n’ont aucun respect pour les lois, les valeurs de la République Française.

Désormais, une suspicion permanente planera sur toutes les décisions qui seront prises par le parquet de Paris.

Qu’on se le dise les politiques oligarques de ce gouvernement feront tout pour que la justice soit bafouée, par leurs mensonges, leur cachotteries de bas étages, Chers Amis Français nous ne sommes pas au bout de ces affaires d’état, comme celle de Benalla et des djihadistes… à suivre…

macronbenalla

LaddyMarie

Environ 450 détenus radicalisés sortiront de prison d’ici fin 2019, selon Belloubet

VOILA LA FRANCE MACRONISTE …… CE MATIN LE 1 MINISTRE BARBU SE VANTE D ENVOYER PLUS DE 80.000 POLICIERS POUR CASTAGNER MASSACRER LES GILETS JAUNE AL A  MANIF DE CE WEEKEND , NOUS AVONS UN GVT DE FOUS D ASSASSINS DANGEREUX , LE PIRES CES FUMIERS N ONT AUCUNE LÉGITIMITÉ MACRON N A PAS ÉTÉ ÉLU MAIS MIS AU POUVOIR PAR MAGOUILLES IL AVAIT FAIT MOINS DE 20%  ET OUI … LISEZ DONC LES PROPOS HAINEUX  D EDOUARD PHILIPPE   AU LIEU D ATTAQUER LES RACAILLES LES FICHES S CES ORDURES  ATTAQUENT LES PACIFISTES GILETS JAUNE CE GVT ET PIRE QUE LES NAZIS…

Il y aura près de 80 000 forces de l’ordre, 5 000 à Paris, samedi prochain pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de débordements et pour procéder à des interpellations.

TERRORISME Près de 450 détenus radicalisés sortiront de prison d’ici fin 2019, parmi lesquels une cinquantaine de « terroristes islamistes »… 

Le procureur François Molins a qualifié la situation de «risque majeur». Près de 450détenus radicalisés sortiront de prison d’ici fin 2019, parmi lesquels une cinquantaine de « terroristes islamistes ». Ce mercredi la garde des Sceaux Nicole Belloubet a précisé le plan du gouvernement pour suivre ces personnes à leur sortie de prison.

« Nous avons à peu près 500 détenus qui sont radicalisés comme terroristes islamistes. Sur ces 500-là, il y en aura une vingtaine cette année qui sortent, et puis à peu près une trentaine l’année prochaine », a expliqué Nicole Belloubet sur BFMTV. A cette cinquantaine d’individus devant sortir de prison s’ajoutent des détenus de droit commun qui se sont «radicalisés». Selon la ministre, 30 % d’entre eux sortiront en 2019.

« Cela fait environ 450 personnes » qui sortiront de prison d’ici fin 2019, a-t-elle dit. « Le gouvernement est arc-bouté sur le suivi de ces personnes, a-t-elle assuré. « Cela commence en détention, ces gens-là sont évalués, ils sont placés ensuite dans des lieux de détention qui correspondent à leur niveau de dangerosité et quand ils sortent de prison, il y a deux mots-clés : nous anticipons leur sortie et nous les suivons de manière extrêmement précise. »

Les services de renseignement renforcés

« L’avantage de la détention » est de permettre « de construire d’une part des fiches de renseignement qui sont mises en place par les services de renseignement pénitentiaire qui ont acquis depuis quelque temps une très forte légitimité », fiches qui sont ensuite « données aux services de sécurité intérieure, au renseignement territorial », a-t-elle précisé. Avant d’ajouter : « nous les suivons pas à pas ».

« Les services de renseignement qui jouent un rôle essentiel seront considérablement renforcés », a promis la ministre. « Nous allons recruter cent personnes supplémentaires sur les services de renseignement pénitentiaire et déployer des moyens pour mieux isoler les détenus radicalisés », a-t-elle dit. Un nouveau plan d’action contre le terrorisme doit être présenté en juin par le gouvernement.

Plus de 7000 femmes SDF dans la rue à Paris… et les clandestins logés à l’hôtel !

Plus de 7000 femmes SDF dans la rue à Paris… et les clandestins logés à l’hôtel !

Video-choc, qui interpelle et rend fou furieux…

On estime qu’en France les femmes représentent 40% des sans-abri. 2 SDF sur 5. Elles sont de plus en plus nombreuses, mais personne ne les voit, ou si peu. Elles se rendent parfois invisibles, à cause des risques d’agression, plus grands quand on est une femme.

Elles s’appellent Myriam, Barbara, Katia, Martine, elles tracent leur route et essaient de s’en sortir. Elles sont plus vulnérables et constituent souvent des proies. Pour se protéger, elles se cachent jusqu’à se rendre invisibles. Elles se cachent dans les cages d’escaliers ou les parkings.

Rupture, divorce, accidents de la vie? A Paris, elles seraient 7 000 à vivre dans la rue. Leur situation est souvent plus précaire et dangereuse que celle des hommes. Barbara, Martine et Myriam évoquent leur réalité. Une rupture familiale, un divorce qui tourne mal, un accident de vie, chacune à son histoire.

Elles tentent de se reconstruire afin de renouer avec leurs proches, retrouver leurs enfants et leur dignité. Elles expliquent à quelle pression bien spécifique elles sont soumises et pourquoi elles sont forcées de se cacher pour passer inaperçues.

VIDEO : Femmes SDF en France *** Vivre dans la rue (chaîne : 5 STARS Prod)

Note de Christine Tasin

Pendant ce temps, les clandestins sont pris en charge par l’Etat, les régions, les départements, les communes, les associations, les particuliers… qui tous détournent la tête pour ne pas voir la misère des nôtres.

A devenir fou… A porter son gilet jaune jour et nuit jusqu’à ce que s’écroule cette société putride.

resistancerepublicaine.eu/2018/11/19/plus-de-7000-femmes-sdf-dans-la-rue-a-paris-et-les-clandestins-loges-a-lhotel/?fbclid=IwAR0xuQxr0DgDaHgBHyDeYvVtxeufKdTVQnvqr_rIRlc1E4Hg2zEJ_yQ32X8

L’Ukrainienne Oksana Melnychuk regrette d’être en France : « Je me retrouve dans la France de Pétain et des collabos ! »

Lors de l’émission C ce soir du 25 mai 2022 (voir vidéo ci-dessous), le malaise s’est installé sur le plateau suite à l’intervention d’Oksana Melnychuk. Celle qui se dit experte en communication stratégique, a donné une idée de ses compétences après avoir insulté la France et les Français qui l’ont accueillie. Oksana Melnychuk a quitté l’Ukraine pour trouver refuge en France, mais n’est pas satisfaite de ce qu’elle y découvre.


La France a pourtant donné des armes, de l’argent, au point que les Français en sont à se serrer la ceinture. Oksana fait un constat de la France et des Français  : « J’arrive en France et j’ai l’impression de me retrouver à l’époque du maréchal Pétain. » Assez choqué par les propos de celle qui se prétend experte en communication, l’animateur Karim Rissouli intervient : « Quand on parle du maréchal Pétain, ça renvoie à une France de la Collaboration ? C’est comme ça que vous nous voyez aujourd’hui ?  » La réponse d’Oksana Melnychuk « Oui ! Voilà ! »

Les Français apprécieront l’enveloppe de 300 millions d’euros débloquée par la France et les 17 milliards donnés par l’Union européenne depuis 2014 à l’Ukraine.

https://rumble.com/embed/v13sv0o/?pub=o272rPosté dans PolitiqueSociétéVidéos Mot-clés : russieukraine

L’Ukrainienne Oksana Melnychuk regrette d’être en France : « Je me retrouve dans la France de Pétain et des collabos ! »

Le président du géant pharmaceutique PharmaMar impliqué dans une enquête sur de faux vaccinés contre le covid-19

Selon le quotidien espagnol El Progreso, le président de PharmaMar, José María Fernández Sousa-Faro, a dû se rendre au poste de police pour la même affaire dans laquelle l’un des artistes les plus écoutés d’Espagne, le chanteur Omar Montes, a déjà été impliqué pour falsification de passeports covid et tests PCR.


La police enquête sur une liste de clients potentiels dans laquelle des célébrités ont été impliquées, dont José María Fernández, président d’une grande société pharmaceutique, qui aurait déclaré frauduleusement avoir reçu la troisième dose du vaccin. Il figure sur la liste parmi 2 200 noms de faux vaccinés contre le covid en Espagne, ont confirmé des sources policières.

L’opération Jenner de la Police nationale a également conduit au démantèlement du réseau criminel qui fournissait de faux passeports covid dans l’Union européenne. Une enquête qui a conduit à l’arrestation d’un infirmier et d’un assistant comme responsables de l’inscription frauduleuse de personnes au Registre national de vaccination.

Traduction Le Média en 4-4-2

Momotchi interviewe François Champart : une enseignante impose le masque à son fils, malgré un certificat de contre-indication

François Champart, du collectif « Les Papas Loups », est un menuisier de Roquebrun dans l’Hérault. Il est convoqué devant la justice à Béziers le 30 mai pour avoir envoyé trois mails à l’enseignante de son fils. Celle-ci a en effet imposé au fils de François le port du masque, malgré un certificat médical de contre-indication.

L’enseignante accuse le père de famille d’avoir été menaçant. François assure le contraire et les gendarmes n’y voient rien de repréhensible et organisent une médiation qui sera acceptée des deux côtés. Le jour du rendez-vous la plaignante, arrivée deux heures en avance, préfère rebrousser chemin. Convoqué par le délégué du procureur au mois de mars à un stage de citoyenneté à ses frais (250 €), François Champart refuse cette décision. « Ce serait reconnaître que j’ai tort. J’ai refusé en connaissance de cause. » Sur les réseaux sociaux, cette histoire a fait grand bruit et les soutiens ne manquent pas à celui qui risque jusqu’à dix ans de prison et 150 000 euros d’amende pour menaces, violences et actes d’intimidation auprès d’une personne chargée d’une mission de service public. Momotchi revient avec François Champart sur ce feuilleton qui a pris des proportions démesurées.

Pour soutenir François Champart du collectif « Les Papas Loups » rendez-vous le lundi 30 mai à 13 heures devant le tribunal judiciaire, 93 avenue du Président-Wilson, 34500 Béziers.

Pour soutenir François Champart du collectif « Les Papas Loups »

Rencontrez les parents comme vous samedi 28 mai « Nos Enfants, quel A-Venir ? »  près de chez vous.

Le Média en 4-4-2

https://lemediaen442.fr/momotchi-interviewe-francois-champart-une-enseignante-impose-le-masque-a-son-fils-malgre-un-certificat-de-contre-indication/

Déclaration d’opposition aux modifications apportées par l’OMS au Règlement sanitaire international

Nous, soussignés, nous opposons aux amendements proposés au Règlement sanitaire international (RSI), une tentative de mettre en œuvre l’équivalent en matière de santé publique d’un “gouvernement mondial unique”, en violation des droits inaliénables et de la souveraineté des nations et des citoyens.


Déclaration d’opposition aux modifications apportées par l’OMS au Règlement sanitaire international

Nous, les soussignés, nous opposons aux amendements proposés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Règlement sanitaire international (RSI) de 2005 et soutenons le droit de tous les peuples à la souveraineté et à l’autodétermination en matière de santé.

Les amendements au RSI doivent être votés lors de la 75e Assemblée mondiale de la santé, qui débutera le 22 mai 2022. S’ils sont acceptés, les amendements au Règlement sanitaire international entreront en vigueur dans les six mois pour tous les États membres qui les auront ratifiés et seront juridiquement contraignants pour ces États membres.

Adoptés en 2005, les RSI existants respectent la souveraineté de toutes les nations membres. Les amendements proposés, cependant, élargiraient et codifieraient l’autorité de l’OMS pour mettre en œuvre des mandats de santé mondiale en violation directe de la souveraineté nationale et des droits des citoyens.

Ces propositions tentent d’éliminer l’autonomie législative d’une nation, en cas d’urgence de santé publique réelle ou supposée, en accordant à l’OMS un pouvoir unilatéral d’évaluation et de détermination d’une urgence sanitaire et en donnant à l’OMS le pouvoir de dicter les politiques et les réponses.

Tout cela fait suite à la crise du COVID-19, au cours de laquelle l’OMS a grossièrement mal géré toutes les facettes de la réponse sanitaire mondiale en encourageant les blocages destructeurs de l’économie, en supprimant les traitements préventifs précoces et en recommandant des interventions sur les produits qui se sont révélées ni sûres ni efficaces.

Sous le couvert de règlements sanitaires, ces amendements permettraient à l’OMS de s’emparer des pouvoirs de gouvernance exécutifs sur les États membres, accordant des pouvoirs de direction à des bureaucrates non élus et non responsables.

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des nombreuses dispositions ambiguës et préoccupantes des amendements proposés par le ministère américain de la santé et des services sociaux (US Department of Health & Human Services ) le 18 janvier 2022.

Le nouveau texte proposé est affiché en gras et souligné, et les suppressions proposées du texte existant sont affichées en barré, exactement comme elles sont écrites dans la proposition. Tous les autres textes restent inchangés.

Article 5 : Surveillance

NOUVEAU 5 : L’OMS élabore des critères d’alerte rapide pour évaluer et mettre à jour progressivement le risque national, régional ou mondial que représente un événement de causes ou de sources inconnues…

Dans la pratique, cela donnerait à l’OMS l’autorité unilatérale de mettre en place un système universel de surveillance de la santé sans examen public ni transparence, laissant ouverte la possibilité de sources fabriquées.

Article 9, section 1

L’OMS peut prendre en compte des rapports provenant de sources autres que des notifications ou des consultations ; elle évalue ces rapports selon les principes épidémiologiques établis et communique ensuite des informations sur l’événement à l’Etat Partie sur le territoire duquel l’événement est censé se produire. Avant de prendre toute mesure fondée sur ces rapports, l’OMS consulte l’Etat Partie sur le territoire duquel l’événement est censé se produire et tente d’obtenir une vérification de sa part conformément à la procédure énoncée à l’article 10.

Cette suppression de l’article 9 élimine les consultations avec l’État membre lors d’une “prétendue” urgence sanitaire tout en plaçant l’OMS en position de dicter la manière dont un État partie doit procéder à l’intérieur de ses propres frontières territoriales. Cela constitue une menace pour la souveraineté nationale et l’autodétermination.

Article 10, section 4

Si l’Etat Partie n’accepte pas l’offre de collaboration dans les 48 heures, l’OMS peut, lorsque l’ampleur du risque pour la santé publique le justifie, partager immédiatement avec d’autres Etats Parties les informations dont elle dispose, tout en encourageant l’Etat Partie à accepter l’offre de collaboration de l’OMS.

Toute nation qui rejette la déclaration de l’OMS n’aura que 48 heures pour reconsidérer sa position et se conformer à celle-ci, ou faire l’objet de pressions de la part d’autres nations et/ou de pénalités telles que des sanctions économiques. L’avis de la nation concernée ne sera plus pris en compte.

Article 12, section 2

Si le Directeur général estime, sur la base d’une évaluation effectuée en vertu du présent Règlement, qu’il se produit une urgence de santé publique de portée internationale, potentielle ou réelle, il en informe tous les États Parties et cherche à consulter l’État Partie….. Si le Directeur général détermine et si l’Etat partie est d’accord sur cette détermination que l’événement constitue une urgence de santé publique de portée internationale, le Directeur général, conformément à la procédure énoncée à l’article 49, demande l’avis du Comité établi en vertu de l’article (“Comité d’urgence”) sur les recommandations temporaires appropriées.

L’article 12 crée une nouvelle sous-classe d’urgence sanitaire habilitant le directeur général de l’OMS à déclencher unilatéralement les protocoles de pandémie sur la base de la simple supposition d’une menace “potentielle”. La stipulation selon laquelle une nation doit être d’accord avec l’évaluation du secrétaire général est éliminée. Des bureaucrates distants seraient habilités à promulguer une politique de santé non seulement sur des nations entières, mais aussi, par extension, sur des individus, sans tenir compte des souhaits de la nation ou du peuple.

Nouveau chapitre IV (article 53 bis-quater) : Le Comité de conformité

1. Les États parties établissent un comité d’observation qui est chargé de :

(a) Examiner les informations qui lui sont soumises par l’OMS et les Etats Parties concernant le respect des obligations découlant du présent Règlement ;

(b) Contrôler, donner des conseils et/ou faciliter l’assistance sur les questions relatives au respect des règles en vue d’aider les États parties à se conformer aux obligations découlant du présent Règlement.

L’un des changements les plus insidieux des amendements au RSI est la création d’un “comité de conformité” qui servira de mécanisme administratif et d’application pour garantir que les États se conforment aux directives d’urgence de l’OMS concernant les infrastructures, les dépenses d’investissement, la collecte d’informations et la mise en œuvre de mesures d’urgence.

En résumé, les amendements au RSI permettraient, entre autres changements :

  • Intensifier la surveillance de tous les pays et de leurs citoyens.
  • Donner à l’OMS le pouvoir de dire aux autres États membres quand un État membre ne fait pas de déclaration et de lancer des actions punitives.
  • Accorder au directeur général de l’OMS le pouvoir de déclarer quand et où une pandémie ou une “prétendue” urgence se produit en utilisant des sources non divulguées.
  • Conférer au directeur général des pouvoirs illimités pour définir et mettre en œuvre des interventions.
  • Donner à l’OMS la possibilité d’accéder à des capitaux et de les mobiliser en cas de pandémie.

Cette prise de pouvoir de l’OMS, de ses donateurs et des parties prenantes représente une attaque directe contre la souveraineté politique et économique de toutes les nations et de leurs citoyens.

En manquant de façon répétée à ses obligations envers les populations du monde entier par la promotion de politiques qui ont causé des dommages économiques, sociaux, physiques, émotionnels et mentaux catastrophiques dans le monde entier, l’OMS a failli à sa mission d’intendant mondial de la santé publique et ne peut plus être chargée de définir des politiques pour les citoyens du monde.

Pour ces raisons, l’OMS ne devrait pas se voir attribuer plus d’argent, de pouvoir ou d’autorité, ni être autorisée à contrôler l’agenda sanitaire mondial, ni à mettre en œuvre des mesures de biosécurité qui ne répondent pas aux besoins des populations.

Les accords mondiaux négociés par des bureaucrates non élus et non responsables ne doivent jamais être autorisés à gouverner une nation.

Il est impératif que chaque nation et territoire conserve sa souveraineté, surtout en période de crise, afin que l’ensemble de la communauté mondiale puisse être protégée des politiques dirigées au niveau mondial qui profitent aux grands acteurs financiers et idéologiques.

Les soussignés demandent respectueusement que toutes les nations et leurs représentants répudient de tels accords.

Nous nous opposons fermement aux amendements actuels du RSI qui exigeraient des nations et de leurs citoyens qu’ils adhèrent aux diktats d’un organisme mondial non responsable.

Nous nous opposons à toute participation à un traité, un accord ou tout autre document mondial juridiquement contraignant qui entraverait la souveraineté d’une nation dans le domaine de la santé publique.

Nous affirmons que les nations et leurs habitants sont les mieux placés et les mieux équipés pour prendre des décisions appropriées en matière de santé.

Nous demandons que les peuples de chaque nation soient chargés de déterminer leur réponse aux crises sanitaires.

En tant que citoyens du monde, nous exigeons le respect des droits, des libertés et de la vie privée de tous les membres de la communauté mondiale en rejetant les amendements au RSI et la tentative de l’OMS d’usurper le pouvoir et l’autorité de la politique de santé de la place qui lui revient, chez elle, parmi les gens.

Agissez dès maintenant en envoyant un courriel ou en téléphonant à votre président, premier ministre, députés, sénateurs, représentants et autres fonctionnaires pour leur demander respectueusement de rejeter les amendements au RSI. Vous pouvez trouver des numéros de téléphone et des adresses électroniques en effectuant une recherche sur Internet. Veuillez partager cette information avec toutes les personnes que vous connaissez !

Le 18 mai 2022, cette déclaration a été rédigée et signée par,

Leslie Manookian
Health Freedom Defense Fund

Signer la déclaration

Une simulation de pandémie de variole du singe organisée en mars 2021 par des organismes financés par la fondation Gates

Alors que la variole du singe commence à se disséminer, on découvre qu’une simulation de pandémie de cette maladie a été menée en mars 2021 par l’organisation non gouvernementale NTI en partenariat avec la Fondation de la Conférence de Munich sur la sécurité. Leur rapport donnait le 15 mai 2022 comme date fictive de début d’épidémie. « Pure coïncidence », selon la vice-présidente du NTI, financé pour le développement des vaccins à hauteur de plus d’un million de dollars en 2020. La Fondation de la Conférence de Munich sur la sécurité a quant à elle empoché 800000 dollars pour l’amélioration de la santé mondiale en 2019.

Gare à ceux qui oseraient partager la capture d’écran issue du rapport réalisé à partir de la simulation de pandémie de variole du singe ayant eu lieu en mars 2021. Ils risqueraient alors de se faire traiter de relayeurs d’infox par des médias comme France 24 qui, au lieu de poser des interrogations sur la table, ont tenté de démontrer qu’il n’y avait aucun lien entre la simulation et la contagion réelle, ce qui est actuellement aussi indémontrable sans enquête que l’affirmation d’une corrélation entre les deux. Beaucoup de médias avaient utilisé cette stratégie de communication à l’époque de la simulation de pandémie de coronavirus ayant eu lieu en octobre 2019.

◆ Une pandémie fictive en 2021

L’ONG NTI (Nuclear Threat Initiative), dont le but est de prévenir les attaques liées à des armes de destruction massive comme l’arme biologique, a effectivement organisé un exercice de simulation virtuelle en mars2021, avec 19 participants par visioconférence et une série de faux journaux télévisés, pour voir les conséquences qu’aurait une pandémie impliquant une souche inhabituelle du virus de la variole du singe dans la nation fictive de Brinia.

En partenariat avec la Fondation de la Conférence de Munich sur la sécurité, le NTI a bel et bien publié un rapport le 23novembre 2021.

Le rapport annonce dans son calendrier page 10, censé être fictif lui aussi, le 15mai 2022 comme date marquant le début de la pandémie.

◆ Qui sont les participants ?

Quand on regarde plus en détail les 19 participants, on s’aperçoit que les laboratoires pharmaceutiques, la fondation Gates, le CDC chinois et l’OMS sont représentés. Citons par exemple le Dr Ruxandra Draghia-Akli, directrice mondiale de la R&D en santé publique mondiale de Johnson & Johnson et de Janssen Research & Development. Le Dr Christopher Elias, président de la division du développement mondial de la fondation Bill & Melinda Gates. Le Dr George Gao, directeur général du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (le CDC chinois). Le Dr Michael Ryan, directeur général du Programme d’urgences sanitaires de l’OMS. Ou encore le Dr Margaret (Peggy) A. Hamburg, vice-présidente par intérim de la politique et des programmes biologiques mondiaux de NTI, membre du comité consultatif scientifique sur la santé mondiale de la fondation Gates et membre du conseil d’administration de GAVI – The Vaccine Alliance.

Notons que certains d’entre eux avaient également participé à la simulation de pandémie du coronavirus d’octobre 2019, comme George Fu Gao ou Christopher Elias.

◆ Une ONG financée par la fondation Gates pour le développement des vaccins

Comme l’indique le site de la fondation Gates, en 2020, le NTI a touché plus de 1 million de dollars pour… le financement du développement des vaccins ! 250 000 € en 2017 et plus de 2 millions en 2004.

La fondation partenaire a également touché des fonds en 2017 et 2019 pour l’amélioration de la santé mondiale.


◆ Un 
sombre avenir prédit

Le journaliste de France 24 affirme que la date du 15 mai 2022 annoncée dans le calendrier du rapport est « un pur hasard », « une pure coïncidence », en se basant uniquement sur les dires de la vice-présidente du NTI, Jaime Yassif.

Pourtant, Jaime Yassif, dans la vraie vie, semble être dans une certaine adéquation avec les conclusions alarmantes de ce rapport fictif qui annonce des millions de morts dans les mois à venir. Elle déclare : « La Covid-19 a eu des effets dévastateurs à l’échelle mondiale. Nous pensons qu’il y a le risque d’un événement biologique à venir avec des conséquences de grande ampleur dont l’impact pourrait être aussi grave, voire pire que l’actuelle pandémie. Le monde n’est absolument pas préparé à se prémunir contre de futures pandémies, et nous devons prendre des mesures urgentes pour remédier à cette vulnérabilité. »

https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01747256/src/q3mvfq3/zone/7/showtitle/1/


◆ Une sensation de déjà-vu médiatique

Si Mme Yassif affirme que la date du 15 mai 2022 concernant la variole du singe est une pure coïncidence, on est en droit de se poser des questions sans être taxé de complotisme.

En effet, en octobre 2019, quelques semaines avant l’apparition officielle du virus de la Covid-19, avait eu lieu une simulation de pandémie de coronavirus appelée « Event 201 ». Beaucoup de médias ont chanté en chœur qu’il ne pouvait y avoir aucun lien entre cette simulation et l’épidémie, comme l’a fait le journal Le Mondeau motif que le scénario imaginé n’était pas exactement le même que celui qui est arrivé dans le réel, argument fallacieux qui ne prouve aucunement l’absence de lien, tout comme la synchronicité ne prouve pas qu’il y en ait. Le fait que le NTI soit financé comme l’a été Le Monde par la fondation Gates, partenaire de l’Event 201 et de la simulation de variole du singe, ne démontre pas que Bill Gates  et ses acolytes sont responsables de la propagation des maladies. En revanche, ce genre de coïncidences récurrentes interpelle et devrait peut-être inciter davantage de journalistes à investiguer, ou au moins à s’abstenir de tout jugement face à quelqu’un qui se pose des questions qu’eux ne se posent pas.

De notre côté, nous nous en posons : d’autres pandémies virtuelles ont-elles été organisées ces dernières années et étaient-elles également « prémonitoires » ? Certaines personnes ou certains groupes ont-ils pu s’inspirer du rapport de la NIH ou de l’Event 201 ? Les laboratoires biologiques et les recherches qui y sont conduites peuvent-ils être à l’origine des pandémies, comme cela est peut-être le cas pour la Covid-19 ? Peut-on s’attendre au même scénario avec la variole du singe que celui de la Covid-19, avec un vaccin annoncé comme LE remède d’ici quelques mois associé à son QR code ?

https://strategika.fr/2022/05/26/une-simulation-de-pandemie-de-variole-du-singe-organisee-en-mars-2021-par-des-organismes-finances-par-la-fondation-gates/

« Lutte pour la survie » : Soros et Davos, face au Stalingrad du mondialisme…

par Alexandre Keller de t.me/kompromatmedia

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Faites un don pour soutenir l’analyse stratégique indépendante

Le grand raout de Davos pour son édition 2022 avait parfois des airs d’enterrement. L’oligarchie occidentale commence à prendre la mesure de la défaite qui s’en vient de l’Ukraine face à la Russie. Cette défaite est aussi celle, bien sûr, de l’OTAN, mais menace aussi le projet mondialiste et post-démocratique du Forum économique mondial.

Le 24 mai, le discours de George Soros, devant l’auditoire ploutocratique du forum de Davos, avait tout du testament d’un homme fatigué et amer.

«L’invasion de l’Ukraine est maintenant entrée dans une nouvelle phase qui est beaucoup plus difficile pour l’armée ukrainienne. Ils doivent combattre en terrain découvert où la supériorité numérique de l’armée russe est plus difficile à vaincre», a-t-il déploré, évoquant une «lutte pour la survie». Un aveu, alors que le mythe médiatique occidental d’une armée ukrainienne résistant victorieusement à l’ennemi commence à s’écrouler.

Le président ukrainien Volodymir Zelinsky et les médias ont eu beau tenter de parler de retrait stratégique, les forces ukrainiennes ont bel et bien été écrasées à Marioupol, dans le périmètre du complexe sidérurgique d’Azovstal. Sur le front du Donbass, la mâchoire russe de l’opération «Z» se refermer lentement mais sûrement sur le gros de l’armée ukrainienne encore opérationnelle, dans les chaudrons de Severdonetsk et de Kramatorsk.

«L’invasion [de l’Ukraine] a peut-être été le début de la Troisième Guerre mondiale et notre civilisation peut ne pas y survivre», a déploré Soros, dans sa longue complainte. Sans que l’on sache vraiment de quelle «civilisation» le milliardaire hongrois voulait parler. Avec son réseau d’Open Society Foundations et sa nébuleuse d’ONG, Soros a plutôt œuvré à la déconstruction de la civilisation occidentale, avec entre autres, la promotion de la théorie du genre, de l’immigration de masse et du wokisme.

L’Ukraine, laboratoire du mondialisme menacé par la Russie

Au crépuscule de sa vie, avec des difficultés d’élocution, le milliardaire a aussi fait part de sa nostalgie des années 1980, marquées par la désintégration de l’Union soviétique et sa réussite personnelle sur les marchés financiers. «J’ai créé une fondation après l’autre dans ce qui était alors l’empire soviétique», s’est-il remémoré.

De fait, l’Ukraine est l’un des pays clés de l’entreprise d’ingénierie sociale et politique de Soros. Or, le succès des opérations militaires russes met à nu l’intrication des activités, non seulement du milliardaire, mais aussi de l’oligarchie occidentale en Ukraine : affairisme, prédation des ressources ukrainiennes, recherches biologiques et chimiques clandestines. En passant par l’implication de Hunter Biden dans le pillage de l’Ukraine, via la société Burisma, mais aussi dans les laboratoires biologiques par l’intermédiaire de Metabiota.

Il s’est avéré aussi que le régime de Kiev et Soros sont des fournisseurs de cobayes pour l’industrie pharmaceutique occidentale. Le site web Clinical Research, soutenu par la branche ukrainienne de la fondation Open Society de Soros, Vozrozhdenie, «Renaissance», vante ainsi l’attractivité de l’Ukraine en matière d’essais pharmaceutiques sur la population.

En juillet 2021, deux médicaments Covid étaient disponibles pour être testés sur des Ukrainiens, moins bien protégés légalement que les citoyens occidentaux. En novembre 2021, Merck et Pfizer ont mené des tests, notamment avec des comprimés MK4482-013 Lagevrio, alias Molnupiravir, dont la France avait commandé 50.000 doses en octobre au prix exorbitant de 700 dollars la pilule.

Les tests ont eu lieu à Kharkov, précisément là où, selon des preuves de la Défense russe, des recherches ont été menées sur des parasites de chauve-souris sous le contrôle du Pentagone.

L’agenda de Davos retardé

L’Ukraine apparaît donc bien comme le «laboratoire du mondialisme», selon l’expression de Lucien Cerise. Dès 2014, Soros était en relation permanente avec le président ukrainien et son gouvernement pour lui conseiller sa conduite et en parallèle avec la secrétaire d’Etat américaine assistante «pour l’Europe» Victoria Nuland, selon des documents fuités en 2015.

En pointe sur l’identité numérique, le régime de Kiev, marionnette de l’Occident, a lancé dès 2020 l’application Diia. Après deux ans de déploiement, elle concentre désormais carte d’identité, passeport, permis, carnet de vaccination, immatriculations, assurances, remboursements de santé …et prestations sociales. Argent contre vaccin, conditionnement des aides, l’agenda dénoncé par l’eurodéputé Cristian Terhes était en rodage en Ukraine. En 2021, autre marqueur, l’Atlantic Council, think tank US pro-OTAN, saluait la «révolution numérique» en Ukraine.

«Il est important que l’alliance transatlantique, mais aussi d’autres nations fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour soutenir l’Ukraine en cette période de menace existentielle», exhortait-il, visiblement très alarmé, sur Twitter le 28 février, seulement quatre jours après le début de l’intervention russe. L’effondrement du régime de Kiev a de quoi inquiéter Soros et la caste de Davos, car c’est tout l’agenda mondialiste qui se trouve menacé.

«Alors que la guerre fait rage, la lutte contre le changement climatique doit passer au second plan. Pourtant, les experts nous disent que nous avons déjà pris beaucoup de retard et que le changement climatique est sur le point de devenir irréversible», a encore regretté Soros dans son allocution du 24 mai.

De fait, l’Occident impérial espérait un scénario de type Afghanistan en Ukraine. Comme l’URSS dans les années 1980, la Russie s’épuiserait dans le conflit ukrainien. Les sanctions économiques de l’Occident allaient étouffer la Russie et provoquer son effondrement.

Or, c’est le contraire qui se passe. L’Union européenne a atteint les limites des sanctions antirusses, qui se retournent avant tout sur la population des Etats membres. Depuis le début des années 2010, la Russie a patiemment organisé sa résilience économique. «Nous avons le sentiment que l’Occident veut que l’Ukraine continue à se battre, à continuer, comme ils le pensent, à épuiser l’armée et le complexe militaro-industriel russes, c’est une illusion», déclarait le 26 avril le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le «Stalingrad du Donbass»

Faute d’Afghanistan, l’Empire a compté sur un autre scénario : celui d’une Syrie 2.0. Les vassaux de l’OTAN ont ainsi tenté de déverser armes, argent et mercenaires en Ukraine, avec l’espoir d’entretenir un conflit gelé le plus longtemps possible, le temps, là encore, d’épuiser l’ours russe.

C’est le projet que caresse encore l’OTAN, avec une Ukraine réduite à la Galicie et placée sous protectorat de la Pologne. Un projet de loi ukrainien pour un statut spécial des Polonais en Ukraine, prélude à une colonisation de l’ouest du pays va dans ce sens. Une telle base logistique permettrait de prolonger la guerre avec la Russie, sous une forme ou une autre, même après un traité de paix.

Mais il semble que c’est un troisième scénario qui s’impose, comparable à celui de la Deuxième Guerre mondiale : celui d’un «Stalingrad du Donbass» selon l’expression de Pepe Escobar.

Comme l’Allemagne nazie en juillet 1942 contre l’Armée rouge, Washington et ses vassaux de l’Union européenne et de l’OTAN voient leur expansion stoppée net quelque part dans la vaste plaine sarmatique. L’Empire y a misé tous ses jetons dans le Donbass. Région qui jusqu’au 24 février dernier était inconnue du grand public s’informant par les médias de l’«Empire du mensonge», et ignorant de la guerre que le régime de Kiev a menée jour après jour depuis 2014 contre les populations de Donetsk et Lougansk refusant le coup d’Etat américain de l’«Euromaïdan».

Signe que l’élite occidentale, mieux informée, sent que le point de bascule approche, l’ancien secrétaire d’Etat américain Henry Kissinger, un des architectes majeurs de la géopolitique américaine depuis un demi-siècle, a exhorté le 24 mai, devant le même Forum économique mondial de Davos, l’Ukraine à envisager des concessions territoriales à la Russie, plutôt que de vouloir reconquérir la Crimée et le Donbass.

«Des négociations de paix doivent commencer dans les deux mois», a-t-il averti. «Avant que cela ne provoque des bouleversements et des tensions qui ne pourraient pas du tout être contenus».

Pour l’élite davossienne – mais aussi pour les peuples qui subissent son agenda, le réveil risque d’être difficile.

Alexandre Keller, pour Strategika

Dr. Reiner Fuellmich : preuves scientifiques que le covid est un crime contre l’humanité

Reiner Fuellmich est un avocat international qui a poursuivi avec succès de grandes entreprises frauduleuses comme Volkswagen et la Deutsche Bank. Son réseau mondial d’avocats a écouté une centaine (entre-temps 150) d’experts de tous les domaines scientifiques. Ils ont rassemblé des preuves indéniables que la pandémie de Covid est en fait une opération criminelle planifiée. Selon le Dr Fuellmich, un second procès de Nuremberg pourrait être nécessaire, afin de poursuivre tous les complices de ce crime contre l’humanité sans précédent.

WATCH DR REINER FUELLMICH

DOWNLOAD THIS VIDEO

Grand Jury Evidence


Grand Jury Evidence 1

SEE THE GRAND JURY EVIDENCE

Avec des avocats internationaux et un juge, le Dr Fuellmich a organisé la procédure historique et sans précédent du Grand Jury, où des experts de l’OMS, de l’ONU, du CDC, de Pfizer, de l’armée, des services secrets, etc. présentent toutes les preuves mentionnées dans la vidéo ci-dessus. Regardez la procédure du Grand Jury, et téléchargez les transcriptions.

VOIR LES PREUVES DU GRAND JURY

Les preuves scientifiques
Sur cette page, vous pouvez télécharger des dizaines d’études scientifiques et de rapports d’enquête qui confirment l’affirmation du Dr Reiner Fuellmich selon laquelle la pandémie est un crime contre l’humanité. Partagez ces preuves scientifiques avec votre propre médecin de famille, les enseignants, le personnel médical, les forces de l’ordre, les autorités locales, etc. Stop World Control a également créé plusieurs rapports approfondis qui prouvent comment la pandémie a été planifiée depuis des décennies.

Nous mettons également à votre disposition une page contenant des documents juridiques pour vous protéger des mandats de vaccination. Apprenez à défendre vos droits et à poursuivre les autorités criminelles. Cliquez sur le bouton pour plus d’informations.

VOUS TROUVEREZ TOUS LES LIENS ET PREUVES SUR L ARTICLE ORIGINAL EN ANGLAIS CI JOINT ….

Grand Reset, l’Ukraine et les pigeons

par Lediazec.

« Il n’y a pas de paix. L’attendre de la part des Maîtres c’est comme attendre un baiser de la bouche d’un canon » (Rodolfo Gonzalez Pacheco)

Une guerre, puis une suivante et encore une autre. Une croyance, puis une suivante et des tas d’autres. Une peur s’ajoutant à la longue liste des peurs. Comme un mémorial qui ne finit jamais de graver des noms sur la pierre du temps. Bientôt le mien. Bientôt le tien. Toujours le nôtre. Et puis viendront tous les suivants qui, s’ajoutant, deviendront le futur commerce à la mémoire des « morts qu’il ne faut pas oublier » !

On appelle ce groupe de pression un complexe politico-militaro-industriel. Des milliers d’esclaves travaillant dans des usines de la mort pour sauver des vies en évitant le chômage. Disent-ils ! Quoi de mieux pour tester des engins de mort qui dorment dans des hangars silencieux comme la mort que de faire le test « grandeur nature » ? Déclencher une éviscération massive : « Tripes et boyaux, prendras-tu encore une part ? C’est en promo, profites-en. ». En Corée. Au Vietnam. En Iran. En Yougoslavie, Au Liban. En Libye. En Syrie. Au Yémen… Avant et après Jésus Christ. Affluents et confluents d’un fleuve de sang ininterrompu. Avec ou sans prétexte, la guerre a été et demeure un crime organisé dont la vérité gîte sous le mensonge.

Le monde d’avant est une fosse commune au fond de laquelle on a jeté la dépouille. Sur sa sépulture pousse une herbe triste, même pas bonne à composer un bouquet. Quant au monde d’après, celui qui préfigure le chaos ambiant ne sera qu’un monde cruel, dominé par la violence, la peur et la hantise. Un univers rationné, privé de nourriture et de liberté, un code barre servant de GPS à la police de la pensée. La préoccupation majeure de l’individu étant de se défendre contre quelqu’un qu’il ne connaît pas et qui, comme lui, n’a d’autre choix que l’agression pour survivre. Un monde sans valeurs où l’être désincarné aura oublié le nom et la couleur des choses.

Aujourd’hui l’Occident entraîne le monde contre le méchant russe sur fond de Grande Réinitialisation en Ukraine. Si pour les promoteurs, à savoir américains et dirigeants européens, cornaqués par une oligarchie héritière du nazisme, cette bataille semble « perdue » sur le terrain, cela ne les perturbe pas, dans la mesure où d’autres projets sont déjà en attente. Il suffira d’appuyer sur le bon ressort au bon moment, guerre ou pandémie, c’est au choix. Qu’ils la gagnent ou qu’ils la perdent, l’intérêt de la guerre, c’est de vendre la guerre !

En ce qui concerne l’approvisionnement en armes de l’armée ukrainienne, dont le moral des troupes est au plus bas, l’Occident s’occupe de la dette de l’Ukraine pour les prochaines décennies ! Qu’importe si ces armes et ces munitions tombent en quantités importantes entre des sales mains, on ne demande jamais au tribunal le nom du fournisseur de l’arme qui sert à tuer. Mais pour info, elles sont déjà « disponibles au marché noir dans les Balkans, particulièrement au Kosovo et en Albanie devenus les principales places du trafic en la matière ». Les sanctions occidentales, vous y croyez, vous ? Elles serviront surtout à causer la famine, non pas en Russie, mais « dans le reste du monde et particulièrement en Afrique ».

Il ne reste qu’une option pour soulager nos conscience et limiter les dégâts : la Résistance !

source : Les Moutons Enragés

image_pdf
image_print

Le niveau catastrophique des élèves reflète la faillite de la société française

par Hashtable.

Lorsque les premiers jeunes réfugiés ukrainiens arrivèrent en France au début du mois d’avril, ce fut une véritable surprise pour leurs petits camarades français qui les accueillirent dans leurs écoles : leur niveau en mathématiques était notoirement meilleur que le leur et certains professeurs de notre Édulcoration Nationale s’en ouvrirent abondamment dans la presse.

Eh oui : apparemment, en Ukraine, les élèves ne lambinaient pas trop sur les exercices simples de mathématiques et les opérations de base en arithmétique, y compris sur les nombres décimaux, sont très bien maîtrisés dès 12 ou 13 ans ce qui, chose surprenante, offre un fort contraste avec les élèves français.

Voilà qui est d’autant plus gênant qu’on nous a pourtant bien expliqué, depuis plusieurs années, que le niveau des élèves français ne baisse pas et que les résultats de la France (de plus en plus médiocres) dans les classements internationaux tiennent bien plus de subtilités statistiques voire de biais culturels que d’une réelle différence de niveau.

Pensez-donc ! Avec les fortunes qui sont investies chaque années dans le ministère chargé de l’instruction de nos enfants, il aurait été étonnant de ne pas parvenir à d’excellents résultats. Ou au moins, à une qualité équivalente à notre système de soins (que le monde entier nous envie, surtout ces derniers temps, n’est-ce pas).

Non, en réalité et comme l’expliquent d’autres notules journalistiques, le niveau des petits Ukrainiens n’a rien d’extraordinaire et si les élèves fraîchement arrivés surpassent leurs camarades français, c’est surtout parce qu’ils sont issus de classes favorisées, que l’Ukraine a culturellement toujours voulu conserver une élite mathématique et de toute façon, leur avance ne s’exprime que dans des portions étroites des chapitres mathématiques et – manque de bol – pas celle que les petits Français étudient. Voilà tout.

Mmhmbon certes mais néanmoins, il y a tout de même quelques autres signes qui tendent à montrer que le petit décalage observé n’est pas entièrement socio-culturel, comme on vient de le voir, mais pourrait être imputé à un petit glissement dans l’enseignement, glissement qui aurait poussé en mars dernier un groupe de grands patrons d’entreprises françaises à lancer un appel pour un retour des maths dans le tronc commun de l’enseignement en France. En avril, ce sont les écoles d’ingénieurs qui constataient la même chose : « le niveau a globalement baissé »…

Depuis, outre l’étrange déclaration de l’actuel locataire de l’Élysée entendant corriger les erreurs à ce sujet d’un précédent gouvernement (celui-là même qu’il avait pourtant nommé), on apprend que le recrutement des professeurs de maths au niveau CAPES ne semble plus relever que de la simple formalité : en gros et comme l’explique cet article, il suffirait seulement de se pointer au concours… Quant aux enquêtes officielles internationales sur le niveau global de mathématiques, elles amènent à la même conclusion : là où, en 1995, 15% des élèves des classes de terminale scientifiques atteignaient le niveau « avancé » dans le score de l’enquête Timms, ils ne sont plus que 1% en 2015. Ce n’est pas très brillant.

Le souci de ce type de recrutement est qu’il provoque un cercle vicieux de baisse de niveau : on amoindrit le niveau de recrutement pour remplir les postes demandés, les professeurs ainsi recrutés incorporent des individus de plus en plus médiocres qui formeront, dans leurs classes, des élèves à leur tour de plus en plus mauvais qui formeront le vivier dans lequel seront formés les prochains professeurs. Itérez quelques dizaines d’années… La fin vous surprendra.

Pour les élèves arrivés en Terminale, il semble donc acquis que les maths ne le sont pas, ou rarement. Et le constat n’est pas tout neuf puisque ces colonnes font régulièrement l’écho des classements désastreux de la France, et des plaintes insistantes de différentes instances (institutions, profs ou employeurs, notamment) sur le défi qui s’offre à elles lorsqu’elles doivent former leurs nouveaux arrivants.

Du reste, on pourrait croire qu’au moins les Ukrainiens ne mettront pas la pilée aux élèves du cru en Français (normalement leur langue natale). Si la barrière de la langue est évidente pour les réfugiés, la question peut cependant se poser à long terme et sans la moindre ironie tant même la langue de Molière semble aussi poser des problèmes : là encore, on se rappelle de la mise en place, il y a quelques années et dans certaines universités (notamment en Droit), de cours de rattrapage pour les élèves fraîchement dotés du bac et dont le niveau de français écrit laissait plus que perplexe.

Là encore, la baisse continue d’être constatée avec cette belle constance qui permet de bien planifier à quelques années seulement le moment où l’on va croiser onctueusement l’axe des abscisses sous les dénégations gênées des politiciens et des journalistes qui, dans leur sabir indigeste, tenteront de couvrir le désastre avec un vocabulaire de plus en plus étroit et orthographié de façon créative.

Nous ne sommes pas encore au point où les articles du Figaro, de Libération ou du Monde seront écrits quasi-phonétiquement, mais en attendant, on découvre d’intéressants articulets où l’on tente de trouver des explications à cette baisse (ici, ce sera à cause des photocopies trop présentes et à une baisse de l’écriture manuscrite des élèves, là ce sont les réseaux sociaux), tout en cherchant bien évidemment quelques excuses sur le mode « oui mais bon, c’est difficile tout ça » tout en reconnaissant que jadis (au siècle dernier, soit dans les années 1990) le niveau orthographique était tout de même moins mauvais.

En réalité, tout le monde constate le même délitement et chacun s’emploie à trouver une solution aussi périphérique que possible au problème de fond : toute la société française, confite dans la facilité (de l’argent gratuit des autres, de la responsabilité des autres, du travail des autres), obèse dans ses institutions pléthoriques ventripotentes, se refuse chaque jour un peu plus à faire des efforts et à exiger de chacun sa part nécessaire de travail, sans arrondir les angles, sans mégoter, sans abaisser, amoindrir et lésiner. Après plus de 40 années de socialisme où l’effort a été officiellement honni, la paresse récompensée et le travail découragé, qu’on a foulé la morale, qu’on a moqué la grandeur, qu’on a ridiculisé la culture, l’illusion d’une société où chacun peut (et tente) de vivre au crochet de tout le monde persiste donc sans mal.

De renoncements en laxismes et d’arrangements en compromis de plus en plus mous, on en arrive à former des têtes vides sinon avec satisfaction, au moins avec indifférence, sans faire de vague.

Nous sommes tous, collectivement, arrivés au point où l’on récolte l’absence de colonne vertébrale de nos politiciens, de tout courage et de toute épine dorsale de chacun des rouages de nos institutions dont on a justement attendu qu’elles s’écrasent, partout, tout le temps avec insistance. Ces politiciens, ces institutions se sont, et nous nous sommes tous, d’élection en élection, aplatis progressivement devant les désirs et les lubies de chaque groupuscule, de chaque syndicat, de chaque parti politique ou médiatique au pouvoir à ce moment-là pour accepter, de façon de plus en plus veule et lâche, qu’il en soit ainsi, parce que les efforts pour revenir dans le bon chemin sont devenus trop grands, trop épuisants, trop taxant et pour tout dire impossible à faire comprendre aux générations qui arrivent.

La catastrophe orthographique, grammaticale et mathématique est encore incomplète. Mais soyez sûrs que d’obstinés sapeurs rempliront leur mission avec soin, tant il leur sera facile de renoncer, d’abandonner et de laisser tomber.

Ce pays est foutu.

source : Hashtable

image_pdf
image_print