POURQUOI BENELLA NE SOUHAITE PAS RENDRE LA FAMEUSE CLÉ USB ?

EST CE UN MOYEN DE CHANTAGE VIS A VIS DE L ELYSÉE , QU Y A T -IL DANS CETTE CLÉ?

OU SONT PASSÉS LES ARMES QUI ONT DISPARUS DE SON BUREAUX ?  CETTE AFFAIRE PUE ….

Attention, dans une chronique de France info relatant les auditions de Bellana où il contredit l’Élysée il est question d’un téléphone qu’il n’aurait plus mais dont les données ont été enregistrées sur une clé USB qu’il ne souhaite pas transmettre pour l’instant… à bon entendeur salut… que contient cette fameuse clé ? Un moyen de chantage vis à vis de l’Élysée ? Elle a sans doute disparu avec les armes, ou dans sa valise diplomatique…

 

Publicités

Quand une racaille endimanché vient faire son show a la télé .

TRES TRES EN COLERE !!
Une RACAILLE endimanchée vient faire son show à la télé , et il faudrait passer l’ éponge ???
On croît rêver !
Non seulement cet individu , grimé en gendre idéal , a été briefé ( sûrement par Mimi Marchand qui était présente lors de l’interview au Monde ) , mais il est manifeste qu’il a aussi été formé . 
En effet , on a affaire ici à un MANIPULATEUR de haut vol ….. Et la manipulation , cela s’apprend …….C’est un métier….Il existe même des stages  » de développement personnel  » pour se perfectionner ..
.
Exemple , vous avez devant vous une boule blanche . Eh bien quelqu’un qui aura travaillé les techniques de persuasion d’autrui , vous fera sans mal accepter que cette boule est en fait noire même si en réalité elle est blanche .. 
C’est exactement à cet exercice que s’est livré le sieur Benalla . La vidéo montre clairement des coups violents assénés sur le manifestant ?
A la bonne heure , pas grave du tout , ce sont les autres qui voient mal , il s’agit juste de  » gestes un peu vigoureux …. » !
Et tout cela balancé avec un aplomb qui n’est pas sans rappeler celui de Cahuzac ….Bon allez passons …
Il y a une deuxième vidéo accablante qui illustre parfaitement que les 2 individus ( Benalla et Crase – surtout n’oublions pas Crase , salarié de LaRem et armé !! – ) ont en fait joué au flic toute la journée et en toute impunité !
Laissons faire l’enquête judiciaire …….. A voir le culot avec lequel les mensonges sont débités par ce personnage , on constate qu’au-delà d’une milice Macron , il existe bien une Ecole Macron , dans laquelle les gens se croient tout-puissants , supérieurs aux autres , et au-dessus des lois !
Ecole fréquentée assidument par m. Castaner entre autres ….. Je me permets de vous donner mon point de vue :
Je pense qu’il faut cesser de se FOCALISER sur les faits ( qui n’auront pas de mal à être démontrés …) , car l’unique objectif des « amis » du Président qui tentent en ce moment de redresser la barre , est de PRESERVER Macron ………
Or , il y a 3 questions auxquelles on n’a AUCUNE réponse : 1) Pourquoi ce monsieur Benalla a t-il été autant protégé par l ‘Elysée? 2 )
Comment se fait-il qu’il bénéficiait de privilèges aussi exorbitants ( dont certains parfaitement hors- la- loi …..) ? 3) (question la plus importante ! ) Qu’ a fait monsieur Benalla AVANT ?? C’est-à-dire HORS CAMERA ?
A quelles besognes a t-il été employé réellement par Macron ? Je vous donne une petite piste : a t-il pu à un moment donné jouer le rôle ( physiquement parlant ) de convoyeur de fonds ? ( notamment au bénéfice du candidat Macron lors de la campagne présidentielle …..)
A t-il pu se rendre auteur de manoeuvres d’intimidation à l’égard de telle ou telle personne ? Je crois que nous n’en sommes qu’au début des révélations , si la perspicacité est en face ……….. Mais quoi qu’il en soit , même en chemise blanche , une Barbouze reste une Barbouze ……!

 

Nella

TOUS LES CHEMINS MÈNENT à MACRON !!!

TOUS LES CHEMINS MÈNENT à MACRON !!!
Dans l’affaire Benalla , force est de constater que le fléchage en direction de MACRON est de plus en plus aveuglant de sa lumière !!!
Et la fable que le gouvernement va tenter de vendre aux Français est la suivante : Un « dysfonctionnement » au sein de la Préfecture de police et des fautes PERSONNELLES imputables à des policiers !
Et oui , la fatalité mes amis ! Je trouve scandaleux que la bande à Macron essaie de jeter le discrédit sur des policiers de haut rang , notamment m. Gibelin qui a reconnu que Benalla avait  » travaillé » durant sa soi-disant mise à pied ……..
Le Préfet de police m. Delpuech , ainsi que m. Gibelin , ont donné tous les signes de sincérité durant leur audition …..et ça met grandement à mal la théorie vaseuse du Gouvernement !
Mais si le jeu scabreux de ce dernier ne marche pas , il n’hésitera pas à faire porter le chapeau au Directeur de cabinet de Macron , Strozda….
Alors écoutez , même si on part de l’hypothèse selon laquelle il n’y aurait pas d’affaire d’ Etat mais juste le dérapage incontrôlé d’une racaille grimé en policier , comment expliquer LES PRIVILEGES EXORBITANTS dont jouissait cette racaille , le dénommé Benalla ??????
Non , tout cela ne tient pas la route ! Si Benalla avait été un simple gros bras , il y a longtemps que Macron et son gouvernement l’auraient vendu ……..!!
Il y a forcément autre chose ! Et puis Benalla était-il l’ami intime de Delpuech , de Gibelin , de Strozda , voire de Collomb ???
Bien sûr que non ! Benalla était l’ami intime du SEUL MACRON ! ( jusqu’à posséder les clés de la villa de Brigitte au Touquet ! )
Et sans doute aussi le copain de Kohler , le secrétaire général de L ‘ Elysée …..puisque ce dernier suit Macron depuis le début ………… Trop c’est trop !
Les Français se demandent ce que c’est que cette bande de RIPOUX qu’ils ont mis au pouvoir ………C’est sidérant . Il semble bien que m. Macron avait organisé une sorte de milice destinée à le servir dans l’ombre ……..
Et il semble qu’il faille aller chercher les racines de cette organisation dans les prémices de la campagne présidentielle de MACRON …………A quelle basses besognes ces gens-là ont-ils été employés ??
On l’ignore pour l’instant et il va falloir sonder profond …………Et prétendre que Benalla était isolé ne tient pas non plus la route , car il y avait au moins aussi Crase dans l’histoire , et également une radio avec laquelle Benalla communiquait ……Qui était au bout des ondes ????
D’autant qu’il semble exister depuis la campagne Macron un groupe autour de Benalla désigné comme  » la bande à Benalla  » dont les noms ne sont pas un secret …………. Alors à l’examen de tout cela , il n’est pas possible que le sieur Macron reste perché là-haut sur son piédestal à écouter tranquillement ce qui se dit afin d’élaborer une stratégie de communication comme il en a le secret , et de nous gratifier d’un  » oh shocking !! ce qu’à fait m. Benalla est inacceptable mes chers compatriotes  » !!!
Je pense qu’il faudrait destituer l’imposteur qu’une partie de Français a parachuté au pouvoir sans vraiment le connaître ! à savoir m. MACRON ! OUI mais comment ???? Pas facile ! Ne rêvons pas , il ne comparaîtra pas devant la Commission des Lois ……
Une insurrection ? Grotesque ….et il se ferait passer pour une victime ! Non , je crois qu’il faut continuer à sonder ….à reserrer les mailles du filet ….à enquêter tous azimuts …notamment dans les affaires d’ ARGENT !…….
Si une autre affaire venait à sortir , ça deviendrait intenable pour le Président , pour ses sbires , ainsi que pour toute la clique de barbouzes qui gravitent autour ! Et puis …je suis sûr que des langues vont finir par se délier …..

NELLA

COLLOMB : LA VERITE SI JE MENS !!!

COLLOMB : LA VERITE SI JE MENS !!!

Audition du Ministre de l’Intérieur par la Commission des Lois dans l’affaire Benalla :  » Je sais rien !
 » « J’y étais pas ! » « C’est pas de mon ressort  »  » Benalla je le connais pas ! » …. Permettez que je revienne sur cette dernière expression dans laquelle Collomb nie connaître le sieur Benalla ainsi que ses fonctions !
A une question de Guillaume Larrivé :  » monsieur Collomb , connaissiez-vous monsieur Benalla ?  » , le ministre répond  » non je ne le connaissais pas !
 » A une autre question qui lui fait remarquer que Benalla lui a pourtant donné l’accolade à plusieurs reprises , monsieur Collomb fait alors cette réponse inattendue , et qui laisse les auditeurs sans voix :
 » J’ai coutume d ‘être urbain !  » Mais où donc est-il allé pêcher cette tirade , je vous le demande !
Et je le demande surtout aux professeurs de grammaire et aux sociologues ….afin qu’ils nous éclairent un peu sur la signification de la tirade , car pour ma part……je sèche !!!
Gageons que cette phrase en passe de devenir culte va reléguer le  » Je suis allergique aux démarches administratives  » de Thévenoud au rang de has been !!
Autre question :  » Avez-vous parlé de Benalla avec monsieur MACRON ?  » ( bon je fais des efforts pour ne pas éclater de rire ……..) Réponse de Collomb :  » NON jamais ….. » Puis quelques instants plus tard , la question revient sur le tas :  » Monsieur le Ministre d’ Etat , avez-vous évoqué Benalla avec monsieur MACRON lors de votre rencontre ce week-end ?  » Réponse de Collomb :  » LE MOINS POSSIBLE !  » ……….. ça vous laisse sans voix ???
Moi aussi !! Un enfumage total ! Mais de temps à autre quelques éclairs de sincérité : Collomb cible nettement le Cabinet de l’ Elysée , et se défausse aussi sur la Préfecture de Police !
Il botte en touche sur les questions les plus embarrassantes ….et à l’entendre il n’est responsable de rien ! Y a -t-il une police parallèle aux ordres du Président ?
Il l’ignore ! Qui a fourni le brassard à Benalla ?? Il ne sait pas ! Quelle était la mission précise de Benalla sur cette manif ? Il n’en sait rien !
Qui a équipé la voiture avec des éléments police ? On sait pas ! Qui a fourni la fameuse radio à Benalla ? radio grâce à laquelle « le cogneur  » échangeait avec quelqu’un durant la manif et recevait des instructions ? Il l’ignore !! Cette radio venait sûrement du ciel !
( A mon avis pas loin d’un astre nommé Jupiter ! ) Et l’interlocuteur à l’autre bout de cette radio …….C’est l’homme invisible ! Finalement , M. COLLOMB semble être un des hommes les moins informés de France !
Ce qui n’est pas très rassurant pour les Français dites-moi ……………. Notamment quand on pense aux problématiques de terrorisme ! Plus on avance , et plus on se rapproche du Château …..sourire .
On constate avec effarement qu’il existe en parallèle des pouvoirs officiels , une sorte de PEGRE , articulée autour de plusieurs services , et commanditée depuis le plus haut niveau de l’ Etat , vous voyez sans peine à qui on fait allusion ………………
En conséquence , il est urgent que MACRON COMPARAISSE AU PLUS VITE DEVANT LA COMMISSION DES LOIS !

Nella .

LE FAVORI DU ROI

EXCELLENT TEXTE DE MICHE ONFRAY QUE JE VOUS INVITE A LIRE

 

LE FAVORI DU ROI  

   Dans la république monarchique qui est la nôtre, le président de la République court moins le risque d’être républicain que celui de devenir monarque. Le républicain sait qu’il est au service de l’Etat ; le monarque veut que l’Etat soit à son service.

Le jeune Emmanuel Macron est entré sabre au clair dans la République en faisant savoir qu’il la restaurerait après les longs mandats présidentiels qui l’ont  mise à mal. Mitterrand fut traître à la gauche, Chirac traître au gaullisme, Sarkozy  traître à Chirac et Hollande traître à Mitterrand… Depuis la vente de la France à l’Etat maastrichien, la République est en lambeaux.

Quelques naïfs ont cru que le trentenaire couronné parviendrait à tordre le bâton dans l’autre sens en ignorant qu’il faut un tempérament de fer, un caractère d’acier et, surtout, une éthique impeccable, pour ne pas succomber à la tentation de ne plus voir le monde que médiatisé par les courtisans – une tentation à laquelle il avait déjà succombé avant d’accéder à la magistrature suprême.

Et puis comment inverser la vapeur quand on conduit dans la même direction et pour le même terminus le même train que ces quatre derniers présidents qui, tous, bradent la Nation au profit de l’Etat maastrichien qui ingère, digère et excrète les Nations sans aucun état d’âme, parce que c’est dans la nature de son projet et dans la logique de son fonctionnement ?

Cet homme qui voulait être Jeanne d’Arc se comporte comme l’évêque Cauchon, cette personne qui voulait être de Gaulle pense et agit comme René Coty, ce communicant qui avait promis une parole rare verbigère sous lui, ce modeste qui voulait être Jupiter n’est rien d’autre que Triboulet, le bouffon des Rois de Bruxelles.

Le voilà aujourd’hui monarque pour le moins glorieux de la monarchie : les vices de la cour, les prébendes offertes aux plus offerts, le règne des courtisans visqueux, l’attribution des passe-droits, l’octroi des faveurs, les privilèges accordés, les dépenses de l’argent des gueux en soirées privées et somptuaires, les fêtes avec des voyous payées avec l’argent du contribuable, les commandes de vaisselles précieuses ou la construction d’une vasque dans un château inscrit aux monuments historiques afin de recueillir les ablutions estivales du roi et de ses favoris…

Ça n’est plus désormais la Pléiade du général de Gaulle qu’il faut arborer ostensiblement sur le bureau de la photo officielle avec un grand renfort de communicants pour expliquer le rébus, mais les Mémoires de Saint-Simon qui rapportent dans le détail la fange de ces régimes de caprices. Mais je m’égare : le jeune homme président avait également choisi pour son bureau Gide et son Nathanaël à qui la ferveur avait été enseignée, et Stendhal dont le beylisme est une école d’égotisme, de jouissance solitaire et de bonheur sans autrui, voire contre ou malgré lui…  En même temps l’auteur des Mémoires de guerre et l’auteur de Corydon. Comprenne qui pourra. Pour ma part, j’avais compris.

Et voici qu’arrive l’affaire Benalla… Pour ceux qui n’auraient pas encore compris, il est encore temps, l’heure est venue. Je résume à l’usage de ceux qui ne sauraient pas encore : le jeune Alexandre Benalla, il a vingt sept ans, est couvert de cadeaux par le jeune président. On se demande bien pour quelles raisons ! Cet homme dont les lettres de noblesse consistent à avoir été gros bras chez les socialistes (où il y a tant de petits bras ou de bras cassés…) du temps de Martine Aubry et de François Hollande, était impétueux, fougueux, ardent, embrasé, brûlant – autant de vertus qui semblent ravir Emmanuel Macron.

Mais pas Arnaud Montebourg qui l’a congédié une semaine après l’avoir embauché parce que ce chauffeur surchauffé avait commis un accident, ce qui est une chose, mais avait enchaîné sur une tentative de délit de fuite, ce qui en est une autre. Est-ce pareil homme qu’Emmanuel Macron doit couvrir de cadeaux ? Et si oui, pour quelles raisons ?

Car des cadeaux, il en recevait, jusqu’à cette vidéo fort opportunément mise en circulation sur les réseaux sociaux par d’aucuns qui doivent avoir de bonnes raisons de lui en vouloir – des raisons publiques, bien sûr, mais peut-être aussi des raisons privées. Tant de faveurs accordées ne cessent d’interroger.

Car cet homme disposait Quai de Branly d’un somptueux appartement de fonction (tellement somptueux qu’il était celui qu’occupait la famille illégitime du président Mitterrand…), d’une voiture de luxe avec tous les dispositifs qui permettent de se déplacer facilement et rapidement dans Paris grâce à des gyrophares de VIP, d’un chauffeur pour le véhiculer, d’un salaire très confortable de haut-fonctionnaire, autrement dit, de toutes les faveurs qu’un roi peut accorder à son favori.

Favori, il l’était incontestablement, car on ne compte plus les photos sur lesquelles on voit Monsieur Benalla au plus proche physiquement d’Emmanuel Macron. Dans des situations officielles, bien sûr, mais également dans des situations privées. Cet homme fait partie de la vie intime du président de la république, du moins celle qui nous est offerte dans les magazines : près de lui sur un télésiège au ski, dans le cocon de la résidence familiale du Touquet, à bicyclette. « Il y a une relation particulière qui s’est liée entre eux. Benalla vit avec le chef de l’État et sa femme, il est de tous les déplacements officiels comme privés » peut-on lire dans L’Express du 19 juillet dernier sous la plume de Laurent Leger.

Cet homme qui, avant Macron, était donc connu pour un licenciement motivé par un délit de fuite, a donc été choisi par Emmanuel Macron pour s’occuper de sa sécurité et ce au mépris de tout le dispositif républicain prévu à cet effet. Il existe en effet des gendarmes et des policiers de métier qui sont assermentés, formés, dévoués, républicains, qui n’ont aucun casier judiciaire ou aucun passé qui soit un passif de délinquant, et qui sont payés pour effectuer ce travail dont on les dispense puisqu’on en a chargé le Favori.

La presse a rapporté qu’une demande de port d’armes avait été refusée par le Ministère de l’intérieur à cet homme au temps où il s’occupait de la campagne présidentielle du jeune monarque. Les services de la Place Beauvau, auquel Emmanuel Macron a accès, bien évidemment, disposaient des informations pour motiver ce refus. Depuis que le candidat Macron est devenu président de la République, Benalla dispose d’un port d’armes…

La vidéo qui montre Benalla arborant les attributs de la police sans être policier, brassard et casque, tabassant un manifestant, a été présentée à un certain nombre de personnes à l’Elysée –  Gérard Colomb et Emmanuel Macron compris, bien sûr…

Qu’a-t-il été décidé en haut lieu ? Une prétendue punition : quinze jours d’interdiction de travail et une retenue sur salaire. Mais des images montrent que cette interdiction de travail n’a pas été suivie d’effets. On voit en effet Benalla au vu et au su de tout le monde continuer à travailler – y compris lors du 14 juillet… Qu’est-ce qui nous prouvera que la retenue sur son salaire a eu lieu ? Ou qu’un équivalent n’a pas été distribué en liquide ? On l’a vu lors de la panthéonisation des époux Veil, mais aussi lors de la cérémonie de retour de l’équipe de France de football – il était dans le bus des Bleus…

D’autres témoignages arrivent qui montrent que ce voyou n’en est pas à son coup d’essai : cet homme est brutal et violent, délinquant et imposteur, dangereux  et  agressif. Il ne se contente pas de taper un homme à terre, ou bien de molester un journaliste de LCP ici ou un militant de la jeunesse communiste là, il frappe aussi une femme – et j’attends que, dans la macronie, les féministes autoproclamées progressistes dénoncent ce passage à tabac d’une femme par un mâle blanc protégé par un casque. Marlène, on ne vous entend pas…

C’est cet homme que le président Macron a poussé en vue d’un poste de sous-préfet au tour extérieur. Face à la bronca du corps préfectoral, l’affaire est restée sans suite… La République est ici passée à côté d’un drame.

Par ailleurs : comment cet animal frappeur a-t-il pu obtenir ce statut de lieutenant-colonel de la réserve opérationnelle dans la gendarmerie alors que d’autres impétrants ne l’obtiennent qu’après de longues épreuves sélectives et, surtout, avec de l’ancienneté ? Qui expliquera comment il est parvenu à passer d’un seul coup du grade de brigadier à celui de lieutenant-colonel ?

Cessons-là. Le président Macron a menti pour couvrir cet homme. Il se tait pour le couvrir encore. Le silence de Gérard Colomb procède de cette couverture, tout autant que le silence de ceux qui savaient mais qui n’ont rien dit. Qu’est-ce qui peut bien expliquer pareilles faveurs ? Mystère…

Cette histoire soulève le voile et montre Emmanuel Macron sans fard pour ceux qui avaient encore besoin de points sur les « i ».  Cet homme cynique n’aime que lui et ceux qui l’aiment. Narcissique à souhait, il aime donc par un effet de miroir : j’aime qui m’aime, même si cet autre n’est pas aimable. Et, de fait, Monsieur Benalla n’est pas aimable d’un point de vue républicain, et c’est fort fâcheux pour un président de la République de couvrir d’autant de faveurs un tel personnage. Mais Monsieur Benalla n’est pas aimable non plus d’un point de vue privé. Sauf à priser tout particulièrement ce genre de mauvais garçon.

Samedi 21 juillet, on apprenait fort opportunément dans l’après-midi qu’Alexandre Benalla devait se marier à la mairie d’Issy-les-Moulineaux. On aurait aimé connaître l’identité de l’heureux.se élu.e. Gageons que cette affaire ne fait que commencer. Nous ne sommes probablement pas au bout de nos surprises. Il va bien falloir finir par se rendre à l’évidence : il y avait bel et bien un candidat  qui méprise la République au second tour des dernières présidentielles. J’aurais dû croire les médias du système…

 

BENALLA-MACRON : La République humiliée

BENALLA-MACRON : La République humiliée ………………

 

Question : Comment les Français ont-il pu croire un seul instant en la fable de la République exemplaire , du Nouveau Monde chanté par monsieur Macron ???

Il ne se passe plus 5 minutes sans que nous ayons une nouvelle révélation sur l’affaire Benalla , sans qu’un nouveau mensonge d ‘Etat soit mis en évidence !

Mais qu’est-ce que c’est que cette République de Ripoux que beaucoup de Français découvrent ????

Alors maintenant , c’est un badge perso pour accéder à l’hémicycle de l’ Assemblée qui aurait été désactivé hier lors du placement en garde à vue de Benalla ??

Ecoutez , on est dans le délire là ! Et l’amateurisme aussi ! Des nez de Pinocchio s’allongent au fil des minutes tous azimuts dans ce gouvernement !

Qui peut se réjouir d’une telle mascarade , qui avilit notre République comme c’est pas permis ??!

A quelles basses besognes a été employé Benalla , et pour le compte de qui ??? S’il s’agissait d’un simple garde du corps , même ayant fait une grosse bêtise , il n’aurait pas été protégé autant !

S’il est couvert , c’est qu’il y a une raison !

C’est ahurissant de constater qu’une sorte de police parallèle , de milice osons le mot , a droit de cité dans le pays de l’ Etat de Droit dont Macron n’a cessé de nous rabattre les oreilles !!

Et aussi une cour digne de la monarchie absolue , où on distribue des privilèges à gogo , avec un sentiment d’impunité absolue et de toute-puissance !

Il me semble qu’il y a plusieurs degrés de responsabilités dans cette affaire , mais celui que les Français veulent démasquer et faire tomber , c’est la tête de réseau !

Qui a donné des INSTRUCTIONS afin que la Justice ne soit pas saisie ???

L’exécutant , c’est Benalla ok , mais il n’agit sûrement pas de son propre chef c’est une évidence !

Il y a un système de sous-traitance qui a été mis en place : d’une part au Ministère de l’Intérieur et à la Préfecture de Police , et d’autre part au sein du Cabinet du Président de la République .

Mais ces gens-là , que ce soient les flics de la Préfecture de police , le référent présent à la manif sensé superviser Benalla , ou même Collomb lui-même , malgré son mensonge éhonté , ne sont que des intermédiaires !

Il est évident qu’ils se plient à la volonté de la tête de réseau , le chef ( je dirais même le petit chef ! ) qui a mon sens ne peut pas être quelqu’un d’autre qu’ Emmanuel Macron lui-même !

Benalla , c’est l’ami de qui ?? C’est le copain ou l’homme de main de qui ?? Pas de Collomb ni du Directeur de Cabinet que je sache , mais bien de Macron ! ….

Et oui c’est le pote du Président , le courtisan à qui l’on balance tous les sésames , tous les badges , titres , appartements , salaires mirobolants, passes-partout en tous genres ….en échange de quoi ???

Mystère ! (plus pour longtemps …) C’est oss117 ce Benalla ou quoi ??? Donc celui à qui le peuple français doit demander des comptes avant tout , mes chers amis , c’est à la canaille qui nous sert de Président , et je pèse mes mots !

C’est hallucinant tous ces mensonges ! On croit rêver ! On marche sur la tête ! Il y a le feu dans la maison Macron ….mais l’impétrant fera tout pour s’en tirer ….Des têtes vont sauter ça et là , des sacrifices vont avoir lieu…..

Mais le roi garde sûrement en réserve quelque pirouette ou quelque paraphrase lyrique dont il a le secret ! Question : est-il en train de devenir fou ? Enfin ….une folie d’un genre particulier : celle des grandeurs et de la mégalomanie !

DijrLwfX4AE7MAV.jpgNella

MA COLÈRE DE CITOYEN !!

MA COLERE DE CITOYEN !!
CESSEZ VOTRE MASCARADE à L’ÉLYSÉE !!
PERSONNE N’EST PLUS DUPE !
Vous allez licencier BENALLA maintenant que vous êtes ACCULES ET QUE VOUS DEVEZ SAUVER VOTRE PEAU !
Alors que vous l’avez couvert et protégé durant plus de 2 mois !! C’est une République de Barbouzes avec un MACREAU à sa tête , entouré de voyous auxquels il a confié la mission de faire « le sale boulot » et les basses besognes afin d’asseoir sa toute-puissance et d’éliminer toute opposition !
INACCEPTABLE! REVOLTANT !
Je le dis notamment aux Français qui ont voté MACRON ……..
Mesdames Messieurs , vous avez installé au pouvoir une véritable MAFIA , en avez-vous conscience ??!
Si la racaille Benalla n’avait été qu’un simple gros bras , il n’aurait en rien été couvert et mis à l’écart immédiatement !
Il y a forcément autre chose et de bonnes raisons de l’avoir épargné et maintenu au Château !!
Je n’accepte pas qu’une tronche de cake comme Benalla pavoise aux sommets de l’Etat , en dansant le MIA comme on dit à Marseille , au volant d’une voiture bling-bling affublée de tous les signes de Police ! Tous partis confondus , nous devons en tirer à présent les conséquences !!

ANNE rédactrice